www.starquebec.net

Retour à la page d’accueil

Retour au Temple de la Renommée

NATHALIE

Description : Description : nath_sim.jpg

SIMARD

(1969 – …)

 

Sa fiche-bio

Sa discographie

Ses numéros un au palmarès

Ses autres succès de palmarès

Ses vidéoclips

Ses spectacles

Ses rôles à la télévision

Ce qu’elle a animé à la télévision

Ses publicités ou causes comme porte-parole

Ses rôles au cinéma

Les livres et documents qu’elle a publiés

Prix et hommages

Crédits et liens

(Source photo : http://www.nathaliesimardmusique.com/)     

 

 

 

 

 

Sa fiche-bio

Dans la fiche-bio, vous trouverez les œuvres les plus marquantes de sa carrière.

La liste complète de ses œuvres se trouve dans les tableaux subséquents.

 

 

1969

Naissance le 7 juillet à l’Hôpital St-François d’Assise de Québec.

 

Son père : Jean-Roch Simard était cuisinier dans des camps de bûcherons l’hiver, dans des cantines l’été, puis finalement dans un restaurant de l’Île d’Orléans.

 

Sa mère : Gabrielle Labbé, surnommée Gaby, s’occupe des enfants à la maison.

 

Elle est la dernière d’une famille de sept enfants.

 

Ses sœurs : Odette et Lyne.

 

Ses frères : Martin, Régis, René et Jean-Roger.

 

Son frère René Simard devient un enfant-vedette en 1970.

 

La famille Simard vit à Ste-Pétronille, Île d’Orléans.

 

 

1972

À 3 ans, la petite Nathalie est hospitalisée pour une pneumonie. Elle est si mal en point que les médecins de l’Hôpital St-François d’Assise ne lui donne que 3 ou 4 jours à vivre. Après un mois passé sous une tente à oxygène, l’enfant reprend du mieux et guérit.

 

 

1972

À la toute fin de l’année, Nathalie participe à son premier album à l’âge de 3 ans et demi. Il s’agit d’un disque de Noël avec tous les autres membres de sa famille, « Le temps des fêtes chez la famille Simard de l’Île d’Orléans ».

  

 

1972

À l’âge de 3 ans elle participe à la publicité des petits poudings Laura Secord qui met en vedette ses frères René et Régis. Plus tard, dans les années 80, alors qu’elle sera une vedette établie, elle sera seule la représentante des petits poudings dans leurs publicités.

  

 

1974

Nathalie fréquente l’école St-Pierre de l’Île d’Orléans. À la même époque, elle commence à prendre conscience que son frère aîné, René Simard, est une grande vedette. Il s’absente souvent de la famille et elle le voit à la télévision.

  

 

 

Au cours des années 70, Jean-Roch Simard quitte sa famille. Alcoolique, il dira plus tard en entrevue qu’il a été écarté du milieu familial par l’imprésario de son fils, Guy Cloutier.

  

 

1979

Nathalie fait ses débuts professionnels à l’âge de 9 ans. Elle enregistre, en duo avec René Simard, la chanson « Tous les enfants du monde » pour le compte de l’UNICEF à l’occasion de l’année internationale de l’enfant. La chanson obtient un énorme succès et se classe numéro un sur les palmarès. Dès lors, Guy Cloutier la prend aussi sous son aile et lui fait enregistrer son premier disque solo.

 

 

1979

Sortie de son premier album « Joyeux Noël Nathalie » : 100 000 copies vendues.

 

 

 

René Simard loue une maison à St-Hilaire, près de Montréal, où sa famille s’installe pour de longues périodes.

  

 

1980

Avec son frère, René Simard, elle part en tournée américaine. Elle donne des spectacles au Disney Wolrd en Floride et six autres Disneyland en Californie.

 

 

1980

Parution de l’album « Chante avec Nathalie » qui comprend les chansons « Voulez-vous danser grand-mère » et « Goldorak ».

 

 

1980

Elle endisque la chanson « Tu n’aurais jamais dû partir » en duo avec Paolo Noël.

 

 

1980

Une grande fête est organisée pour souligner ses 11 ans. Elle reçoit comme cadeau un petit chien, un bichon maltais qu’elle nomme Chibouki. Cette même année, René devient le tuteur officiel de Nathalie, ce qui facilite les choses lorsque la jeune fille doit passer du temps loin de sa famille.

  

 

1980

Pour le public, les petits Simard vivent un vrai conte de fée. Issus d’une famille pauvre, René et Nathalie connaissent un succès qui leur apporte la gloire et la fortune. On est loin de se douter du drame qui se déroule en arrière-scène : le 7 juillet, pour la première fois, son gérant Guy Cloutier l’agresse sexuellement. Ce genre d’événement se reproduira régulièrement au fil des ans.

  

 

1981

Parution de l’album « La rentrée » qui se vend à 75 000 copies en 3 semaines. Le disque inclus la chanson « Donne la patte Chibouki ».

 

 

1981

Enregistrement d’un album de Noël avec les petits chanteurs de Granby qui s’accompagne également d’une émission spéciale présentée à TVA.

 

 

1982

Elle connaît le plus grand succès de sa carrière : l’album « Nathalie Simard » sur lequel elle chante « Ouvre-moi la  porte » en duo avec Christine Lamer ainsi que « La danse des canards » : 250 000 copies vendues.

 

 

 

Nathalie est au sommet de sa popularité. On fonde un fan-club et elle lance même une collection de vêtements pour les pré-adolescentes. C’est à la même époque que sa mère se fait connaître, sous le nom de Maman Simard, en présentant des recettes dans une chronique du magazine Le Lundi.

  

 

1983

Elle reçoit le Félix de l’album le plus vendu de l’année au Gala de l’ADISQ.

 

 

1983

Parution du livre « René et Nathalie Simard, les enfants chéris du showbizz » écrit par Claudine Bachand aux Éditions Québécor.

 

 

1984

Elle interprète la chanson thème du film « La guerre des tuques » intitulée « L’amour a pris son temps ».

 

 

1985-1988

Elle est la vedette de l’émission « Le village de Nathalie » à TVA, une émission pour enfants où elle joue aux côtés de Jacques Leblanc, Marie-Thérèse Fortin, Serge Thibodeau, Jacques Girard et Louis-Georges Girard.

 

 

 

« Le village de Nathalie » marque toute une génération d’enfants. En plus de l’émission qui attire un auditoire fidèle, trois albums de chansons et de contes sont mis sur le marché.

  

 

1988-1990

En compagnie de Serge Thibodeau, elle anime l’émission « Les mini-stars de Nathalie » où des enfants sont invités à performer en faisant du lipsync sur des chansons connues.

 

 

1987

À 17 ans, elle a un premier amoureux, Guy Côté, qui travaille dans un magasin de disques. L’aventure ne dure que quelques mois.

  

 

1988

Parution de l’album « René et Nathalie » sur lequel on retrouve les chansons « Tout si tu m’aimes » et « Tourne la page ».

 

 

1988

Elle remporte 3 Félix au Gala de l’ADISQ, dont deux conjointement avec son frère René : meilleur album  - enfants pour « Joyeux Noël à tous les enfants »; meilleur vidéoclip et 45 tours le plus vendu pour « Tourne la page ».

 

 

1988-1991

Elle co-anime le téléthon « Opération Enfant Soleil ».

 

 

1990

C’est lors du téléthon Opération Enfant Soleil qu’elle fait la connaissance de l’animateur et comédien Marc-André Coallier. Les deux vedettes, idoles des jeunes, tombent amoureuses et se fréquentent pendant neuf mois avant de rompre.

  

 

1990

Sortie de l’album « Au maximum » qui inclut la chanson « À ton départ ». Pour le lancement de l’album, Nathalie présente un tout nouveau look, se rapprochant davantage de la rockeuse. Elle veut marquer ainsi une coupure avec sa carrière pour les enfants.

 

 

1992

La carrière de Nathalie va bien, ses spectacles attirent le public et l’artiste est prête à continuer, mais en pleine gloire, son imprésario Guy Cloutier décide de mettre un terme à l’aventure « Au maximum ».

  

 

1992

Elle fait la connaissance d’Alain Decelles qui devient son nouvel amoureux.

  

 

1993

Le 29 novembre, naissance de sa fille Ève, issue de sa relation avec Alain Decelles.

 

 

1994

Nathalie connaît des démêlés judiciaires alors qu’elle et son conjoint Alain Decelles laissent croire à un vol à leur résidence dans le but de frauder leur compagnie d’assurances. Accusée au criminel, Nathalie est finalement condamnée à une amende de 2000$.

 

 

1994

Mariage à Alain Decelles dans la plus grande discrétion, à Las Vegas en juillet.

 

 

1995

Au début de l’année, aux prises avec de sérieux problèmes financiers, elle doit déclarer faillite.

  

 

1995

Elle participe à la comédie musicale « Demain matin Montréal m’attend » de Michel Tremblay dans une mise en scène de Denise Filiatrault.

 

 

1995

Son conjoint Alain Decelles et son frère Jean-Roger Simard sont arrêtés en possession de 1500 plants de marijuana, une cargaison évaluée à plus de 300 000$. Les deux hommes sont arrêtés et accusés de traffic de drogues. Encore une fois, l’affaire fait des remous dans les médias, même si Nathalie n’y est pas mêlée directement.

  

 

1996

Elle enregistre la chanson « Mon village » avec ses frères René et Régis au profit des sinistrés des inondations au Saguenay.

 

 

1999-2000

Elle anime « Décibel » à TVA, une émission qui permet aux jeunes de chanter.

 

 

2002

Elle participe au film « Station nord » de Jean-Claude Lord.

 

 

2004

Son gérant Guy Cloutier est arrêté et condamné pour agressions sexuelles répétées sur une mineure. L’identité de la victime demeure inconnue, par ordre de la Cour, mais les gens associent le nom de Nathalie à cette affaire.

 

 

2005

En mai, Nathalie fait savoir à tous qu’elle est effectivement la victime de Guy Cloutier et qu’elle a été agressée depuis l’âge de 11 ans. Elle accorde une entrevue exclusive à Paul Arcand à TVA au sujet de ces tristes événements.

 

 

2005

L’année 2005 est une année charnière pour Nathalie. Après être sortie de l’ombre avec le terrible secret qu’elle portait, elle participe à la création d’une fondation pour venir en aide aux victimes d’agressions sexuelles. Puis, Claude Charron présente un documentaire relatant les circonstances qui ont entouré la dénonciation de Nathalie, « Libérée : Le choix de Nathalie Simard ». En plus ‘y témoigner, elle interprète la chanson-thème du film documentaire « Les voleurs d’enfance » de Paul Arcand qui parle de ses enfants qui ont été abusés par des plus vieux. Finalement, elle se confie au journaliste Michel Vastel qui écrit un livre racontant sa carrière et plus particulièrement les tristes événements qui font maintenant jaser. La biographie s’intitule : « Briser le silence ».

 

 

2007

Elle devient porte-parole pour l’organisme Parents Secours.

 

 

2007

Elle reprend aussi sa carrière en main en devenant animatrice de radio et en présentant un nouvel album, « Il y avait un jardin » sur lequel elle reprend ses chansons coups de cœur. L’album connaît un bon succès au niveau des ventes.

 

 

2008

Elle débute une série de spectacles à travers le Québec. Les ventes de billets laissent un peu à désirer. Après quelques représentations, Nathalie Simard abandonne sa tournée et annonce qu’elle se retire de la vie publique.

 

  

 

Peu de temps après avoir annoncé qu’elle abandonnait sa carrière, elle met sa maison en vente et s’exile en République Dominicaine avec son nouvel amoureux, son ancien gérant Lévis Guay.

 

  

 

Le 7 août, elle épouse Lévis Guay en République Dominicaine lors d’une cérémonie où seulement quelques proches sont invités. Le Québec tout entier peut connaître les détails de ce mariage dans une revue québécoise ayant été invitée à la réception.

 

 

2010

En février, son père Jean-Roch Simard s’éteint au terme d’une longue maladie. Depuis les dernières années, Nathalie avait pu se rapprocher de lui et avait même pris soin de lui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa discographie

 

1972

Le temps des fêtes chez la famille Simard de l’Île d’Orléans (avec sa famille)

1979

18 ans déjà (album de René Simard avec qui elle chante « Tous les enfants du monde » et « Noël des enfants »)

1979

Joyeux Noël Nathalie

1980

Nathalie chante pour ses amis

1980

Je n’aurais jamais dû partir

1980

Un Noël blanc (album collectif avec Paolo Noël, René Simard, Johnny Farago, Michèle Richard, Châtelaine et Gilles Girard)

1981

La rentrée

1982

Nathalie Simard

1982

Noël avec Nathalie et les petits chanteurs de Granby

1982

20 souvenirs de Noël (compilation avec René Simard)

1983

Sur la plage (avec René Simard)

1983

René et Nathalie en concert (avec René Simard)

1983

Animauville

1983

Nostalgie de Noël (album collectif sur lequel elle interprète « C’est le temps de l’hiver »)

1984

Chante avec Nathalie

1984

J’ai rencontré le Père Noël

1984

La guerre des tuques (trame sonore du film)

1984

Comment ça va (album de René Simard avec qui elle chante « Fais pas la gueule au bon Dieu »)

1984

Joyeuses fêtes ! René et Nathalie (avec René Simard)

1984

Super Collection (album collectif compilation)

1985

15 grands succès (compilation)

1985

Nathalie Simard

1985

Noël sous la neige (album collectif)

1985

Le village de Nathalie vol. 1

1986

La fugue du Petit Poucet (album collectif pour enfants)

1986

Nathalie Simard : Édition spéciale

1986

Le village de Nathalie vol. 2

1986

Le village de Nathalie vol. 3

1986

Noël d’antan (album collectif avec Fernand Gignac, Shirley Théroux et André Lejeune)

1987

Joyeux Noël à tous les enfants

1988

René et Nathalie Simard (avec René Simard)

1990

Au maximum

1994

Paroles de femme

1996

René et Nathalie (avec René Simard) (compilation)

1997

Une femme, un enfant (compilation + album original pour enfants)

1999

Décibel : Les étoiles de l’an 2000 (album collectif)

2007

Il y avait un jardin

2010

Le village de Nathalie (compilation)

 

 

Ses disques 45 tours

 

 

1979

Tous les enfants du monde (avec René Simard) / Hey Julie, veux-tu sortir ce soir / Danse, danse segnorita (par René Simard)

1979

Une glace au soleil / Instrumental

1979

Goldorak / Tous les enfants du monde (avec René Simard)

1980

Voulez-vous danser grand-mère / Siffle-là notre chanson d’amour

1980

Juste un petit baiser / L’orphelin

1980

Tu n’aurais jamais dû partir (avec Paolo Noël) / Ange de mon berceau

1981

Allons chanter avec Mickey / Aujourd’hui les marionnettes

1981

Donne la patte Chibouki / Non, ne pleure pas

1981

Quand les hommes vivront d’amour / Glory Alleluia (avec les petits chanteurs de Granby)

1982

Un tout petit bikini / Instrumental

1982

Ouvre-moi la porte (avec Christine Lamer) / Ma mère chantait

1982

Je veux m’’amuser / La danse des petits chats

1983

Un jouet extraordinaire / Padre

1983

Sur la plage / Rêver (avec René Simard)

1983

La danse des canards

1984

C’est toi mon idole, Michael Jackson / La leçon de chant

1984

La guerre des tuques / L’amour a pris son temps (du film « La guerre des tuques »)

1984

Fais pas la gueule au bon Dieu (avec René Simard) / Salut Capitaine (par René Simard)

1984

Monsieur Fred Hamster / La ronde des quatre saisons

1985

Les yeux de la faim (collectif d’artistes québécois pour aider la famine en Afrique)

1985

Mes amis les Câlinours / Ave

1986

La grand-maman de personne / Noël des anges

1987

Quand tu partiras / Instrumental

1988

Tourne la page (avec René Simard) / Instrumental

1988

Tout si tu m’aimes (avec René Simard) / Instrumental

1989

Lui / Instrumental

1989

Le ciel en plein cœur (avec René Simard) / Instrumental

1990

Jeux d’impatience / Instrumental

1990

Prends soin de toi (avec René Simard) / Instrumental

1990

À ton départ / Instrumental

1991

Reste ami

1991

Amour de paille

1992

Dis-moi

1992

Avouer la femme

1996

Mon village (avec Régis et René Simard)

 

Ses numéros un au palmarès

(Chansons ayant atteint la première place sur un palmarès québécois)

 

1979

Tous les enfants du monde (avec René Simard)

1981

Je n’aurais jamais dû partir (avec Paolo Noël)

1985

Les yeux de la faim (avec la Fondation Québec-Afrique)

1991

À ton départ

 

Ses autres succès de palmarès

(Chansons ayant atteint au moins une quinzième place sur un palmarès québécois)

 

1979

Une glace au soleil

1979

Goldorak

1980

Voulez-vous danser grand-mère

1980

Juste un petit baiser

1981

Ne pleure pas

1982

Ouvre-moi la porte (avec Christine Lamer)

1983

La danse des canards

1984

Fais pas la gueule au bon Dieu (avec René Simard)

1987

Quand tu partiras

1988

Tourne la page (avec René Simard)

1989

Tout si tu m’aimes (avec René Simard)

1989

Lui

1989

Le ciel en plein cœur (avec René Simard)

1991

Amour de paille

1991

Reste ami

1992

Dis-moi

1993

Tout s’en va

1994

Mais qu’est-ce que ça peut vous faire

 

Ses vidéoclips

 

1988

Tourne la page (avec René Simard)

1990

À ton départ

1991

Reste ami

1992

Dis-moi

 

Ses spectacles

 

1980

Tournée américaine avec René Simard, dans les parcs d’attraction de Disney

1982

Spectacle à la Place des Arts avec René Simard

1985

Spectacle à la Place des Arts avec René Simard

1995

Demain matin Montréal m’attend (comédie musicale, rôle de Cream)

1996

De concert avec le Saguenay (spectacle au profit des sinistrés du déluge au Saguenay)

1996

Jeanne la pucelle (comédie musicale)

1999

Demain matin Montréal m’attend (comédie musicale reprise au Casino de Montréal, rôle principal de Louise Tétreault)

2001

Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux (comédie musicale au Théâtre La Marjolaine à Eastman)

 

 

 

Ses rôles à la télévision

 

 

 

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Rôle (s’il y a lieu)

  

1985-1988

TVA

Le village de Nathalie

Nathalie

2005

TVA

Le petit monde de Laura Cadieux

Thérèse

 

Ce qu’elle a animé à la télévision

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Genre

 

1988-1990

TVA

Les mini-stars de Nathalie

Variétés – Jeunesse

1988-1991

TVA

Opération Enfant Soleil

Téléthon

1999-2000

TVA

Décibel

Variétés

 

Ses publicités ou causes comme porte-parole

 

1972-198?

Les petits poudings Laura Secord (avec la famille Simard et ensuite en solo)

Années 80

Les supermarchés Métro

2005

Fondation Nathalie-Simard (au profit des victimes d’agressions sexuelles)

2007

Parents Secours

 

Ses rôles au cinéma

 

Année

Titre du film

Réalisateur

  

2002

Station Nord

Jean-Claude Lord

2005

Les voleurs d’enfance

Paul Arcand

 

Les livres et documents qu’elle a publiés

 

Année

Titre

Éditeur

Genre

  

2007

Twan le courageux

Cœur Battant

Jeunesse

 

Prix et hommages

 

1983

Au gala de l’ADISQ, Félix de l’album le plus vendu de l’année pour « Nathalie Simard »

1985

Félix de l’album de l’année pour enfants au gala de l’ADISQ pour « La guerre des tuques »

1988

Trois Félix au gala de l’ADISQ :

-          Meilleur album pour enfants pour « Joyeux Noël à tous les enfants »

-          Vidéoclip de l’année pour « Tourne la page »

-          45 tours le plus vendu de l’année pour « Tourne la page »

1989

Métrostar de l’artiste préférée dans une émission jeunesse pour « Les mini stars de Nathalie »

 

Crédits et liens

 

Littérature

 

VASTEL, Michel, « Briser le silence », Libre Expression, 2005, 313 pages.

 

COUILLARD, Jean, « Répertoire des succès de la chanson francophone 1950-2003 », StankéQuébécor

Média, 2003, 511 pages.

 

CROTEAU, Jean-Yves, « Répertoire des séries, feuilletons et téléromans québécois – De 1952 à 1992 », Les

Publications du Québec, Gouvernement du Québec, 1993, 692 pages.

 

RÉMY, Edward et VÉZINA, Marie-Odile, « Têtes d’affiche », Éditions du Printemps, 1983, page 81.

 

THÉRIEN, Robert et D’AMOURS, Isabelle, « Dictionnaire de la musique populaire au Québec 1955-1992 », Institut Québécois de la Recherche sur la Culture (IQRC), 1992, pages 447 À 449.

 

 

Documents audio-visuels

 

JPL PRODUCTIONS, Membre du réseau TVA, « Libérée, le choix de Nathalie Simard », documentaire et entrevue accordée à Claude Charron, réalisation d’Yves Thériault, 2006, 2 épisodes de 44 minutes.

 

 

Sites internet

(Star Québec n’est pas responsable du contenu des liens proposés)

 

Québec Info Musique

Le Parolier

Musée Simard, collection personnelle de Chantal Mandeville

Wikipédia

The Internet Movie DataBase

 

(Veuillez nous aviser de tout lien défectueux en nous écrivant)

 

 

Le coin du consommateur

 

Acheter le CD « Il y avait un jardin » de Nathalie Simard

Acheter le livre « Briser le silence » de Michel Vastel

Acheter « Contes pour tous – Coffret 1 » en coffret DVD sur lequel on retrouve « La guerre des tuques »

Acheter le coffret DVD « Le village de Nathalie volume 1 »

Acheter le coffret DVD « Le village de Nathalie volume 2 »

Acheter le CD « Le village de Nathalie »

 

 

Articles parus sur Star Québec

 

Mai 2005

Nathalie Simard parle de son cauchemar !

Juin 2005

Nathalie Simard revit !

Septembre 2005

Nathalie Simard chante le malheur des enfants !

Octobre 2005

« Les voleurs d’enfance » sont démasqués !

Novembre 2005

Nathalie Simard indemnisée par son ex-gérant !

Novembre 2005

Michel Vastel raconte l’histoire de Nathalie Simard !

Novembre 2005

René Simard fait le point sur le livre de Nathalie !

Juillet 2006

Guy Cloutier retrouve sa liberté !

Février 2007

Le père des « petits Simard » raconte sa version !

Août 2007

Le carnet social – Sincères félicitations (Nathalie deviendra animatrice de radio)

Octobre 2007

Les nouveaux albums d’octobre – « Il y avait un jardin »

Mars 2008

Le cinéma en chanson !

 

 

 

 

 

Fiche #1

Intronisation au Temple de la Renommée le 1er juin 2005.

Dernière mise à jour le 21 mai 2014.