www.starquebec.net

Retour à la page d’accueil

Retour au Temple de la Renommée

GILLES

VIGNEAULT

(1928 – …)

 

Sa fiche-bio

Sa discographie

Ses numéros un au palmarès

Ses autres succès de palmarès

Ses spectacles

Ce qu’il a animé à la télévision

Ses rôles au théâtre

Ses rôles au cinéma

Textes et scénarios pour la télé

Les livres et documents qu’il a publiés

Prix et distinctions

Crédits et liens

  

(Source photo : Babel Sound)         

 

 

 

 

 

Sa fiche-bio

Dans la fiche-bio, vous trouverez les œuvres les plus marquantes de sa carrière.

La liste complète de ses œuvres se trouve dans les tableaux subséquents.

 

 

1928

Naissance le 27 octobre à Natashquan, sur la Côte Nord.

 

Son père : Willie Vigneault était inspecteur des pêches.

 

Sa mère : Marie Landry avait été institutrice dans la Beauce avant son mariage.

 

Il est le sixième d’une famille de 8 enfants.

 

 

 

Très vite, la famille Vigneault vit une lourde tragédie : en quelques années, 6 des 8 enfants de la famille sont emportés en bas âge par la grippe espagnole et la pneumonie. Gilles est l’un des survivants avec sa sœur Bernadette.

 

 

1942-1950

Il fait son cours classique au Séminaire de Rimouski. C’est là qu’il se familiarise avec la poésie en publiant quelques poèmes dans les journaux étudiants.

 

 

1950-1953

Il poursuit ses études à l’Université Laval à Québec où il obtient une licence en lettres. Il profite également de son passage universitaire pour faire du théâtre et pour fonder la revue de poésie Émourie.

 

 

1954-1956

Il devient professeur de mathématiques à l’École de Valcartier.

 

 

1955

Il épouse Rachel Cloutier qui lui donnera quatre enfants : Michel, Louis, François et Pascale.

 

 

1955-1956

Il devient animateur pour la télévision de Radio-Canada à Québec. Il anime l’émission « Les invités du Père Mathias ».

 

 

1957-1961

Il est professeur pour l’École de Technologie de Québec.

 

 

1958

Il anime « Sans atout », une nouvelle émission de Radio-Canada.

 

 

1958

Alors qu’il fréquente la boîte à chanson L’Arlequin de Québec, il fait la connaissance du folkloriste Jacques Labrecque. Il lui offre deux chansons qui le feront connaître comme auteur-compositeur, « Jos Hébert » et « Jos Montferrand ». Cette dernière chanson est bannie des ondes radiophoniques parce qu’on y entend un petit mot de trois lettres qui fait friser les chastes oreilles : « Le CUL su’l’bord du Cap-Diamant… »

 

 

1959

Tout en continuant d’écrire plusieurs chansons pour Jacques Labrecque, Gilles Vigneault fonde les Éditions de l’Arc et publie un premier recueil de poèmes, « Étraves ».

 

 

1959

Il tient le rôle principal d’un film de Fernand Dansereau, « La canne à pêche ».

 

 

1959-1963

Il est l’auteur d’une série jeunesse de Radio-Canada, « Le grand duc ».

 

 

1960

Pour la première fois, Gilles Vigneault chante en public pour la première alors qu’il monte sur la scène d’une boîte à chansons à Québec. L’expérience est si concluante qu’il décide de monter un tour de chant avec le pianiste Gaston Rochon, tour de chant qu’il présentera à différents endroits à Montréal et à Québec.

 

 

1961

Il fait la connaissance du chansonnier Claude Léveillée avec qui il compose plusieurs chansons, dont « L’hiver » et « Le rendez-vous », des chansons interprétées par Monique Leyrac et Pauline Julien.

 

 

1962

Gilles Vigneault enregistre son premier album qui comprend des titres qui deviendront des classiques, comme « Jack Monoloy », « J’ai pour toi un lac » et « La danse à St-Dilon ». L’album obtient un grand succès, remportant même le Grand Prix du Disque Canadien de CKAC.

 

 

 

Ses chansons parlent de gens qu’il a connu sur la Côte Nord. Entre autres, le fameux Jack Monoloy, cet indien qui aimait une blanche appelée la Mariouche, avait jadis été le prétendant de sa mère.

  

 

1963

Il se produit pour la première fois en spectacle à la Comédie Canadienne. Il s’y produira ensuite chaque année jusqu’en 1968.

 

 

1963

Sur son deuxième album, on retrouve les chansons « Tam ti delam » et « Pendant que ».

 

 

1964

Grâce à l’interprétation de Pauline Julien, sa chanson « Jack Monoloy » se classe deuxième au Festival de Sopot en Pologne.

 

 

1965

Le cinéaste Arthur Lamothe lui commande une chanson pour le film « La neige a fondu sur la Manicouagan ». Gilles Vigneault crée alors ce qui deviendra son plus grand succès, la chanson « Mon pays ».

 

 

1965

Monique Leyrac interprète « Mon pays » lors du Festival de Sopot en Pologne, ce qui permet à la chanson de remporter le premier prix lors de ce festival.

 

 

1965

Sur son nouvel album, « Gilles Vigneault à la Comédie Canadienne », il nous présente sa nouvelle chanson à succès, « Les gens de mon pays ».

 

 

1965

Il écrit la chanson thème du film « Poussière sur la ville » d’Arthur Lamothe.

 

 

1966

Il entreprend une carrière européenne en se produisant à Bobino de Paris.

 

 

1966

Il écrit une chanson pour la pièce de théâtre « Hier les enfants dansaient » de Gratien Gélinas.

 

 

1966-1967

Les Grands Ballets Canadiens crée deux ballets inspirés de ses chansons : « Jack Monoloy » et « Tam ti delam ».

 

 

1967

Sortie d’un nouvel album, « La Manikoutai », dont la chanson-titre obtient un certain succès.

 

 

1968

Son nouvel album, « Le nord du nord », comprend deux grands classiques de son répertoire : « Ah que l’hiver » et « Tout l’monde est malheureux ».

 

 

1969

Autre grande étape à sa carrière internationale, il donne un spectacle à l’Olympia de Paris.

 

 

 

Il fonde Les Éditions du Vent qui Vire qui vise à publier les textes et les musiques de ses chansons. Il crée également L’Escargot pour publier ses albums en France.

 

 

1969

Nouvellement divorcé, il rencontre une nouvelle amoureuse, Alison Foy, une canadienne anglophone.

 

 

1970

Grâce à son album « Du milieu du pont », il remporte le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros en Europe.

 

 

1970

Il se produit en spectacle à l’Exposition Universelle d’Osaka au Japon.

 

 

1970

En octobre, le Québec est secoué par une crise politique sans précédent. Ses chansons « Mon pays » et « Les gens de mon pays » sont interdites à la radio. Gilles Vigneault en est ébranlé et son engagement politique s’accentue dès ce moment. Il lui vient même l’idée de composer une chanson pour exprimer son mécontentement au premier ministre de l’époque (Robert Bourassa au Québec et Pierre-Elliott Trudeau au Canada). Cette chanson s’intitule « Lettre de Ti-cul Lachance à son premier sous-ministre ».

 

 

1971

Devenant de plus en plus un symbole de la montée du nationalisme, il participe au spectacle « Poèmes et chants de la résistance ».

 

 

1971

Il lance une nouvelle étiquette de disque, Le Nordet.

 

 

1974

En août, dans le cadre de la Superfrancofête, il participe à un spectacle mémorable sur les Plaines d’Abraham à Québec. Pour le spectacle « J’ai vu le loup, le renard, le lion », il se produit sur la même scène que deux autres monuments de la chanson québécoise : Félix Leclerc et Robert Charlebois.

 

 

1975

Dans le cadre des fêtes de la St-Jean sur le Mont-Royal à Montréal, il participe au spectacle « Happy Birthday » en compagnie de Louise Forestier et Yvon Deschamps. Pour remplacer cette célèbre chanson de fête américaine, il compose « Gens du pays », une chanson qui entre rapidement dans les habitudes des Québécois.

  

 

1976

En juin, il participe à un autre spectacle devenu mythique : « Une fois cinq » en compagnie de Jean-Pierre Ferland, Yvon Deschamps, Claude Léveillée et Robert Charlebois, présenté dans le cadre des fêtes de la St-Jean. L’album tiré de ce spectacle remporte le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros.

 

 

1976

Les médias crient au scandale alors que la chanteuse Patsy Gallant chante « From New York to L.A. », une version anglaise de la célèbre chanson « Mon pays ». On ne comprend pas qu’une telle chanson, devenue avec le temps l’emblème du nationalisme québécois, puisse ainsi être traduite.

  

 

1976

Le 17 septembre, il épouse Alison Foy avec qui il fonde une deuxième famille qui comptera trois enfants de plus : Guillaume, Jessica et Benjamin.

 

 

1977

Pour la première fois, une de ses chansons atteint la première place à un palmarès radiophonique. Il s’agit de la chanson à tendance folklorique « I went to the market ».

 

 

1979

Il met fin à sa collaboration avec son pianiste Gaston Rochon. Il s’associe alors à Robert Bibeau.

 

 

1980

Une pléiade d’artistes lui rendent hommage dans le cadre d’un spectacle présenté à la Place des Nations, « Je vous entends chanter ».

 

 

1980

 Il milite en faveur du Oui pour le référendum sur la souveraineté du Québec. Mais la défaite est amère pour celui qui rêve de « notre pays ». À la suite de cet échec, il part s’installer en France pendant deux ans pour y poursuivre sa carrière.

 

 

1984

Encore une fois, il remporte le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros, cette fois pour un album dédié aux enfants, « Un jour, je ferai mon grand cerf-volant ».

 

 

1985

C’est une année où les grands honneurs pleuvent pour Gilles Vigneault qui reçoit tour à tour la Légion d’Honneur en France, le titre de Chevalier de l’Ordre National du Québec et le Félix hommage décerné dans le cadre du Gala de l’ADISQ.

 

 

1985

Il participe avec plusieurs artistes québécois à l’enregistrement de la chanson « Les yeux de la faim » de la Fondation Québec-Afrique au profit des victimes de la famine en Éthiopie.

 

 

1987

Son spectacle « Le temps de dire » lui attire les éloges en France et au Québec.

 

 

1987

« Mon pays » remporte le titre de la plus belle chanson québécoise de tous les temps dans le cadre d’un concours organisé par Radiomutuel.

 

 

1987

Il se mérite la Médaille Jacques-Blanchet pour l’ensemble de sa carrière.

 

 

1987

Au cinéma, il tient le rôle principal du film « Tinamer » de Jean-Guy Noël.

 

 

1990

Quelques heures à peine après l’échec de l’Accord du Lac Meech, il reprend le flambeau  de la lutte nationaliste en participant au spectacle « Aux portes du pays » dans le cadre de la Fête Nationale où il partage la scène avec Michel Rivard, Paul Piché, Diane Dufresne et Laurence Jalbert.

 

 

1992

Il chante dans le cadre des Fêtes du 350ième anniversaire de la ville de Montréal.

 

 

1993

Il est la vedette d’un documentaire de Michel Moreau intitulé « Une enfance à Natashquan » qui raconte son enfance et nous parle des personnages de son village qui ont inspiré ses chansons.

 

 

1993

Sa mère meurt le 8 juin à l’âge de 101 ans. L’image de ses dernières semaines de vie est conservée dans le film « Une enfance à Natashquan » auquel elle avait participé.

 

 

1995

Son pianiste, Robert Bibeau, meurt subitement à 45 ans.

 

 

2000

Il est promu au rang de Grand Officier de l’Ordre National du Québec, le plus haut grade.

 

 

2006

Il est intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en même temps que quatre de ses chansons : « Gens du pays », « Mon pays », « Pendant que » et « Si le bateaux ».

 

 

2007

Il s’associe au groupe folklorique Les Charbonniers de l’Enfer pour la création d’un album, « La sacrée rencontre », suivi d’une tournée.

 

 

2008

Il présente une œuvre sacrée, « La grand messe de Gilles Vigneault », composée avec la collaboration de Bruno Fecteau et offerte au public grâce à l’Orchestre Symphonique de Québec.

 

 

2008

Comme une pléiade d’autres artistes marquants de la scène musicale québécoise, il participe au spectacle « Rencontre » présenté devant le Parlement de Québec à l’occasion des fêtes du 400ième anniversaire de la ville de Québec.

 

 

2010

Il entre dans la mode des artistes qui reprennent leurs grands succès en duo avec d’autres artistes en nous offrant l’album « Retrouvailles ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa discographie

 

1962

Gilles Vigneault

1963

Gilles Vigneault volume II

1963

Tam ti delam

1963

Gilles Vigneault chante et récite

1964

Gilles Vigneault (en spectacle à la Comédie Canadienne)

1965

Gilles Vigneault à la Comédie Canadienne (en spectacle à la Comédie Canadienne)

1966

Chansonniers du Canada (retranscription d’une émission radio animée par Jacques Desbaillets)

1966

Gilles Vigneault enregistré à Paris

1966

Mon pays

1967

La Manikoutai

1967

Jack Monoloy

1968

Le nord du nord

1969

Les voyageurs

1969

Musicorama – Olympia 1969

1969

Du milieu du pont

1969

Carrousel (album collectif sur lequel il interprète «  Tam ti delam »)

1970

Le voyageur sédentaire

1971

Le temps qu’il fait sur mon pays

1971

Poèmes et chants de la résistance 2 (album tiré du spectacle)

1971

Les gens de mon pays

1971

C’est le temps (compilation)

1971

Les grands succès de Gilles Vigneault (compilation)

1972

En direct

1972

Qui êtes-vous Gilles Vigneault ? (entrevue d’Andréanne

 Lafond

 entrecoupée de chansons)

1973

Pays du fond de moi

1973

Je chante pour…

1973

Récital à la Comédie Canadienne 1965

1973

Le temps qu’il fait sur mon pays (enregistrement public au TNM)

1973

Les chansons d’or du Québec (album collectif sur lequel il interprète « Mon pays »)

1974

Gilles Vigneault

1974

Gilles Vigneault au TNM

1974

Camp Fortune 1974

1974

Mon pays (compilation)

1974

Dans l’air des mots (compilation)

1974

Pour mon plaisir (compilation)

1974

J’ai vu le loup, le renard et le lion (album tiré du spectacle avec Félix Leclerc et Robert Charlebois)

1976

J’ai planté un chêne

1976

Une fois cinq (album tiré du spectacle avec Claude Léveillée, Jean-Pierre Ferland, Robert Charlebois et Yvon Deschamps)

1976

Chansons politiques d’aujourd’hui (album collectif sur lequel il interprète « La tite toune » et « Ti-cul Lachance »)

1976

Le Québec en action (album collectif sur lequel il interprète « Bea voyageur »)

1976

Les années 60 volume 1 (album collectif sur lequel il interprète « Mon pays » et « Si les bateaux »)

1976

Les grandes chansons de mon pays (album collectif sur lequel il interprète « Mon pays »)

1977

À l’encre blanche (poèmes)

1977

Au doux milieu de vous

1977

Gilles Vigneault à Bobino (enregistrement public)

1978

Comment vous donner des nouvelles

1978

Les quatre saisons de Piquot

1978

Gens du pays

1978

Gilles Vigneault

1978

Mon fils (album de Félix Leclerc avec qui il interprète « Les rogations »)

1979

Avec les mots du dimanche (enregistrement public)

1980

L’homme à tout faire (trame musicale du film)

1980

Je vous entends chanter (album collectif tiré du spectacle en hommage à Gilles Vigneault)

1980

Le Québec en fête (album collectif sur lequel il interprète « Mon pays »)

1981

Quelques pas dans l’univers d’Eva

1981

Qu’il est difficile d’aimer

1981

Parole et musique 22 : Gilles Vigneault (compilation)

1982

Combien de fois faut-il parler d’amour ?

1983

Un jour je ferai mon grand cerf-volant

1986

Chansons, contes et comptines

1986

Mets donc tes plus belles chansons ensemble (compilation)

1987

Les îles

1989

21 titres originaux (compilation)

1990

1960-1990 : Chemin faisant – cent et une chansons (coffret compilation)

1991

Gilles Vigneault (compilation)

1992

Le chant du portageur

1995

La collection Émergence (compilation)

1996

C’est ainsi que j’arrive à toi

1996

La mémoire des boîtes à chansons (album collectif sur lequel il interprète « Jack Monoloy »)

1997

Si Noël vous chante (album collectif sur lequel il interprète « Petite berceuse du début de la colonie » avec les Petits Chanteurs du Mont-Royal et « Minuit chrétiens » avec Jean-Pierre Ferland, Dan Bigras et les Petits Chanteurs du Mont-Royal)

1998

Au doux milieu de vous (compilation)

1999

Entre musique et poésie (album collectif)

2000

Un trésor dans mon jardin

2000

Gilles Vigneault en spectacle à l’Olympia de Paris et au Théâtre Petit Champlain de Québec

2000

40 ans de spectacle (compilation)

2000

Voyagements (compilation)

2001

Le cabaret des refrains (album collectif sur lequel il interprète « La folle complainte »)

2002

Salut Québec (album collectif sur lequel il interprète « Tout le monde est malheureux »)

2002

Un pays qui se chante (album collectif sur lequel il interprète « Les gens de mon pays »)

2003

Au bout du cœur

2003

Eau secours (album collectif sur lequel il interprète « La source »)

2004

Le petit roi (album collectif en hommage à Jean-Pierre Ferland sur lequel il interprète « Les immortelles »)

2005

Si on voulait danser sur ma musique

2005

Pop francophone (album collectif sur lequel il interprète « La danse à St-Dilon »)

2006

Les quatre saisons de Piquot (nouvel enregistrement)

2006

Gilles Vigneault (compilation)

2006

Collections (compilation)

2006

Voix croisées (album de Luc De Larochellière avec qui il interprète « Si fragile »)

2007

Un cadeau pour Sophie (contes et chansons avec le concours de plusieurs artistes)

2007

La sacrée rencontre (album conjoint avec Les Charbonniers de l’enfer)

2007

Duos Dubois (album de Claude Dubois avec qui elle interprète « Le Labrador » avec Richard Desjardins)

2007

Fabuleuse mélodie de Frédéric Petitpin (album collectif sur lequel il interprète « Joyeux anniversaire Frédéric »)

2008

Arriver chez-soi

2008

La grand messe

2008

Partons, allons (album des Chauffeurs à pied avec qui il interprète « En montant la rivière »)

2008

Félix Leclerc 2008 (album collectif en hommage à Félix Leclerc sur lequel il interprète « Moi mes souliers »)

2008

Chanson de Québec (album collectif sur lequel il interprète « La rue St-Jean »)

2008

Cinéma, cinéma (album collectif sur lequel il interprète « Mon pays »)

2008

Si Québec m’était chanté (album collectif sur lequel il interprète « Jos Montferrand »)

2009

Bijoux de famille (album de Jean-Pierre Ferland avec qui il interprète « Y’a pas deux chansons pareilles »)

2010

Retrouvailles (album sur lequel il reprend ses grands succès avec d’autres artistes)

2010

Les années 60 (compilation)

2010

Marjo et ses hommes volume 2 (album de Marjo avec qui il interprète « S’il fallait »)

2011

Retrouvailles 2 (album sur lequel il reprend ses grands succès avec d’autres artistes)

2011

75 ans, 75 chansons (album collectif sur lequel il interprète « Les gens de mon pays »)

2013

Les duos Tandem (album collectif sur lequel il interprète « Il me reste un pays » avec Daniel Lavoie)

2013

Les rendez-vous (album collectif en hommage à Claude Léveillée sur lequel il interprète « Le rendez-vous »)

2014

Vivre debout

 

Ses disques 45 tours et simples

 

1962

Tam ti delam / Pauvre gloire, pauvre fortune

1963

Jack Monoloy / La danse à St-Dilon

1965

Mon pays / Le vent

1966

Les semelles de la nuit / La chanson démodée

1967

Poussière sur la ville / Instrumental

1968

La chanson des enfants / Instrumental (de la pièce « Hier les enfants dansaient » de Gratien Gélinas)

1969

Ici, ailleurs / Le temps perdu

1969

Le doux chagrin / Ma mie est de retour

1971

Gros Pierre / Gros Pierre

1971

Le temps qu’il fait sur mon pays / Le temps qu’il fait sur mon pays

1971

Lettre de Ti-cul Lachance à son premier sous-ministre / Berceuse

1972

Mon pays / Jack Monoloy (compilation)

1972

La danse à St-Dilon / Amenez-en d’la pitoune (compilation)

1972

Les voyageries / Je chante pour…

1975

Gens du pays / Le 29 de février (Thème de la Fête Nationale 1975)

1977

I went to the market / J’ai planté un chêne

1977

Je l’avais sur le bout de la langue / Parlez-moi un peu d’amour

1977

Chacun dit je t’aime / La même gigue (avec Claude Léveillée, Jean-Pierre Ferland, Robert Charlebois et Yvon Deschamps)

1978

Sur le bout de la langue / Vos mots, les miens

1979

Les amours, les travaux / Les mots du dimanche

1983

Le grand cerf-volant / L’enfant et le pommier

1985

Les yeux de la faim (collectif d’artistes québécois pour aider la famine en Afrique)

1986

Petite berceuse du début de la colonie / Comptine pour endormir l’enfant qui ne veut rien savoir

1987

Dans les paysages / Le terminateur

 

Ses numéros un au palmarès

(Chansons ayant atteint la première place sur un palmarès québécois)

 

1977

I went to the market

1985

Les yeux de la faim (avec la Fondation Québec-Afrique)

 

Ses autres succès de palmarès

(Chansons ayant atteint au moins une quinzième place sur un palmarès québécois)

 

1963

Tam ti delam

1963

Jack Monoloy

1963

La danse à St-Dilon

1963

Ma jeunesse

1963

Si les bateaux

1963

Fer et titane

1963

J’ai pour toi un lac

1965

Le doux chagrin

1965

Mon pays

1965

Les gens de mon pays

1967

La Manikoutai

1968

Ah que l’hiver

1968

Tout le monde est malheureux

1970

Le voyageur sédentaire

1970

Gros Pierre

1970

Le nord du nord

1971

Il me reste un pays

1972

Amenez-en de la pitoune

1975

Gens du pays

1975

Quand les hommes vivront d’amour (avec Félix Leclerc et Robert Charlebois)

1976

J’ai planté un chêne

1977

Encore une chanson d’amour

1977

Je l’avais sur le bout de la langue

1980

Les amours, les travaux

1980

Le temps qu’il fait sur mon pays

 

Ses spectacles

 

1963-1968

Série de récitals à la Comédie Canadienne

1966

Spectacle à Bobino à Paris

1967

Vive le Québec ! (spectacle présenté à Paris avec Pauline Julien, Clémence Des Rochers et Claude Gauthier)

1969

Spectacle à l’Olympia de Paris

1969-1972

Spectacles à la Place des Arts de Montréal, dont le dernier avec l’Orchestre Symphonique de Montréal

1970

Spectacle à l’Exposition Universelle d’Osaka au Japon

1971

Poèmes et chants de la résistance

1974

J’ai vu le loup, le renard, le lion (spectacle présenté dans le cadre de la Super Francofête avec Félix Leclerc et Robert Charlebois)

1975

Happy Birthday (spectacle de la Fête Nationale sur le Mont-Royal avec Yvon Deschamps et Louise Forestier)

1976

Une fois cinq (avec Claude Léveillée, Jean-Pierre Ferland, Robert Charlebois et Yvon Deschamps)

1987

Le temps de dire

1990

Aux portes du pays (spectacle de la Fête Nationale avec Michel Rivard, Paul Piché, Diane Dufresne et Laurence Jalbert)

1992

Montréal ville francophone (spectacle avec artistes variés présenté à l’occasion du 350ième anniversaire de Montréal)

1999

Voyagements

2003-2004

Au bout du cœur

2005-2009

Spectacles avec les Charbonniers de l’enfer

2008

Rencontre (spectacle avec artistes variés présenté à l’occasion du 400ième anniversaire de la ville de Québec)

2008

La grand messe de Gilles Vigneault

 

Ses rôles au théâtre

 

Année

Titre de la pièce (auteur s’il y a lieu)

Lieu ou compagnie de production

  

1955

L’alouette (Jean Anouilh)

Les Compagnons de la Basoche

1973

Mistero Bufo (Dario Fo)

 

 

Comme auteur

 

1991

Titom (co-écrit avec Marcel Sabourin)

 

1997

Léo à vélo (co-écrit avec Marcel Sabourin)

 

 

Ses textes et scénarios pour la télévision

 

1956

 

Souvenirs, images du temps

1959-1963

SRC

Le grand duc

 

Ce qu’il a animé à la télévision

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Genre

 

1955-1956

SRC-Qc

Les invités du Père Mathias

 

1958

SRC-Qc

Sans atout

 

1963

SRC

La belle saison (avec Clémence Des Rochers et Hervé Brousseau)

 

 

Ses rôles au cinéma

 

Année

Titre du film

Réalisateur

  

1959

La canne à pêche

Fernand Dansereau

1961

Les bacheliers de la cinquième

Clément Perron

1965

La neige a fondu sur la Manicouagan

Arthur Lamothe

1967

Ce soir-là… Gilles Vigneault

Arthur Lamothe

1970

Act of the Heart

Paul Almond

1972

Why I Sing

J. Howe

1972

Miroir de Gilles Vigneault

Roger Fournier

1979

Cordélia

Jean Beaudin

1987

Tinamer

Jean-Guy Noël

1992

Une enfance à Natashquan

Michel Moreau

1998

Portager le rêve

A. Gladu, Jean-Claude Labrecque et S. Beauchemin

 

Les livres et documents qu’il a publiés

 

Année

Titre

Éditeur

Genre

  

1959

Étraves

Éditions de l’Arc

Poésie

1960

Contes sur la pointe des pieds

Éditions de l’Arc

Contes

1964

Balises

Éditions de l’Arc

Poésie

1964

Avec les vieux mots

Éditions de l’Arc

Poésie

1965

Quand les bateaux s’en vont

Éditions de l’Arc

Poésie

1965

Pour une soirée de chansons

Éditions de l’Arc

 

1966

Où la lumière chante

Éditions de l’Arc

 

1966

Contes du coin de l’œil

Éditions de l’Arc

Contes

1967

Les gens de mon pays

Éditions de l’Arc

 

1967

Tam ti delam

Éditions de l’Arc

 

1970

Les dicts du voyageur sédentaire

Éditions de l’Egraz

 

1970

Ce que je dis, c’est en passant

Éditions de l’Arc

 

1971

Exergues

Nouvelles Éditions de l’Arc

 

1973

Les neuf couplets

Nouvelles Éditions de l’Arc

 

1973

Choix de chansons, discographie, bibliographie, portraits

Seghers

 

1974

Je vous entends rêver

Nouvelles Éditions de l’Arc

 

1976

Natashquan, le voyage immobile

Nouvelles Éditions de l’Arc, Stanké

 

1977

Comment vous donner des nouvelles

Nouvelles Éditions de l’Arc

 

1977

À l’encre blanche

Nouvelles Éditions de l’Arc, Stanké

 

1978

Silences : poèmes 1957-1977

Nouvelles Éditions de l’Arc

Poésie

1978

Passer l’hiver

Le Centurion

 

1979

La petite heure : Contes 1959-1979

Nouvelles Éditions de l’Arc

Contes

1979

Les quatre saisons de Piquot

Nouvelles Éditions de l’Arc

Contes

1981

Quelques pas dans l’univers d’Eva

Nouvelles Éditions de l’Arc

Contes

1981

Avant que l’hiver

Ateliers Éditions Prolitho

 

1982

Autant de fois que tremble feuille au vent

Nouvelles Éditions de l’Arc

 

1983

Tenir parole

Nouvelles Éditions de l’Arc

Chansons

1983

Comptines pour endormir l’enfant qui ne veut rien savoir

Nouvelles Éditions de l’Arc

Éditions du Vent qui Vire

 

1984

Septuor maritime

Éditions de la Grande-Allée

 

1984

Assonances

Nouvelles Éditions de l’Arc

 

1985

Pichet

Éditions Marcel Broquet

 

1986

Le grand cerf-volant

Nouvelles Éditions de l’Arc

Poèmes, contes et chansons

1986

Le quatredire

Éditions du Fourneau

 

1987

Poésie québécoise

Paris Projete

Poésie

1987

Chansons, contes et comptines

Nouvelles Éditions de l’Arc

Chansons, contes et comptines

1988

Le temps de lire

Nouvelles Éditions de l’Arc

 

1989

Existences

Éditions Kimanie

 

1991

Ressacs

Loto-Québec

 

1992

Léo et les presqu’îles

Nouvelles Éditions de l’Arc

Jeunesse

1992

Bois de marée

Nouvelles Éditions de l’Arc

Poésie

1993

De lacs en îles

Christian Pirot

Poésie

1993

De dunes en ports

Christian Pirot

Poésie

1993

Portages

Nouvelles Éditions de l’Arc

Poésie

1994

Gaya et le petit désert

Nouvelles Éditions de l’Arc

 

1995

Le printemps

Éditions Au Fil du temps

 

1996

C’est ainsi que j’arrive à toi

Nouvelles Éditions de l’Arc

 

1997

Entre musique et poésie : 40 ans de chansons

BQ

Chansons

1998

L’armoire des jours

Nouvelles Éditions de l’Arc

 

1999

Comme un arbre en voyage

Édipresse, L’Archipel

Entretiens

2000

La chanson comme un miroir de poche

Lanctôt

Conversation avec J. Lacoursière

2002

Songo et la liberté

Musée du Québec

 

2002

Le piano muet

Fides / SMCQ jeunesse / Atma classique

Jeunesse

2003

Rencontre

Galerie Madeleine Lacerte

 

2004

Un trésor dans mon jardin

La Montagne Secrète

Chansons, contes, comptines

2004

Un dimanche à Kyoto

La Montagne Secrète

Chansons, contes, comptines

2004

Les chemins de pieds

Nouvelles Éditions de l’Arc

Poésie

2005

Les gens de mon pays : L’intégrale des chansons de l’artiste

L’Archipel

Chansons

2005

Les almanachs

Nouvelles Éditions de l’Arc

Poésie

2005

Un regard de mots

Broquet

 

2007

Un cadeau pour Sophie

La Montagne Secrète

Chansons, contes, comptines

2008

L’apprenti sage

Les Éditions de l’Homme

Citations

2010

Léo et les presqu’îles

La Montagne Secrète

Chansons, contes, comptines

2010

L’apprenti sage tome 2

Les Éditions de l’Homme

Citations

2010

Exilé (avec Geraldo Pace)

Éditions Guerrero

Poésie

2013

Les écrits – Chansons

Boréal

Chansons

2013

Les écrits – Contes

Boréal

Contes

2013

Les écrits – Poèmes

Boréal

Poèmes

 

Prix et hommages

 

1962

Grand Prix du Disque Canadien CKAC pour l’album « Gilles Vigneault »

1963

Grand Prix du 3ième Congrès du Spectacle

1964

Deuxième place au Festival de Sopot en Pologne pour « Jack Monoloy »

1965

Première place au Festival de Sopot en Pologne pour « Mon pays »

1965

Premier prix du Festival d’Ostende en Belgique pour « Mon pays ».

1965

Prix Félix-Leclerc lors du Festival du Disque pour « Mon pays ».

1965

Prix du Gouverneur-Général pour son recueil de poèmes « Quand les bateaux s’en vont ».

1966

Prix du lieutenant-gouverneur pour sa chanson « Quand les bateaux s’en vont ».

1966

Prix de musique Calixa-Lavallée remis par la Société St-Jean-Baptiste.

1970

Grand Prix de l’Académie Charles-Cros pour son album « Du milieu du pont ».

1975

Doctorat honorifique de l’Université de Trent à Peterborough.

1976

Grand Prix de l’Académie Charles-Cros pour l’album tiré du spectacle « Une fois cinq »

1977

Chevalier de l’Ordre de la Pléiade en France

1979

Doctorat honorifique de l’Université du Québec à Rimouski.

1980

Prix Molson

1980

Prix Alvine-Bélisle

1981

Prix du 3 juillet 1608 remis par le Conseil Supérieur de la Langue Française

1981

Doctorat honorifique de l’Université de Montréal

1981

Membre de l’Ordre des Français d’Amérique

1983

Prix Denise-Pelletier décerné par le gouvernement du Québec

1985

Doctorat honorifique de l’Université Laval à Québec

1985

Chevalier de l’Ordre National du Québec

1985

Félix hommage remis dans le cadre du Gala de l’ADISQ

1986

Chevalier de la Légion d’Honneur

1986

Doctorat honorifique de l’Université York de Toronto.

1987

Médaille Jacques-Blanchet

1987

« Mon pays » est proclamée plus belle chanson québécoise de l’histoire dans le cadre d’un concours de Radiomutuel

1987

Prix Génie de la meilleure chanson de film pour « Les îles », écrite pour le film « Équinoxe » d’Arthur Lamothe.

1987

Prix Fleury-Mesplet

1988

Médaille Gloire de l’Escolle de l’Université Laval

1988

Prix Henri-Jousselin pour l’ensemble de ses chansons en France

1989

À Marseille en France, on donne son nom à une école primaire.

1990

Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

1990

Médaille de Vermeil de la ville de Paris

1990

Grand Prix de l’Académie Charles-Cros pour son coffret compilation « 1960-1990 : Chemin faisant, cent et une chansons »

1990

Doctorat honorifique de l’Université de Lyon

1992

Prix hommage pour l’ensemble de sa carrière au Festival d’été de Québec

1993

Médaille de l’Académie des Lettres du Québec

1993

Prix du Gouveneur Général pour les arts de la scène

1993

Prix spécial de l’Union des Artistes

1996

Prix William-Holden-Moon

2000

Promu au rang de Grand Officier de l’Ordre National du Québec

2000

Médaille d’or du Mouvement National des Québécois

2004

Doctorat honorifique de l’UQAM

2005

Intronisé au Temple de la Renommée de la SOCAN

2006

Intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en même temps que 4 de ses chansons : « Gens du pays », « Mon pays », « Pendant que » et « Si les bateaux »

2006

Prix littéraire Essilor des bouquinistes du St-Laurent.

2006

La SOCAN remet pour la première fois le Prix Gilles Vigneault remis à un artiste à la jeune carrière.

2007

Lors du Gala de l’ADISQ, Félix de l’album de l’année – Jeunesse pour le nouvel enregistrement de son conte « Les quatre saisons de Piquot ».

2008

Prix Jacques-Cartier des arts

2008

Une rue de la ville de Rimouski est nommée en son honneur.

2008

Sa chanson « Jack Monoloy » est proclamée classique de la chanson lors du Gala de la SOCAN.

 

Crédits et liens

 

Littérature

 

COUILLARD, Jean, « Répertoire des succès de la chanson francophone 1950-2003 », StankéQuébécor

Média, 2003, 511 pages.

 

COULOMBE, Michel et JEAN, Marcel, « Le dictionnaire du cinéma québécois », Éditions du Boréal, 4ième édition, 2006, page 736.

 

CROTEAU, Jean-Yves, « Répertoire des séries, feuilletons et téléromans québécois – De 1952 à 1992 », Les

Publications du Québec, Gouvernement du Québec, 1993, 692 pages.

 

RÉMY, Edward et VÉZINA, Marie-Odile, « Têtes d’affiche », Éditions du Printemps, 1983, pages 117 à 119.

 

THÉRIEN, Robert et D’AMOURS, Isabelle, « Dictionnaire de la musique populaire au Québec 1955-1992 », Institut Québécois de la Recherche sur la Culture (IQRC), 1992, pages 494 à 501.

 

ÉCHOS-VEDETTE  Édition Spéciale, « Les 100 vedettes populaires qui ont marqués le XXè siècle », Communications Québécor, 2000, page 88.

 

 

Documents audio-visuels

 

LES PRODUCTIONS FRANÇAISES D’AMÉRIQUE, « Une enfance à Natashquan », réalisation de Michel Moreau, 1992, 75 minutes.

 

TV MAX PLUS, « Musicographie », présentation de Musimax, narration de Julie Houle, scénario et réalisation de Manon Giguère, 2001, 46 minutes.

 

 

Sites internet

(Star Québec n’est pas responsable du contenu des liens proposés)

 

Site officiel

Wikipédia

Québec Info Musique

Rétro jeunesse 60

Ordre National du Québec

L’Encyclopédie Canadienne

Le Parolier

Bilan du siècle – Université de Sherbrooke

L’île

 

(Veuillez nous aviser de tout lien défectueux en nous écrivant)

 

 

Le coin du consommateur

 

Acheter le CD « Vivre debout – Édition de luxe »

Acheter le CD « Gilles Vigneault »

Acheter le CD « Les années 60 »

Acheter le CD « Retrouvailles »

Acheter le CD « Retrouvailles 2 »

Acheter le CD « Tu peux dormir – Le temps nous veille »

Acheter le CD « La collection Émergence »

Acheter le CD « Arriver chez-soi »

Acheter le CD « Les îles »

Acheter le CD « Jamais assez de soleil »

Acheter le CD « C’est ainsi que j’arrive à toi »

Acheter le CD « Si on voulait danser sur ma musique »

Acheter le CD « La sacrée rencontre » (avec les Charbonniers de l’enfer)

Acheter le CD « J’ai vu le loup, le renard, le lion » (avec Félix Leclerc et Robert Charlebois)

Acheter le coffret « Collection 1 fois 2 tome 2 »

Acheter le livre-CD « Un dimanche à Kyoto »

Acheter le livre-CD « Un cadeau pour Sophie »

Acheter le livre-CD « Un trésor dans mon jardin »

Acheter le livre-CD « Léo et les presqu’îles »

Acheter le livre « Vigneault / Un pays intérieur »

Acheter le livre « Les écrits – Poèmes »

Acheter le livre « Les écrits – Contes »

Acheter le livre « Les écrits – Chansons tome 1 1958-1966 »

Acheter le livre « Les écrits – Chansons tome 2 1967-1982 »

Acheter le livre « Les écrits – Chansons tome 2 1982-2012 »

Acheter le livre « Les chemins de pieds »

Acheter le livre « Les gens de mon pays – L’intégrale »

Acheter le livre « Comme un arbre en voyage »

Acheter le livre « Le regard des mots »

Acheter le livre « Les oiseaux au fil des saisons »

Acheter le livre « La petite heure – Contes 1959-1979 »

Acheter le livre « Tenir paroles volume 1 »

Acheter le livre « Tenir paroles volume 2 »

Acheter le livre « Bois de marée »

Acheter le livre « Portages »

Acheter le livre « De lacs en îles »

Acheter le livre « De dunes en ports »

Acheter le livre « Silences – Poèmes 1957-1977 »

Acheter le livre « Les almanachs »

Acheter le livre « Exilé »

Acheter le livre « C’est ainsi que j’arrive à toi »

Acheter le livre « Je vous entends rêver »

Acheter le livre « L’armoire des jours »

Acheter le livre « Le piano muet »

Acheter le livre « Songo et la liberté »

 

 

Articles parus sur Star Québec

 

Novembre 2005

Les nouveaux albums du mois de novembre : « Si on voulait danser sur ma musique » !

Octobre 2006

Les nouveaux albums du mois d’octobre – Voix croisées !

Octobre 2007

La fièvre de l’ADISQ commence à monter !

Octobre 2007

Les nouveaux albums d’octobre – La sacrée rencontre

Juillet 2008

« Rencontre » en met plein la vue !

Septembre 2008

Félix Leclerc revisité !

Septembre 2008

Gilles Vigneault arrive en ville !

Novembre 2008

Le gala de la SOCAN !

Dossier spécial

Les plus belles chansons d’amour du Québec !

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1972 à 1976

 

 

 

 

 

Fiche #354

Intronisation au Temple de la Renommée le 17 octobre 2010.

Dernière mise à jour le 21 juillet 2014.