www.starquebec.net

Retour à la page d’accueil

Retour au Temple de la Renommée

GUY

Description : bobino15.jpg

SANCHE

(1934 – 1988)

 

Sa fiche-bio

Sa discographie

Ses rôles à la télévision

Ce qu’il a animé à la télévision

Ce qu’il a animé à la radio

Ses rôles au théâtre

Ses rôles au cinéma

Prix et hommages

Crédits et liens

  

 (Source photo : Les éphémérides d’Alcide)      

 

 

 

 

 

Sa fiche-bio

Dans la fiche-bio, vous trouverez les œuvres les plus marquantes de sa carrière.

La liste complète de ses œuvres se trouve dans les tableaux subséquents.

 

 

1934

Naissance le 5 juillet à Hull.

 

Son père : Jean-Paul Sanche a fait carrière dans la Gendarmerie Royale du Canada avant de devenir chef des nouvelles à la station de radio CKCH.

 

Sa mère : Juliette Sauvé

 

Il est le deuxième d’une famille de 8 enfants.

 

 

 

Ses parents ainsi que son grand-père Wilfrid Sanche sont très impliqués dans le milieu du théâtre amateur en Outaouais.

 

 

 

Guy Sanche fait son cours classique au Collège Ste-Marie de Montréal tenu par les jésuites. Parmi ses confrères de classe, on retrouve de futurs comédiens : Jean-Louis Millette, Marcel Sabourin et Luc Durand. C’est au Collège qu’il monte sur la scène pour la première fois.

 

 

 

Ayant la piqure du théâtre, il joue du théâtre pour enfants à la Roulotte de Paul Buissonneau qui se produit dans les parcs de la Ville de Montréal.

 

 

1956

Son expérience de comédien lui permet de décrocher un emploi d’annonceur pour Radio-Canada.

 

 

1957

On lui propose d’animer une émission pour enfants à Radio-Canada. C’est le 23 mai qu’on présente le premier épisode de « Bobino », une émission qui allait devenir mythique à la télévision québécoise de par sa longévité.

 

 

 

C’est Guy Sanche lui-même qui crée son personnage de Bobino, un homme portant fièrement le chapeau melon, la canne et la fleur à la boutonnière. Sa raison d’être ? Présenter des dessins animés aux enfants.

 

 

 

En plus de ce que l’on voyait à l’écran, Guy Sanche avait crée tout un univers autour de lui. Un jour que quelqu’un avait fait du bruit en studio, il créa le personnage de Tapageur, un bruiteur à qui il s’adressait sans que les enfants le voient. Il y avait aussi Camério, évoqué par le caméraman qui faisait des oui et des non avec la caméra, de même que Gustave, un collaborateur de Bobino qu’on entend grâce à des grelots. N’oublions pas Télécino à qui Bobino demandait de passer des petits bouts de films, ni le Général Garde-à-Vous qui impressionnait tellement lorsqu’il téléphonait avec sa grosse voix qui retentissait dans le combiné. Ce ne sont là que quelques-uns des personnages évoqués lors de l’émission quotidienne.

 

 

1958

Le 23 juin, Guy Sanche épouse la comédienne Monique Chabot en l’église Notre-Dame-de-Grace à Montréal. Ensemble, ils auront 3 enfants : deux filles (Isabelle et Catherine) et un fils Dominique.

 

 

1959

Jusqu’ici, Guy Sanche avait lui-même créé les textes de « Bobino ». À partir de 1959, un auteur attitré vient s’ajouter à l’équipe de l’émission. Il s’agit de Michel Cailloux.

 

 

1960

Dans « Bobino »,  on fait la connaissance de la petite sœur de Bobino, Bobinette, qui apparaît sous la forme d’une marionnette manipulée par Paule Bayard. Bobinette est une petite fille espiègle qui aime jouer des tours, particulièrement avec sa poire à eau ou ses pétards à la farine.

 

 

Années 60

Nationaliste convaincu, il s’implique au niveau politique au sein du Rassemblement pour l’Indépendance Nationale (RIN) aux côtés de Pierre Bourgault.

 

 

1968

Il est la vedette principale d’un film d’Arthur Lamothe, « Poussière sur la ville », basé sur un roman d’André Langevin. Sa partenaire principale est Michelle Rossignol.

 

 

1973

La comédienne Paule Bayard tombe gravement malade et doit abandonner son rôle de Bobinette. Pour la remplacer, le réalisateur d’alors, Marcel Laplante, suggère qu’on embauche sa fille. C’est ainsi que Christine Lamer est devenue Bobinette.

 

 

1975

Le 29 novembre, Paule Bayard meurt à l’âge de 44 ans.

 

 

1984

On annonce la fin de « Bobino » après 27 ans à l’antenne de Radio-Canada. Le public proteste et Radio-Canada reçoit plus de 10 000 lettres contre le retrait de l’émission, du jamais vu à l’époque. La télévision d’état n’a d’autres choix que de revenir sur sa décision et de ramener le personnage préféré des enfants.

 

 

1985

Après une saison de sursis, « Bobino » prend fin le 14 juin au terme d’une 28ième saison de succès. Guy Sanche, qui n’a été prévenu qu’à la dernière minute de cette nouvelle, se retire alors à sa résidence de St-Fabien-sur-Mer, dans le Bas St-Laurent.

 

 

 

Peu de temps après la sa retraite, il est atteint d’un cancer.

 

 

1988

Décès le 27 janvier à l’âge de 53 ans. Il est inhumé au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges de Montréal.

 

 

1990

Ses parents, Jean-Paul Sanche et Juliette Sauvé, meurent tous les deux au cours de la même année.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa discographie

 

1966

Bobino et Bobinette stade 1

1966

Bobino et Bobinette stade 2

1969

Bobino et Bobinette volume 1

1969

Bobino et Bobinette volume 2 – Cours universitaire (livre-disque)

1969

Bobino et Bobinette volume 3 – À l’auberge (livre-disque)

1970

Bobino et Bobinette volume 4 – Voyajologie (livre-disque)

1970

Bobino et Bobinette volume 5 – À la librairie (livre-disque)

1971

Les comptines de Jeannette Dalpé (livre disque créé conjointement avec Jeannette Dalpé)

1972

Bobino et Bobinette racontent Schubert

1972

Bobino et Bobinette racontent Beethoven

1972

Bobino et Bobinette volume 6 – Le temps des fêtes (livre-disque)

1974

Bobino et Bobinette racontent Mozart

1980

Bobino et Bobinette racontent Chopin

1980

Bobino et Bobinette : Farces du petit âge et du moyen âge

1981

Bobino et Bobinette – Vol. X ou Y : Échantillon d’anniversaires

1998

Bobino et Bobinette (compilation)

 

Bobino et Bobinette à la ferme

 

Ses disques 45 tours et simples

 

1966

Le mot de passe (avec Élizabeth Chouvalidzé) / Rendez-moi les médailles (par Pierre Thériault et les Doubles Faces) (tiré de la comédie musicale « Ne ratez pas l’espion » du Théâtre La Marjolaine)

 

Ses rôles au théâtre

 

Année

Titre de la pièce (auteur s’il y a lieu)

Lieu ou compagnie de production

  

1952

Un prétexte extraordinaire

Festival d’art dramatique

1955

Barbe-Bleue

La Roulotte

1955

Le bon roi Dagobert

La Roulotte

1955

Arlequin, lingère du palais

La Roulotte

1955

La pêche à la baleine

La Roulotte

1964

Monsieur Masure

Théâtre d’Anjou

1964

Doux temps des amours (Éloi de Grandmont, Louis-Georges Carrier et Claude Léveillée)

Théâtre La Marjolaine

1966

Ne ratez pas l’espion (Louis-Georges Carrier et Claude Léveillée)

Théâtre La Marjolaine

1968

Le chemin du Roy (Françoise Loranger)

L’Egrégore

 

Ses rôles à la télévision

 

 

 

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Rôle (s’il y a lieu)

  

1956

SRC

Marc le messager

 

1957-1985

SRC

Bobino

Bobino

1959

SRC

Le démon de midi et demi (téléthéâtre)

Philippe Bocage

1959-1961

SRC

En haut de la Pente Douce

Roger Chevalier

1960

SRC

Arsène Lupin

Isidore Beautrelet

1961

SRC

Hibernatus (téléthéâtre)

Didier de Tartas

1962

SRC

Suicide-club

(dans la série « Histoires extraordinaires »)

Joueur numéro 7

1966

SRC

Faux bond (téléthéâtre)

Auguste Charlebois

1968

SRC

Table tournante (téléthéâtre)

Omer

1968

SRC

Partie remise (téléthéâtre)

Bernard

1969

SRC

Pauvre amour (téléthéâtre)

Louis

1971-1973

SRC

La feuille d’érable

Père Chaumonot

1976-1977

Radio-Qc

Les Anglais sont arrivés

 

 

* Certaines années correspondent à la durée de la série et non à la période où il y joua.

 

Ce qu’il a animé à la télévision

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Genre

 

Années 50

SRC

(annonceur)

 

 

Ce qu’il a animé à la radio

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou fonction

  

 

 

Enfin seul

 

 

Que portez-vous le dimanche ?

 

Ses publicités ou causes comme porte-parole

 

1973

Caisse populaire

1975

Tang

198?

Développement et Paix

 

Ses rôles au cinéma

 

Année

Titre du film

Réalisateur

  

1962

Le Canada en guerre (narration)

Série documentaire de l’ONF

1964

Ti-Ken

Roger Laliberté

1968

Poussière sur la ville

Arthur Lamothe

 

Prix et hommages

 

1952

Premier prix dans un Festival d’art dramatique pour la pièce « Un prétexte extraordinaire ».

1997

Dans le quartier St-Laurent, la ville de Montréal désigne la Place Guy-Sanche.

1997

Un lac de la Côte Nord prend le nom de Lac Bobino.

1998

La ville de Ste-Julie nomme la rue Guy-Sanche en son honneur.

2011

Une rue de Repentigny reçoit l’appellation de Croissant Guy-Sanche.

2012

À Gatineau, la Bibliothèque Bowater devient la Bibliothèque Guy-Sanche.

 

Crédits et liens

 

Littérature

 

CROTEAU, Jean-Yves, « Répertoire des séries, feuilletons et téléromans québécois – De 1952 à 1992 », Les

Publications du Québec, Gouvernement du Québec, 1993, 692 pages.

 

 

Documents audio-visuels

 

LES PRODUCTIONS POINT DE MIRE, « Guy Sanche alias Bobino », diffusion sur Canal D, présentation de Patrick Labbé, narration d’Albert Millaire, réalisation de Louise Racicot, 2002, 45 minutes.

 

 

Sites internet

(Star Québec n’est pas responsable du contenu des liens proposés)

 

Émissions.ca

The Internet Movie DataBase

Find A Grave

Bilan du siècle – Université de Sherbrooke

Wikipédia

Les gens du cinéma

Ville de Montréal – La Roulotte

La Maison Sanche

L’Encyclopédie Canadienne

Qui joue qui ?

 

(Veuillez nous aviser de tout lien défectueux en nous écrivant)

 

 

Articles parus sur Star Québec

 

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1957 à 1961

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – Expressions et patois

 

 

 

 

 

Fiche #271

Inscription sur le Coffre aux Souvenirs le 21 juin 2010.

Intronisation au Temple de la Renommée le 12 janvier 2013.

Dernière mise à jour le 11 août 2015.