www.starquebec.net

Retour à la page d’accueil

Retour au Temple de la Renommée

HUGUETTE

Description : Description : Description : e312efbfe8eb15cf4145afb143d98a25.jpg

OLIGNY

(1922 – 2013)

 

Sa fiche-bio

Ses rôles à la télévision

Ses rôles à la radio

Ses publicités ou causes comme porte-parole

Ses doublages pour la télé

Ses doublages pour le cinéma

Ses rôles au théâtre

Ses rôles au cinéma

Prix et hommages

Crédits et liens

  

(Source photo : Hommage aux Grands Montréalais)     

 

 

 

 

 

Sa fiche-bio

Dans la fiche-bio, vous trouverez les œuvres les plus marquantes de sa carrière.

La liste complète de ses œuvres se trouve dans les tableaux subséquents.

 

 

1922

Naissance le 31 janvier à Montréal.

 

Son père : Léo Oligny est soldat pour le Royal 22ième Régiment.

 

Sa mère : Odette Bernot, française d’origine, deviendra journaliste pour Le Petit Journal, le Canada, La Revue Moderne et La Presse sous le nom d’Odette Oligny.

 

Elle a une sœur aînée, Évelyne, et une sœur cadette, Monique.

 

 

 

Alors qu’il est en France dans le cadre de la Première Guerre Mondiale, Léo Oligny fait la connaissance de la champenoise Odette Bernot. Il tombe amoureux d’elle et l’épouse en 1918 à Troye. Le couple s’y installe et donne naissance à une fille, Évelyne.

 

 

 

Après un certain temps de vie familiale en France, les Oligny séjournent à Montréal pour présenter aux parents de Léo son épouse et sa femme. Ils ne sont jamais repartis et se sont installés à Montréal où est née leur seconde fille, Huguette.

 

 

1931

La jeune Huguette n’a que 9 ans lorsque ses parents se séparent.

 

 

1939

Âgée de 17 ans, Huguette Oligny fait ses débuts au théâtre.

 

 

Années 40

Après avoir été une comédienne régulière des productions du Théâtre Arcade, elle se joint à l’Équipe, troupe dirigée par Pierre Dagenais. Elle joue aussi avec les Compagnons de St-Laurent du Père Émile Legault.

 

 

1944

Elle se voit offrir un important contrat pour faire de la post-synchronisation dans les films américains. Elle part donc pour Hollywood avec l’accord de sa mère.

 

 

1945

Avec un groupe d’artistes québécois, elle se produit sur Broadway dans la pièce « St-Lazare’s Pharmacy » jouée d’abord au Théâtre His Majesty’s de Montréal.

  

1945

Elle fait la connaissance d’un jeune prodige, le pianiste André Mathieu, qui tombe amoureux d’elle. Même si leur relation sera de courte durée, le pianiste aura le temps de lui dédier l’une de ses compositions.

 

 

Années 50

Après son séjour à Hollywood, elle rentre au Québec où elle devient une régulière du Théâtre du Nouveau Monde.

 

 

1950

Alors que le cinéma québécois n’en est qu’à ses premiers balbutiements, elle tient l’un des rôles principaux du film de Jean-Yves Bigras, « Les lumières de ma ville ».

 

 

1952

Elle reçoit le titre de Miss Radio-Télévision, prix décerné par vote populaire à l’artiste féminine préférée du public.

   

 

1953

Le 7 février, elle épouse Marcel Alexandre à la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde de Montréal. Leur fille Anne voit le jour quelques mois plus tard.

 

 

1956

Naissance de son fils Jean.

  

 

1956

Elle tient l’un  de ses rôles marquants au théâtre, celui de Toinette dans « Le malade imaginaire » de Molière pour le Théâtre du Nouveau Monde.

 

 

1959-1963

Elle tient le rôle d’Hélène Labelle dans le téléroman « Joie de vivre ».

 

 

Années 60

Après quelques années de mariage à peine, elle divorce de son mari. On l’empêche de voir ses enfants pendant une dizaine d’années.

   

 

1962

Décès de sa mère Odette Oligny.

 

 

1962-1964

Elle est membre du Conseil de l’Union des Artistes.

 

 

1966-1977

Un rôle marquant à la télé fut celui de la mère de la famille Jarry dans le téléroman « Rue des pignons » de Mia Riddez et Louis Morisset.

 

 

1966

Elle partage la scène de Gratien Gélinas dans la pièce « Hier les enfants dansaient ».

 

 

1967

Dans le cadre du centenaire de la Confédération Canadienne, elle joue en tournée à travers le pays dans une version anglaise de « Hier les enfants dansaient », « Yesterday The Children Were Dancing », dont la première a lieu à Charlottetown le 5 juillet 1967.

 

 

 

C’est au cours de cette tournée que Gratien Gélinas et Huguette Oligny débutent leur histoire d’amour. Ils se connaissaient depuis les années 50 alors qu’ils avaient partagé la scène de « Tit-coq » et même si l’intérêt était déjà présent à ce moment, rien ne s’était passé puisque les deux artistes étaient déjà mariés chacun de son côté. Maintenant qu’Huguette est séparée et que Gratien est veuf, tout est possible. Ils formeront pendant une trentaine d’années un couple mythique du Québec.

 

 

1973

Le 24 janvier, Huguette Oligny et Gratien Gélinas se marient.

 

 

1973

L’année demeure mémorable pour elle puisque, en plus de son mariage, elle a l’occasion de tourner avec l’un des plus grands cinéastes québécois, Claude Jutra, qui lui confie le rôle de la mère dans « Kamouraska ».

 

 

1978-1982

Elle fait partie de la distribution du téléroman « Le clan Beaulieu » dans lequel elle tient le rôle de Laura Beaulieu.

 

 

1984

Elle est de la création d’une célèbre pièce de Michel Tremblay, « Albertine en cinq temps », dans laquelle elle personnifie Albertine à 70 ans.

 

 

1984

Elle est décorée de l’Ordre du Canada à titre d’Officier.

 

 

1986

Elle partage la scène avec son mari Gratien Gélinas dans la pièce « La passion de Narcisse Mondoux ». Présentée en tournée à plus de 600 reprises, la pièce est un véritable succès.

 

 

1992-1993

Elle crève l’écran en personnifiant la tante Aline dans le téléroman « Cormoran » à Radio-Canada.

 

 

1997

L’un des grands moments de sa carrière est sans contredit son rôle de Marie-Rose Julien dans une nouvelle version du téléroman « Sous le signe du Lion ». Sa performance est tellement magistrale qu’elle lui vaut un Prix Gémeaux l’année suivante dans la catégorie rôle de soutien.

 

 

1997

Elle est promue au rang de Compagnon de l’Ordre du Canada.

 

 

1999

On la nomme Chevalier de l’Ordre National du Québec.

 

 

1999

Décès le 16 mars de son mari Gratien Gélinas à l’âge de 89 ans.

 

 

2000

Elle livre une performance mémorable dans la pièce solo « La dame de cent ans » de Françoise Loranger qu’elle présente en tournée.

 

 

2013

Huguette Oligny s’éteint le 9 mai à l’âge de 91 ans, des suites de complications liées à son âge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa discographie

 

2002

Le cabaret des refrains volume 2 (album collectif sur lequel elle interprète « Si tu t’imagines »)

 

Ses rôles au théâtre

 

Année

Titre de la pièce (auteur s’il y a lieu)

Lieu ou compagnie de production

  

1939

Les jours heureux (Claude-André Puget)

Montreal Repertory Theater français

1943

Altitude 3200 (Julien Luchaire)

L’Équipe

1943

Tessa, la nymphe au cœur fidèle (Jean Giraudoux)

L’Équipe

1943

Les deux madame Carroll (Marguerite Weiller)

Théâtre Arcade

1945

St.Lazare’s Pharmacy (Miklos Laszlo)

Théâtre His Majesty’s de Montréal et Chicago

1947

Notre-Dame de la Couronne (Gustave Lamarche)

Congrès marial international d’Ottawa

1950

Tit-coq (Gratien Gélinas)

 

1956

Le malade imaginaire (Molière)

Théâtre du Nouveau Monde

1958

Les trois farces (Molière)

Théâtre du Nouveau Monde

1958

La jalousie

Théâtre du Nouveau Monde

1961

La double inconstance (Marivaux)

Théâtre du Nouveau Monde

1966

Hier les enfants dansaient (Gratien Gélinas)

Comédie Canadienne

1966

Le soulier de satin (Paul Claudel)

 

1967

Yesterday The Children Were Dancing (Gratien Gélinas)

Charlottetown et tournée canadienne

1968

Tartuffe (Molière)

Théâtre du Nouveau Monde

1968

Bérénice (Racine)

Théâtre du Nouveau Monde

1982

Oncle Vania (Anton Tchekhov)

Théâtre du Nouveau Monde

1983

Le bateau pour Lipaïa (Alexis Arbuzov)

Théâtre du P’tit Bonheur

1984

Albertine en cinq temps (Michel Tremblay)

Centre National des Arts / Théâtre du Rideau Vert

1985

Je t’embrasse, Sylvia (Rose Leiman Goldemberg)

Café de la Place

1986

La passion de Narcisse Mondoux (Gratien Gélinas)

 

1987

Bonjour là, bonjour (Michel Tremblay)

Théâtre du Nouveau Monde

1990

La douce folie de Margot, la douce (Hedwige Herbiet)

Théâtre Français du Centre National des Arts / Théâtre de l’Île

1994

Andromaque (Jean Racine)

Théâtre du Nouveau Monde

1996

Hedda Gabler (Henrik Ibsen)

Théâtre du Nouveau Monde

1998

Les sorcières de Salem (Arthur Miller)

Théâtre du Nouveau Monde

1999

Stabat Mater II (Normand Chaurette)

Théâtre du Nouveau Monde

2000

La dame de cent ans (d’après Françoise Loranger)

Tournée

2000

Les vieux ne courent pas les rues (Jean-Pierre Boucher)

Théâtre d’Aujourd’hui

2003

Au bout du fil (Évelyne de la Chenelière)

Théâtre de Quat’Sous

 

La châtelaine de Shenstone (André Bisson)

Théâtre Arcade

 

Père (August Strindberg)

 

 

Marie Stuart (Friedrich von Schiller)

 

 

Le misanthrope (Molière)

 

 

La dame aux camélias (Alexandre Dumas fils)

 

 

Le temps des lilas (Marcel Dubé)

 

 

Le marcheur (Yves Thériault)

 

 

Equus (Peter Shaffer)

 

 

Les plus beaux yeux du monde (Jean Sarment)

Théâtre Arcade

 

Anatole (Arthur Schnitzler)

Théâtre du Nouveau Monde

 

La savetière prodigieuse (Federico Garcia Lorca)

Les Compagnons de St-Laurent

 

Comme metteure en scène

 

 

Le marcheur (Yves Thériault)

 

 

Ses rôles à la télévision

 

 

 

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Rôle (s’il y a lieu)

  

1953-1957

SRC

La famille Plouffe

Danielle Smith-Delorme

1954

SRC

Le réalisateur (dans la série « Gros plan »)

 

1957

SRC

À moitié sages

Odile Germain

1957

SRC

L’œil du peuple (téléthéâtre)

 

1959

SRC

La marque du Dieu (dans la série « Quatuor »)

Hélène Bressault

1959

SRC

Un mois à la campagne (téléthéâtre)

 

1959-1963

SRC

Joie de vivre

Hélène Labelle

1961

SRC

Impasse de Mme Lucrèce

(dans la série « Histoires extraordinaires »)

La marquise

1961

SRC

La dame aux camélias (téléthéâtre)

 

1962

SRC

Le temps des lilas (téléthéâtre)

 

1963-1966

SRC

De 9 à 5

Françoise

1966-1977

SRC

Rue des Pignons

Angela Jarry

1971

SRC

Le temps des lilas

(dans la série « Le monde de Marcel Dubé »)

Blanche

1972

ORTF

La demoiselle d’Avignon

Kiki

1972-1975

SRC

Picotine

La marraine

1972-1975

SRC

Les forges de Saint-Maurice

Madame de Tonnancourt

1976-1977

Radio-Qc

Les Anglais sont arrivés

 

1976-1978

SRC

Alexandre et le roi

Reine noire

1977

SRC

Plus ça change, moins c’est pareil

(dans la série « Scénario »)

La mère de Jacques

1977

Radio-Qc

Nous jouerons en automne

(dans la série « La maisonnée »)

 

1977

Radio-Qc

Or vieillie, chargée d’années

(dans la série « Bonjour la vie »)

Léonie Bernier

1978

SRC

Duplessis

Sœur Saint-Rémy

1978-1982

TVA

Le clan Beaulieu

Laura Beaulieu-Mercier

1979

Radio-Qc

La dame de cent ans

(dans la série « Contre-jour »)

 

1979

SRC

La femme au géranium

(dans la série « Scénario »)

Pauline à 66 ans

1980

SRC

Les violons de l’automne

 

1982-1983

SRC

Métro-boulot-dodo

Irène Chevalier

1982-1986

SRC

Monsieur le ministre

Marthe Racette

1983-1985

TVA

Belle rive

Martine Giraud

1983-1985

SRC

La vie promise

 

1984

SRC

La pépinière

Mademoiselle Gingras

1985-1989

TVA

L’or du temps

Hélène DeBray

1987-1989

SRC

Bonjour docteur

Madame Caron

1989

 

Friday the 13th

Housekeeper

1990

Canal Famille

La marelle (dans la série « Vidéo-théâtre »)

La grand-mère

1991-1994

SRC

Marilyn

Emma Marien

1992-1993

SRC

Cormoran

Aline-Marie Letendre

1993

TVA

France 3

Maria-des-eaux-vives

Mère Supérieure

1994

SRC

Bonjour là, bonjour (téléthéâtre)

 

1996

Radio-Qc

L’enfer de l’âge d’or                  

(dans la série « Avec un grand A »)

Laura Hébert

1997

TQS

Le masque

Madame Aubry

1997

SRC

Sous le signe du Lion

Marie-Rose Julien

1998

SRC

Réseaux

Maman Rancourt

2001-2003

SRC

Mon meilleur ennemi

Madame Lebeau

2001-2004

TVA

Emma

Cécile Doré

2002-2009

TVA

Annie et ses hommes

Grand-mère

2003

SRC

Les aventures tumultueuses de Jack Carter

Aglaé

2003

SRC

Le cœur découvert

Marie

2003-2006

TQS

3 X rien

Margo

2004

SRC

La vie rêvée de Mario Jean

Vieille dame

2006

Télé-Qc

Pure laine

Margot

 

* Certaines années correspondent à la durée de la série et non à la période où elle y joua.

 

Ses rôles à la radio

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Rôle (s’il y a lieu)

 

 

 

Francine Louvain, bonjour

Francine Louvain

 

Ses publicités ou causes comme porte-parole

 

1973

Sirop Lambert

1975

Steinberg

1986

Bell

1993

Services funéraires Distinction

 

Ses rôles au cinéma

 

Année

Titre du film

Réalisateur

  

1950

Les lumières de ma ville

Jean-Yves Bigras

1955

L’avocat de la défense

Roger Blais

1963

Amanita Pestilens

René Bonnière

1973

Kamouraska

Claude Jutra

1975

Pousse mais pousse égal

Denis Héroux

1977

Le soleil se lève en retard

André Brassard

1989

Salut Victor

Anne-Claire Poirier

1998

Pendant ce temps

Ghyslaine Côté

1998

Les dames du 9ième

Catherine Martin

1999

Le grand serpent du monde

Yves Dion

2002

Histoire d’Ève

Claude Fournier

2003

Nuts

Berge Kasparian

2004

Premier juillet, le film

Philippe Gagnon

2005

Louise

Jacques Renard

2005

Aurore

Luc Dionne

2005

Idole instantanée

Yves Desgagnés

2007

La capture

Carole Laure

2007

Super Phoenix

Sylvie Rosenthal

2013

Huguette Oligny, le goût de vivre (documentaire)

Pascal Gélinas

 

Ses doublages pour le cinéma

 

Année

Titre du film

Personnage (s’il y a lieu)

 

1970

Je n’ai jamais chanté pour mon père

Margaret Garrison

1977

Brrr…!

Miss Malkin

1978

La course au trésor

Lady Saint Edmund

1982

Une autre façon d’aimer

Winnie Bates

1992

Une sacrée famille

Mildred Aldrich

 

Ses doublages pour la télévision

 

Année

Titre de la série ou de l’émission

Personnage (s’il y a lieu)

 

1971-1975

Maîtres et valets

Lady Marjorie Southwold Bellamy

 

Prix et hommages

 

1952

Miss Radio-Télévision

1984

Officier de l’Ordre du Canada

1997

Promue au rang de Compagnon de l’Ordre du Canada.

1998

Prix Gémeaux de la meilleure comédienne de soutien dans un rôle de soutien, téléroman, comédie de situation ou humour pour « Sous le signe du Lion ».

1999

Officier de l’Ordre National du Québec

2003

Honorée parmi les Grands Montréalais dans la catégorie « culturel »

 

Crédits et liens

 

Littérature

 

CAHIERS DE THÉÂTRE  JEU, sous la direction de Michel Vaïs, « Dictionnaire des artistes du théâtre québécois », Québec Amérique, 2008, pages 301-303.

 

CROTEAU, Jean-Yves, « Répertoire des séries, feuilletons et téléromans québécois – De 1952 à 1992 », Les

Publications du Québec, Gouvernement du Québec, 1993, 692 pages.

 

RÉMY, Edward et VÉZINA, Marie-Odile, « Têtes d’affiche », Éditions du Printemps, 1983, pages 75-77.

 

 

Documents audio-visuels

 

LES PRODUCTIONS CARREFOUR, « Huguette Oligny, comédienne », dans la série « Biographies », scénario de Danièle Bombardier, réalisation de Sylvain Lampron, présentation de Pierre Nadeau, diffusion sur Canal D, 1999, environ 50 minutes.

 

ZONE 3, « Viens voir les comédiens », entrevue de René Homier-Roy, réalisation de Jacques Payette, diffusion sur ARTV, 2005, 50 minutes.

 

 

Sites internet

(Star Québec n’est pas responsable du contenu des liens proposés)

 

Bilan du siècle – Université de Sherbrooke

Wikipédia

Ordre National du Québec

The Internet Movie DataBase

Doublage.qc.ca

Émissions.ca

Théâtre d’Aujourd’hui

L’Encyclopédie Canadienne

Les gens du cinéma

Qui joue qui ?

 

(Veuillez nous aviser de tout lien défectueux en nous écrivant)

 

 

Le coin du consommateur

 

Acheter le CD « Le cabaret des refrains volume 2 »

Acheter le coffret DVD « Rue des pignons »

 

 

Articles parus sur Star Québec

 

Dossier spécial

La famille de Gratien Gélinas : Une famille d’artistes !

Dossier spécial

« Avec un grand A » 

Diaporama

50 ans de TVA – Top-15 des téléromans

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1962 à 1966

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1997 à 2001

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 2002 à 2006

 

 

 

 

 

Fiche #692

Intronisation au Temple de la Renommée le 3 mars 2013.

Dernière mise à jour le 11 juillet 2015.