www.starquebec.net

Retour à la page d’accueil

Retour au Temple de la Renommée

CHANTAL

PARY

(1950 – …)

 

Sa fiche-bio

Sa discographie

Ses numéros un au palmarès

Ses autres succès de palmarès

Ses spectacles

Ses publicités ou causes comme porte-parole

Ses rôles au cinéma

Les livres et documents qu’elle a publiés

Prix et hommages

Crédits et liens

  

 (Source photo : Affiche « Les années bonheur »)         

 

 

 

 

 

Sa fiche-bio

Dans la fiche-bio, vous trouverez les œuvres les plus marquantes de sa carrière.

La liste complète de ses œuvres se trouve dans les tableaux subséquents.

 

 

1950

Naissance à Montréal le 17 décembre sous le nom de Lucie Bernier.

 

Son père : Laurent Bernier est technicien en communications.

 

Sa mère : Jeanne-Mance Millette

 

Elle est la deuxième d’une famille de quatre enfants.

 

Elle a deux sœurs : Diane, son aînée, et Carole, sa cadette.

 

Elle a un frère cadet, Michel.

 

La famille Bernier, de condition modeste, habite à Longueuil sur la rive sud de Montréal.

 

 

Déjà très jeune, elle accompagne sa mère à des cours de chant. Elle retient toutes les leçons que sa mère reçoit et les applique elle aussi.

 

 

1963

Elle n’a que 12 ans lorsqu’elle participe à son premier concours d’amateur présenté dans le cadre d’une émission de radio animée par Paul-Émile Corbeil. Dès lors, elle suit des cours de chant plus sérieusement dans le but de devenir une chanteuse populaire.

 

 

1964

Sa mère obtient un emploi de chanteuse dans les cabarets. Grâce à ses contacts dans le milieu, elle apprend qu’on recherche une chanteuse pour l’Hôtel Val Rian de St-Sauveur. Elle incite Lucie à postuler et obtient le poste de chanteuse et maîtresse de cérémonie. Sa carrière professionnelle vient d’être lancée alors qu’elle n’a que 13 ans.

 

 

 

Puisque Lucie est encore très jeune, sa mère, qui faisait carrière de chanteuse sous le nom de Janie Berre, décide d’abandonner sa propre carrière pour suivre sa fille dans ses engagements à elle.

 

 

 

Alors qu’elle se produit en spectacle à Princeville, un patron de club qui déteste son nom de Lucie Bernier la présente, sans la prévenir, comme Marilyn Salvador.

 

 

1965

Sa mère lui suggère de prendre le pseudonyme de Chantal Pary. C’est donc sous ce nom qu’elle participe à l’émission de radio de CKVL « Vive la vie »  animée par Claude Séguin et Jacques Debaillets et dans laquelle on présente un concours d’amateurs. Elle remporte le concours sept jours d’affilés. À 14 ans, la carrière de Chantal Pary venait d’être lancée.

 

 

 

Forte de cette victoire, les deux animateurs l’invitent également à l’émission « Télé-Métro » qu’ils animent à Télé-Métropole. Chantal Pary effectue donc son premier passage à la télévision.

 

 

1965

C’est au cours de cette même année qu’elle est engagée par la compagnie de disques dirigée par Roger Miron pour faire ses premiers enregistrements sur disque. Elle reprend des grands succès popularisés par d’autres artistes sur des albums compilations vendus à rabais, « Succès du mois ».

 

 

1965

Lors d’une entrevue de promotion à la radio, elle fait la connaissance du chanteur et animateur André Sylvain qui l’interviewe pour CHRS. Même si Chantal Pary n’a que 14 ans, il se lie d’amitié avec elle et garde contact après l’entrevue en la téléphonant régulièrement pour prendre de ses nouvelles.

 

 

1966

Après un an à réinterpréter les succès du mois, son producteur lui offre l’opportunité d’endisquer sa première chanson bien à elle, « L’amour vient, l’amour va », qui devient son premier succès de palmarès et qui lui permet de participer aux émissions de radio et de télévisions les plus populaires de l’époque, dont la célèbre « Jeunesse d’aujourd’hui » à Télé-Métropole.

 

 

1967

Elle participe à une tournée avec la troupe de Jean Grimaldi.

 

 

1968

Elle change de gérant alors que Roger Miron cède son contrat à Gilles Talbot, qui s’occupait alors de la carrière de Ginette Reno. Avec lui, sa carrière prend un nouvel essor avec la chanson « C’est fini », version française de « I’m Sorry » de Brenda Lee.

 

 

1968

Autre grand succès, elle enregistre la chanson « L’amour est passé » qui devient, après quelques semaines, sa première chanson à atteindre la première place du palmarès.

 

 

1968

Elle se rend en Europe pour participer au concours de chanson internationale « Chansons sur mesure ». Elle se classe ne cinquième place en interprétant « Je n’ai pas de temps à perdre » de Pierre Brabant et Hubert Loiselle.

 

 

1968

Chantal a 17 ans lorsque l’animateur radio et chanteur André Sylvain lui propose des fréquentations plus assidues. Ils entretenaient depuis déjà trois ans une relation amicale, même si la mère de Chantal n’appréciait pas qu’un homme de 25 ans s’intéresse à une fille de 14 ans. Mais voilà qu’au fil du temps, l’amitié a fait place à l’amour.

 

 

1969

Chantal Pary reçoit le titre de Révélation de l’année lors du Gala des Artistes.

 

 

 

Les fréquentations ne sont pas faciles entre Chantal Pary et André Sylvain, au point où elle songe à rompre. Mais André sait la ramener vers lui et lui propose même le mariage. Désireuse d’acquérir son autonomie, Chantal voit cette proposition comme une bonne occasion de quitter ses parents.

 

 

 

Lorsque Chantal Pary annonce à son gérant qu’elle se mariera prochainement, celui-ci lui propose de célébrer la noce à l’émission « Jeunesse d’aujourd’hui », tout comme l’a fait précédemment le chanteur Tiny Tim dans une émission de variétés américaine. Même si Chantal rêve plutôt d’un mariage intime, elle finit par accepter la proposition.

 

 

1970

Le 9 mai, dans les studios de Télé-Métropole, devant les caméras de « Jeunesse d’aujourd’hui », Chantal Pary se marie à André Sylvain. L’émission est divisée en deux segments : dans le premier, on présente la cérémonie présidée par le père Émile Legault. Dans la deuxième partie, l’animateur de l’émission, Pierre Lalonde, présentait des artistes invités venus interpréter des chansons de circonstance, dont Ginette Reno et Renée Martel.

 

 

 

Habituellement, les enregistrements de « Jeunesse d’aujourd’hui » se font en présence d’un public en délire. Pour éviter le cirque et pour que la cérémonie garde un certain caractère sacré, Chantal Pary exige que le public ne soit pas admis en studio, outre les parents et amis invités par le couple.

 

 

1970

Non seulement Chantal Pary et André Sylvain forment l’un des couples chéris du showbusiness québécois, mais ils partagent également le travail. André Sylvain écrit la plupart des nouveaux succès de Chantal et cette dernière lui donne la source d’inspiration. Ils enregistrent parfois quelques chansons en duo, dont « Seuls jusqu’à la fin des jours » qui atteint la première place des palmarès cette année-là.

 

 

 

Sous des apparences de couple parfait, tout n’est pas rose entre Chantal et André. Très tôt après son mariage, elle le soupçonne d’infidélités, mais reste tout de même à ses côtés.

 

 

1971

Elle représente le Canada lors d’un festival à Mexico. Elle y interprète « Ma vie c’est toi », une chanson que lui a écrite Gilles Brown. Cette pièce lui permet d’atteindre à nouveau la première place des palmarès.

 

 

1971

Elle connaît l’un de ses plus grands succès en carrière avec une reprise d’une chanson de Frida Bocara, « Pour vivre ensemble ».

 

 

1972-1973

Les succès de palmarès s’accumulent : « Emmanuella », « Mon enfant », « La chanson », « Je me remarie » et « Je crois en toi ». Star adulée, on la sollicite pour de nombreuses publicités. Elle se produit tous les soirs dans les cabarets.  Il ne lui reste que la nuit pour entrer en studio et enregistrer ses nouvelles chansons. En vivant à un tel rythme, elle s’épuise. Puisque son gérant ne semble pas vouloir lui permettre de ralentir, elle rompt son association avec lui à la fin de son contrat en 1974.

 

 

1973

Complètement épuisée, elle décide d’arrêter de se produire dans les cabarets et refuse plusieurs engagements.

 

 

1974

Nationaliste convaincue, elle interprète « J’ai le goût du Québec », la chanson-thème du Parti Québécois alors dirigé par René Lévesque.

 

 

1975

Le 31 mars, lundi de Pâques, elle donne naissance à une fille, Mélanie.

 

 

1975

Malgré la grossesse et la naissance d’un enfant, Chantal Pary n’a pas abandonné sa carrière pour autant. Cette année-là, elle obtient un grand succès avec la chanson « Ma mélodie d’amour » dont le 45 tours se vend à plus de 80 000 copies.

 

 

1975

André Sylvain et Chantal Pary fondent la maison de disque Mirage où ils enregistrent désormais leurs albums.

 

 

1976

Les ondes radio ne cessent de faire tourner le nouveau duo de Chantal Pary et André Sylvain : « Mélanie » se veut une chanson dédiée à leur fille. La popularité de ce succès relance ce prénom au Québec. Plusieurs petites filles nées à l’époque ont en effet hérité de ce prénom en raison de ce succès.

 

 

 

Au cours des années subséquentes, Chantal Pary continue d’accumuler les succès. Elle enregistre notamment « Les gens heureux n’ont pas d’histoire », « On a besoin de soleil », « Jamais », « Un air de valse », « Devant Dieu je promets » et « Un homme ne doit pas pleurer » qui devient la dernière chanson qu’elle enregistre sur l’étiquette Mirage.

 

 

1979

La compagnie de disques Mirage cesse d’exister.

 

 

1980

Éprouvant des problèmes de voix, on lui découvre des polypes aux cordes vocales. Avant de subir l’opération, elle enregistre « Vivre l’amour et le chanter » qui la garde présente dans le cœur des Québécois.

 

 

1981

Elle effectue un retour en force sur disque alors qu’elle enregistre « J’suis ton amie ». Vendu à plus de 200 000 exemplaires, l’album devient son plus grand succès de vente en carrière. Elle atteint la première place des palmarès avec la chanson « Je m’ennuie de toi » et reçoit un trophée au Gala de l’ADISQ l’année suivante.

 

 

1982

Le succès est de nouveau au rendez-vous alors que son nouvel album « Je chante pour toi » est certifié platine pour la vente de 100 000 copies. C’est la chanson « Le garçon que j’ai aimé » qui obtient ainsi la faveur du public.

 

 

1983

Un autre grand succès sur disque, celui de l’album « Il faudrait se parler ».

 

 

1983

Chantal Pary et André Sylvain se séparent après 13 ans de mariage.

 

 

 

À peine a-t-elle rompu d’André Sylvain qu’elle fait la connaissance de Jacques Pelletier. Une semaine à peine après s’être rencontré, le couple cohabitait déjà ensemble.

 

 

1984

Sur son album « Il faudrait se parler », elle interprète une chanson en hommage au pape Jean-Paul II, « Le cœur vêtu de blanc ». Elle est donc pressentie pour chanter devant lui lors de son passage au Stade Olympique de Montréal. Mais comme elle est en procédure de divorce, elle hésite. Pendant qu’elle réfléchit à la proposition, on lui préfère Céline Dion qui interprète « Une colombe ».

 

 

 

Malgré le succès qui ne s’atténue pas, elle décide tout de même de prendre du recul par rapport à sa carrière et prend une pause sabbatique.

 

 

 

Durant son temps d’arrêt, son nouveau conjoint Jacques Pelletier la pousse à approfondir sa foi. Elle fait beaucoup de lectures et s’intéresse à des sujets religieux plus profonds. Le milieu artistique lui apparaît soudainement bien superficiel.

 

 

1986

Le 3 mai, elle se marie civilement à Jacques Pelletier. Mais puisqu’elle désire également un mariage religieux, elle entame des procédures pour l’annulation de son mariage à André Sylvain auprès de l’église catholique.

 

 

1988

Elle lance un nouvel album, « L’amour pourrait changer le monde », sur lequel elle interprète une pièce qui condamne l’avortement, « Maman ne me fais pas mourir ». Ces nouvelles chansons portent tous un message cohérent avec sa nouvelle vision religieuse de la vie.

 

 

 

Sur le même album, on retrouve une chanson en hommage à Mère Térésa. Chantal Pary a l’occasion de la lui chanter en personne alors qu’elle est de passage à Ottawa cette même année.

 

 

1988

Avec sa fille Mélanie, elle anime un spécial télévisé qui souligne les 15 ans de Disney World. Très attirée par le milieu artistique, Mélanie enregistre d’ailleurs un disque 45 tours à cette époque.

 

 

1989

Ayant finalement obtenu la nullité de son mariage avec André Sylvain, Chantal Pary peut maintenant se marier religieusement avec Jacques Pelletier le 25 août.

 

 

1989-1995

Elle fait une tournée de 70 églises de la province pour livrer des témoignages de foi. Son expérience religieuse l’amène également à témoigner et chanter en Yougoslavie où une guerre ravage la Bosnie.

 

 

1994

Elle publie « L’histoire de ma vie », un livre à connotation spirituelle, qui explique son cheminement dans la foi.

 

 

1995

Elle se sépare de Jacques Pelletier. Elle a de nouveau découvert l’amour avec le chanteur Carl William qu’elle a rencontré pour la première fois deux ans auparavant et qui était devenu un ami de la famille. Même si une différence d’âge de 18 ans existe entre le jeune Carl et Chantal, l’amour est plus fort que tout.

 

 

1997

Le 14 février, jour de la St-Valentin, lors de l’émission de télévision « Bla Bla Bla » animée par Danielle Ouimet, Carl William demande Chantal en mariage.

 

 

1997

Chantal Pary et Carl William entament une carrière en duo. Ils lancent un album sur lequel ils reprennent des chansons de duos. Ils partent plus tard en tournée ensemble.

 

 

1997

Le 13 décembre, Chantal épouse Carl William au Palais de justice de Laval.

 

 

2000

Sa fille entreprend une brève carrière de chanteuse sous le nom de Mélanie Treize. Elle enregistrera deux albums, en 2000 et 2002.

 

 

2002

Elle parle pour la première fois des côtés plus difficiles de sa vie dans une autobiographie intitulée « J’ai tout caché derrière mes sourires ».

 

 

2003

Elle entreprend une série de spectacles avec Carl William, « Deux voix… une scène » qui donne également lieu à un album.

 

 

2003

En mars, elle est arrêtée pour vol à l’étalage après avoir dérobé une camisole au magasin Simons du Carrefour Laval.

 

 

2004

Pour la deuxième fois, elle est surprise en flagrant délit de vol à l’étalage alors qu’elle s’est emparée d’un pyjama dans un magasin Sears. Pour excuser son geste, elle déclare avoir commis volontairement ces larcins pour dénoncer la convergence dans les médias. Au terme d’un procès où elle est reconnue coupable, elle est condamnée à une amende de 600$.

 

 

2006

Chantal Pary et Carl William se séparent et mettent également un terme à leur association professionnelle.

 

 

2010

À l’occasion de la canonisation du Frère André, elle chante sa chanson « Le miracle de la montagne » lors d’une cérémonie qui lui est dédiée au Stade Olympique de Montréal.

 

 

2011

Son ex-mari, André Sylvain, intente une poursuite judiciaire contre Chantal Pary pour une question de droits d’auteur. Selon André Sylvain, Chantal prétend être l’auteure d’une quarantaine de chansons qu’il a lui-même écrites sous le pseudonyme de Lucie Bernier (véritable nom de Chantal Pary).

 

 

2011

Après avoir participé au spectacle de retrouvailles « Le retour de nos idoles » au Colisée de Québec, elle part en tournée de la province avec le chanteur européen Claude Barzotti.

 

 

2015

Elle effectue une tournée de spectacles en compagnie de Michel Louvain et Renée Martel, « Les années bonheur ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa discographie

 

1966

12 succès de Jeunesse en orbite (album collectif sur lequel elle interprète « Tu es celui que j’aime » et « Ne reste pas là »)

1968

Chantal Pary

1969

Chantal Pary

1970

Mes plus grands succès (compilation)

1970

Les succès Grand-Prix (album collectif sur lequel elle interprète « Le temps qui passe » et « Ensemble »)

1971

Seuls jusqu’à la fin des jours

1970

Les succès Grand Prix (album collectif sur lequel elle interprète « Le temps qui passe » et « Ensemble »)

1971

Heureuse

1973

Chantal Pary

1973

Chantal Pary

1973

Chantal Pary (compilation)

1974

20 succès originaux (album collectif sur lequel elle interprète « Emmanuella »)

1975

Les grands succès (compilation)

1975

Chantal Pary

1975

Trans-World présente les géants d’aujourd’hui (album collectif sur lequel elle interprète « Vivre auprès de toi »)

1975

20 succès 100% Québécois (album collectif sur lequel elle interprète « Emmanuella »)

1976

Chantal Pary (compilation)

1976

Trans-World présente les géants d’aujourd’hui (album collectif sur lequel elle interprète « Ma mélodie d’amour »)

1976

Succès fracassants (album collectif sur lequel elle interprète « Seuls jusqu’à la fin des jours » avec André Sylvain et « Ma vie c’est toi »)

1976

Les grands nos 1 du palmarès Radiomutuel (album collectif sur lequel elle interprète « Mélanie » avec André Sylvain et « Les gens heureux n’ont pas d’histoire »)

1976

21 super succès dynamiques (album collectif sur lequel elle interprète « Voilà le printemps »)

1976

Rétro pop (album collectif sur lequel elle interprète « Ma vie c’est toi »)

1976

Chansons de Noël (album collectif sur lequel elle interprète « Le cadeau d’amour » et « Qui sont ces pères Noël ? »)

1977

Mon amour

1977

Les gens heureux n’ont pas d’histoire

1977

Les super vedettes du palmarès (album collectif sur lequel elle interprète « Le petit oiseau » et « Ave Maria No Morro »)

1978

Avec amour (compilation)

1978

Chansons d’amour (compilation)

1978

Avec amour volume 2 (compilation)

1978

L’album de ma vie (compilation)

1978

Une voix, deux guitares

1978

Noël c’est l’amour (album collectif sur lequel elle interprète « Noël c’est l’amour »)

1979

Chantal Pary (compilation)

1979

Radio star (album collectif sur lequel elle interprète un pot-pourri pour les 25 ans de CJMS)

1979

Pour vivre ensemble (compilation)

1980

Vivre l’amour et le chanter

1980

Mes grands succès (compilation)

1980

Mélodies romantiques (album collectif sur lequel elle interprète « Emmanuella »)

1980

L’amour en chansons (album collectif sur lequel elle interprète « Un homme ne doit pas pleurer »)

1981

Album souvenir : 15 succès (compilation)

1981

Chantal Pary (compilation)

1981

J’suis ton amie

1981

Les duos sensas (album collectif sur lequel elle interprète « Seuls jusqu’à la fin des jours » avec André Sylvain)

1982

Je chante pour toi

1982

Les Félix 1982 (album collectif sur lequel elle interprète « J’suis ton amie »)

1982

Chansons inoubliables (album collectif sur lequel elle interprète « Ma vie c’est toi »)

1983

Chantal Pary (compilation)

1983

Chansons de Noël (album collectif sur lequel elle interprète « C’est ça Noël » et « Qui sont ces père Noël? »)

1984

Il faudrait se parler

1984

Profil (compilation)

1984

Super collection (album collectif sur lequel elle interprète « Je m’ennuie de toi »)

1988

L’amour pourrait changer le monde

1988

Pour tous ceux qui sont seuls à Noël

1992

Profil : Mes plus grands succès (compilation)

1993

Les titres d’or volume 1 (compilation)

1993

Les titres d’or volume 2 (compilaiton)

1993

Les grands succès volume 1 (compilation)

1993

Les grands succès volume 2 (compilation)

1993

Je me souviens (compilation)

1993

Chansons du témoignage

1993

Si Noël m’était conté (album collectif sur lequel elle interprète « Le cadeau d’amour »)

1995

Les grands succès de Noël (album collectif sur lequel elle interprète « La petite vendeuse d’allumettes »)

1995

Le Père Noël arrive ce soir (album collectif sur lequel elle interprète « Petit Nikou »)

1996

La grande collection (compilation)

1997

Chantal Pary / Carl William (album conjoint avec Carl William)

2001

Chants de paix et d’inspiration (compilation)

2001

Les grands succès volume 1 (compilation)

2001

Les grands succès volume 2 (compilation)

2001

Les filles de jeunesse (album collectif sur lequel elle interprète « Emmanuella »)

2002

Tu as un ami (compilation)

2002

Les saisons de la vie (compilation)

2002

Mes toutes premières chansons (compilation)

2002

Aujourd’hui (compilation)

2002

J’ai besoin de toi (compilation)

2002

Le King pour toujours (album collectif sur lequel elle interprète « Mon enfant »)

2003

Deux voix, une scène (album conjoint avec Carl William)

2003

Noël (album conjoint avec Carl William)

2004

Pour tous ceux qui sont seuls à Noël (compilation)

2004

Minuit chrétien à la messe de minuit (album collectif sur lequel elle interprète « La nuit dernière »)

2004

Les grands classiques de Noël (album collectif sur lequel elle interprète « Sainte nuit »)

2005

Chantal Pary (compilation)

2005

Un soir (compilation d’André Sylvain avec qui elle interprète « Mélanie »)

2010

25 numéros un (compilation)

2010

Je crois en toi (compilation)

2011

Les filles de jeunesse 1 (album collectif sur lequel elle interprète « Ma vie c’est toi »)

2011

Les filles de jeunesse 2 (album collectif sur lequel elle interprète « C’est fini »)

2011

Les chanteuses romantiques vol. 1 (album collectif sur lequel elle interprète « Mon enfant »)

2011

Le retour de nos idoles (album collectif sur lequel elle interprète « Pour vivre ensemble »)

2012

Le disque record des slows volume 1 (album collectif sur lequel elle interprète « L’amour est passé »)

2012

Le disque record des slows volume 2 (album collectif sur lequel elle interprète « Vivre auprès de toi »)

2012

Le disque record des slows volume 4 (album collectif sur lequel elle interprète « Je crois en toi »)

2012

L’ultime album de Noël (album collectif sur lequel elle interprète « Noël c’est l’amour » et « La petite vendeuse d’allumettes »)

2013

La magie de Noël (album collectif sur lequel elle interprète « Le cadeau d’amour » et « Petit Nikou »)

2014

Les années bonheur (album conjoint avec Michel Louvain, Renée Martel et David Thibault)

 

Ses disques 45 tours et simples

 

1966

L’amour vient, l’amour va / J’entends tomber la pluie

1966

Je te dis mon âge / C’est vrai

1966

Je sais ce que je veux / Reviens vite

1967

C’est écrit dans mon cœur / Je suis contre la guerre

1968

C’est fini / Je suis amoureuse

1968

Pendant les vacances (avec Serge Turbide) / Dis petit Tom

1968

L’amour est passé / La princesse du soleil

1969

Le temps qui passe / Les mots d’amour

1969

Le visage de l’amour / Une simple lettre

1970

J’ai trouvé l’amour / Ce soir je vais prier pour toi

1970

Je suis trop seul / Seuls jusqu’à la fin des jours (avec André Sylvain)

1971

Ma vie c’est toi / Le jour se lèvera

1971

Pour vivre ensemble / Dites-lui que je l’aime

1971

Pour vivre ensemble / Ma vie c’est toi

1972

Mon enfant / Vivre

1972

Ils croient s’aimer / La chanson (avec André Sylvain)

1972

Je crois en toi / L’été reviendra

1973

Emmanuella / Que fais-tu par ici

1973

Viens frapper à ma porte / Je me remarie

1974

J’ai le goût du Québec (chanson-thème du Parti Québécois) / À peine t’ai-je vu

1974

Ma mélodie d’amour / Chanter comme ça

1975

Voilà le printemps qui revient / Les cloches sonneront

1975

Vivre auprès de toi / Un jour je t’oublierai

1975

Mélanie / Bonne fête mon amour (avec André Sylvain)

1976

Les gens heureux n’ont pas d’histoire / Ne me dites pas

1976

Reviens vite auprès de moi / Instrumental

1976

Le petit oiseau / Ave Maria No Morro

1977

On a besoin de soleil / On a besoin de soleil (version mexicaine)

1977

Mon amour (avec André Sylvain) / Autrefois pour être heureuse

1977

Ta chanson d’amour / Reviens me voir

1977

Alleluia / Instrumental

1977

Jamais (La Paloma) / Demeure le même

1977

Glory Alleluia / Instrumental

1978

Demeure le même / Jamais

1978

Le premier homme

1978

Devant Dieu je promets / Un grand amour

1978

Un air de valse / L’hiver de nos deux vies

1978

L’amour est passé / Une simple lettre (réédition)

1978

Le temps qui passe / Pour vivre ensemble (réédition)

1978

Emmanuella / Mon enfant (réédition)

1978

Ma vie c’est toi / C’est fini (réédition)

1978

Seuls jusqu’à la fin des jours (avec André Sylvain) / Je crois en toi (réédition)

1979

Les saisons de la vie / Ne t’en va pas sans moi

1979

Un homme ne doit pas pleurer / Quand nous aimerons la vie

1980

Qui sont ces Pères Noël / La nuit dernière

1980

Vivre l’amour et le chanter / On attend toujours le bonheur

1980

Mourir auprès de mon amour / Un bateau sur la mer

1981

Je m’ennuie de toi / San Salvador

1981

J’attendais ton appel / Le loup, la biche et le chevalier

1982

J’suis ton amie / Pour tous ceux qui sont seuls

1982

Tu pourrais me téléphoner / Le dernier rendez-vous

1982

Le miracle de la montagne / Instrumental

1983

Le garçon que j’ai aimé / Je jure de t’aimer

1983

Mélanie (avec André Sylvain) / On a besoin de soleil (réédition)

1984

Il faudrait se parler / Je croirai toujours en toi

1984

Le cœur vêtu de blanc / Chante avec moi cette chanson

1987

La porte de ton cœur / Maria

1988

Maman ne me fais pas mourir / Instrumental

 

Ses numéros un au palmarès

(Chansons ayant atteint la première place sur un palmarès québécois)

 

1969

L’amour est passé

1970

Seuls jusqu’à la fin des jours (avec André Sylvain)

1971

Ma vie c’est toi

1971

Pour vivre ensemble

1973

Emmanuella

1973

Je crois en toi

1973

Je me remarie

1975

Ma mélodie d’amour

1976

Les gens heureux n’ont pas d’histoire

1976

Mélanie (avec André Sylvain)

1977

On a besoin de soleil

1978

Devant Dieu je promets

1978

Ta chanson d’amour

1979

Ne t’en va pas sans moi

1979

Un air de valse

1980

Un homme ne doit pas pleurer

1980

Vivre l’amour et le chanter

1981

Je m’ennuie de toi

 

Ses autres succès de palmarès

(Chansons ayant atteint au moins une quinzième place sur un palmarès québécois)

 

1966

L’amour vient, l’amour va

1968

Pendant les vacances (avec Serge Turbide)

1969

Les mots d’amour

1969

Une simple lettre

1970

J’ai trouvé l’amour

1970

Ce soir, je vais prier pour toi

1972

La chanson (avec André Sylvain)

1972

Mon enfant

1974

J’ai le goût du Québec

1975

Vivre auprès de toi

1975

Voilà le printemps qui revient

1976

Reviens vite auprès de moi

1977

Mon amour (avec André Sylvain)

1977

Le petit oiseau

1977

Ave Maria No Morro

1977

Glory Alleluia

1978

Jamais (La Paloma)

1981

Un bateau sur la mer

1981

J’attendais ton appel

1982

Tu pourrais me téléphoner

1982

Le dernier rendez-vous

1982

J’suis ton amie

1983

Le garçon que j’ai aimé

1983

Le miracle de la montagne

1984

Il faudrait se parler

1984

Le cœur vêtu de blanc

1987

La porte de ton cœur

 

Ses spectacles

 

1967

Tournée avec la troupe de Jean Grimaldi

1967

Spectacle présenté dans le cadre d’Expo 67 à Montréal

1969

Spectacle pour les Forces Armées Canadiennes à Val d’Or

1969

Tournée Musicorama (avec Chantal Renaud, Jacques Michel, les Bel-Air et les Coquettes)

1970

Première partie de Sacha Distel à la Place des Arts

1970

Première partie d’Enrico Macias à la Place des Arts

2003

Deux voix… une scène (tournée de spectacles avec Carl William)

2011

Le retour de nos idoles (spectacle avec artistes variés au Colisée de Québec)

2012

Tournée du Québec avec Claude Barzotti

2015

Les années bonheur (avec Michel Louvain et Renée Martel)

 

Ses publicités ou causes comme porte-parole

 

 

Coke

 

Dr. Pepper

 

Crest

 

Cover Girl

 

Secret

 

Air Canada (Les 14 soleils) (avec André Sylvain)

 

Ses rôles au cinéma

 

Année

Titre du film

Réalisateur

  

1971

Les effaceurs de mémoire

Gilles Carle

 

Les livres et documents qu’elle a publiés

 

Année

Titre

Éditeur

Genre

  

1994

L’histoire de ma vie

Éditions Logiques

Autobiographie

2002

J’ai tout caché derrière mes sourires

Publistar

Autobiographie

 

Prix et hommages

 

1969

Prix Mademoiselle Poster remis à la chanteuse préférée de l’année à la suite d’un vote populaire.

1969

Prix de la Révélation féminine de l’année lors du Gala des Artistes

1982

Lors du Gala de l’ADISQ, Félix de l’album le plus vendu de l’année pour « J’suis ton amie ».

 

Crédits et liens

 

Littérature

 

PARY, Chantal, « J’ai tout caché derrière mes sourires », propos recueillis par Claude Leclerc, Collection Biographies, Les Éditions Publistar, 2002, 323 pages.

 

PARY, Chantal, « L’histoire de ma vie », Les Éditions Logiques, 1994, 227 pages.

 

COUILLARD, Jean, « Répertoire des succès de la chanson francophone 1950-2003 », StankéQuébécor

Média, 2003, 511 pages.

 

RÉMY, Edward et VÉZINA, Marie-Odile, « Têtes d’affiche », Éditions du Printemps, 1983, pages 216-217.

 

THÉRIEN, Robert et D’AMOURS, Isabelle, « Dictionnaire de la musique populaire au Québec 1955-1992 », Institut Québécois de la Recherche sur la Culture (IQRC), 1992, pages 379-382.

 

 

Documents audio-visuels

 

TV MAX PLUS, « Musicographie », narration de Paul Beauregard, réalisation de Manon Giguère, diffusion sur Musimax, 2002, 45 minutes.

 

 

Sites internet

(Star Québec n’est pas responsable du contenu des liens proposés)

 

Rétro jeunesse 60

Vedettes 70

Biographies artistes québécois

Le Parolier

Québec Info Musique

Poste d’écoute – 25 numéros un

Bilan du siècle – Université de Sherbrooke

Disques Mérite

 

(Veuillez nous aviser de tout lien défectueux en nous écrivant)

 

 

Le coin du consommateur

 

Acheter le CD « 25 numéros un »

Acheter le CD « Les années bonheur »

Acheter le CD « Je crois en toi »

Acheter le CD « Pour tous ceux qui sont seuls à Noël »

Acheter le CD « Deux voix… une scène » de Chantal Pary et Carl William

 

 

Articles parus sur Star Québec

 

Septembre 2005

Chantal Pary fait face à la justice !

Février 2006

Chantal Pary coupable une première fois !

Août 2006

Chantal Pary et Carl William sont séparés !

Dossier spécial

Les plus belles chansons d’amour du Québec !

Diaporama

50 ans de TVA – Téléréalités !

 

 

 

 

 

Fiche #610

Intronisation au Temple de la Renommée le 29 juillet 2012.

Dernière mise à jour le 3 juillet 2015.