www.starquebec.net

Retour à la page d’accueil

Retour au Temple de la Renommée

DOMINIQUE

Description : Description : Description : Description : dodo

MICHEL

(1932 – …)

 

Sa fiche-bio

Sa discographie

Ses numéros un au palmarès

Ses autres succès de palmarès

Ses spectacles

Ses rôles à la télévision

Ce qu’elle a animé à la télévision

Ce qu’elle a animé à la radio

Ses publicités ou causes comme porte-parole

Ses rôles au théâtre

Ses rôles au cinéma

Les livres et documents qu’elle a publiés

Prix et hommages

Crédits et liens

(Source photo : Éditions La Semaine)    

 

 

 

 

 

Sa fiche-bio

Dans la fiche-bio, vous trouverez les œuvres les plus marquantes de sa carrière.

La liste complète de ses œuvres se trouve dans les tableaux subséquents.

 

 

1932

Naissance à Sorel le 24 septembre sous le nom d’Aimée Sylvestre.

 

Son père Jean-Noël Sylvestre deviendra antiquaire.

 

Sa mère : Émérentienne Dupuis fut coiffeuse.

 

 

 

Après avoir commencé ses études à l’école publique Ste-Catherine, elle devient pensionnaire chez les Sœurs de Sainte-Anne au Couvent de Lachine.

 

 

 

À l’adolescence, elle est hospitalisée pendant sept mois au sanatorium de Sainte-Agathe alors qu’elle est atteinte de tuberculose.

 

 

 

Par la suite, elle étudie le piano pendant un an à l’École Supérieure de musique et elle suit des cours d’art dramatique avec Madame Jean-Louis Audet.

 

 

1950

Elle reçoit son diplôme de l’École Supérieure de Musique de Lachine. Elle se destine alors à une carrière de chanteuse. La même année, elle est élue Miss Est Central et remporte un concours amateur de chanson. Ne voulant pas être reconnue par son père à ce concours d’amateurs, elle prend un pseudonyme : Dominique Michel.

 

 

 

Alors qu’elle accompagnait une amie à une audition, elle est elle-même engagée comme chanteuse au cabaret Le Montmartre.

 

 

 

Par la suite, elle devient une habituée des cabarets de Montréal et de tous les clubs de nuit de la province. C’est lors d’un spectacle produit au cabaret par Jacques Lorain qu’elle fait la connaissance de Denise Filiatrault avec qui elle monte un numéro.

 

 

1952

Dès les débuts de la télévision, elle participe à l’émission « Mes jeunes années ».

 

 

1954

Grâce à la collaboration du chanteur Fernand Robidoux, elle part vivre un an à Paris, sans même aviser ses parents. Elle y chante dans des cabarets. Elle interprète notamment des chansons de son ami Raymond Lévesque, « Une petite canadienne » et « La famille ». Cette dernière pièce devient son premier succès sur disque.

 

 

1955

À son retour de Paris, elle joint la troupe du Beu qui rit dirigée par Paul Berval. C’est dans cette troupe qu’elle crée le sketch de la mère et de la petite fille qu’elle joue aux côtés de Denise Filiatrault.

 

 

1956

Au printemps, elle participe à la revue de Gratien Gélinas, « Les fridolinades ».

 

 

 

À la fin de l’année, elle participe au « Noël des artistes » présenté à Radio-Canada, puis à une émission de fin d’année intitulée « Adieu 56, salut 57 », l’ancêtre des « Bye-Bye ».

 

 

1956-1962

Elle anime l’émission « Au p’tit café » à Radio-Canada en compagnie de Pierre Thériault et

Normand Hudon.

 

 

1957

Elle endisque la chanson « Sur l’perron » qui remporte le deuxième prix au Concours de la chanson canadienne.

 

 

1957

Elle est couronnée découverte de l’année lors du Gala des Artistes.

 

 

 

Elle obtient un engagement important au cabaret Le Baril d’huîtres à Québec. Un soir, elle y fait la connaissance du joueur de hockey Camille Henry, joueur vedette des Rangers de New York. Une idylle commence entre eux.

 

 

1958

Le 26 mai, elle épouse le joueur de hockey Camille Henry en l’église du Sacré cœur de Montréal. Des centaines de curieux entourent l’église dans le but de voir ce couple de vedettes en ce grand jour.

 

 

1959

Elle joue dans la comédie musicale anglophone « Little Mary Sunshine » au Théâtre Royal Victoria de Toronto. Suzanne Lapointe fait aussi partie de la distribution.

 

 

1959-1962

Elle tient le rôle de Thérèse, la bonne, dans le téléroman de Roger Lemelin, « En haut de la pente douce », rôle qu’elle reprend quelques années plus tard dans « Le petit monde du père Gédéon ». Elle y joue aux côtés de Doris Lussier et Jean Coutu.

 

 

1960

Elle se sépare de Camille Henry après l’avoir surprise en flagrant délit d’infidélité.

 

 

1961-1962

Elle anime l’émission de radio « Jus d’orange et café » avec Normand Hudon.

 

 

Années 60

Elle participe à plusieurs revues présentées en tournée à travers le Québec, dont « Zéro de conduite », « Les 4 D »,  et « Dans le vent ». Elle y partage la vedette avec Denise Filiatrault, Jacques Desrosiers, Donald Lautrec, Benoît Marleau, Daniel Guérard et Robert Demontigny.

 

 

1962

À Radio-Canada, elle anime une émission de radio matinale aux côtés de Roger Baulu, « Au pied levé ».

 

 

1964

Elle participe à un spectacle de music-hall à la Place des Arts avec Denise Filiatrault, Donald Lautrec, Jenny Rock, Michèle Richard, Margot Lefebvre et les Baronets.

 

 

1964-1967

Elle fait partie de l’équipe de l’émission de Radio-Canada « Zéro de conduite » avec Denise

Filiatrault, Jacques Desrosiers et Donald Lautrec.

 

 

1965-1969

Elle anime une émission matinale à Télé-Métropole, « Toast et café » aux côtés de Lucien « Frenchie » Jarraud et Fernand Gignac, qui fut par la suite remplacé par Paolo Noël.

 

 

1966

Elle reçoit le titre tant convoité de Miss Radio-Télévision. C’est Olivier Guimond qui reçoit le même honneur chez les hommes.

 

 

1966-1972

Elle est la vedette de la comédie « Moi et l’autre » avec Denise Filiatrault, Roger Joubert et Réal Béland.

 

 

1966

Au même moment, elle connaît le coup de foudre pour Henri Heusdens, un barman de 25 ans.

 

 

1969

Elle joue à la Comédie Canadienne dans la revue « Moi et l’autre » écrite par Gilles Richer et mettant en vedette Denise Filiatrault, Réal Béland, Roger Joubert, Gilbert Chénier, Françoise Lemieux, Yvonne Laflamme et Guy Boucher.

 

 

 

Elle se laisse courtiser par un homme d’un certain âge, Burt, qui la couvre de cadeaux. Elle délaisse ainsi peu à peu sa relation avec Henri Heusdens.

 

 

1970

Elle fait la connaissance du comédien André Laurence. C’est le coup de foudre de part et d’autre.

 

 

1971

Avec Yvon Deschamps, elle est la vedette principale du film « Tiens-toi bien après les oreilles à papa ».

 

 

 

La même année, elle devient officiellement la porte-parole des campagnes de publicités pour Air Canada. Au cours des années qui suivent, la chanson « Mon bikini, ma brosse à dents » résonne pendant les pauses publicitaires.

 

 

 

Sur disque, elle obtient beaucoup de succès avec la chanson « Un homme ».

 

 

 

Elle participe à son premier « Bye-Bye » en compagnie de Denise Filiatrault et les Cyniques.

 

 

1973

Elle joue dans le nouveau film de Denis Héroux, « J’ai mon voyage », aux côtés de Jean Lefebvre, René et Régis Simard. Son amoureux, André Laurence, y tient aussi un petit rôle, celui d’un indien qui enlève Dominique sur son cheval. C’est la première fois que les amoureux ont l’occasion de jouer ensemble.

 

 

 

La même année, elle joue encore au cinéma dans « Y’a toujours moyen de moyenner » en compagnie de Willie Lamothe et Clémence Des Rochers.

 

 

 

Un journaliste menace de publier des photos de Dominique Michel nue. Ces photos de nu artistique avaient été prises par son ex-amoureux, Henri Heusdens.

 

 

 

Elle apprend par hasard que son amoureux, André Laurence, s’est marié à une Américaine dans le but d’obtenir sa citoyenneté et aller travailler aux États-Unis. Elle rompt aussitôt.

 

 

 

Lors du « Bye-Bye » de fin d’année, elle imite pour la première fois un personnage qui lui colle à la peau, le syndicaliste Michel Chartrand.

 

 

1976

Elle subit une hystérectomie.

 

 

 

Elle fréquente un certain temps le réalisateur Jacques-Charles Gilliot.

 

 

 

Elle fait la connaissance du chirurgien Henri Atlas. Une relation amoureuse s’établit lentement entre eux.

 

 

 

Elle apprend que tout l’argent qu’elle a gagné pendant toutes ces années a été dilapidé par un avocat qu’elle avait engagé pour gérer ses comptes.

 

 

 

Lors du « Bye-Bye », elle participe à un sketch devenu célèbre où elle imite la gymnaste Nadia Comaneci.

 

 

1977-1979

Elle est la vedette d’un téléroman de TVA, « Dominique » écrit par Réal Giguère aux côtés de Vincent Bilodeau et Mireille Daoust.

 

 

1977

Elle présente le spectacle « Showtime, Dominique, Showtime », un one-woman show qui obtient beaucoup de succès.

 

 

 

Elle reçoit le trophée Olivier-Guimond, gage de l’affection que le public lui porte.

 

 

1979

Avec Denise Filiatrault, elle anime le tout premier Gala de l’ADISQ.

 

 

1980

Retour sur scène avec le spectacle « Ben voyons donc ».

 

 

1981

On peut la voir au Théâtre du Rideau Vert dans « L’heure du lunch », une pièce de Jean Kerr où elle joue aux côtés de Guy Boucher dans une mise en scène de Gaétan Labrèche.

 

 

1982

Elle est la vedette d’un livre de photos incitant les gens au conditionnement physique.

 

 

1983

Elle est de retour au Théâtre du Rideau Vert où elle joue « En sourdine les sardines » de Michael Frayon.

 

 

1983

Elle enregistre un disque de conditionnement physique.

 

 

1985

Radio-Canada lui consacre une émission spéciale intitulée « La petite Sylvestre ». Elle y raconte des moments importants de sa vie et y chante quelques chansons.

 

 

 

Pour la première fois, elle anime un gala du Festival Juste pour Rire. Elle en animera plusieurs autres par la suite.

 

 

1986

Elle tient le rôle de Dominique dans le film de Denys Arcand, « Le déclin de l’empire américain » qui obtient un succès international.

 

 

1988-1992

Elle anime « Les grandes vacances », émission enregistré dans des Clubs Med pour TQS.

Rappelez-vous la chanson « Haut les mains ».

 

 

1989

Décès de son père, Jean-Noël Sylvestre.

 

 

1990

De nouveau, elle participe à un « Bye-Bye » mémorable où elle joue dans un sketch sur « Les détecteurs de mensonges. Pendant qu’elle imite Michèle Richard, Patrice L’Écuyer imite Dominique Michel, René Simard imite Patrice L’Écuyer et Yves Jacques imite René Simard.

 

 

1992

Dans le cadre du Festival Juste pour rire, elle reçoit le prix Victor pour l’ensemble de sa carrière.

 

 

1993

Elle suit un cours accéléré en immobilier au Collège Jean-Guy-Lebœuf. Elle y reçoit sa certification d’agent d’immeubles, mais n’a jamais pratiqué cette profession.

 

 

1994

Elle se sépare du Dr Henri Atlas.

 

 

 

Elle tient un rôle important dans le film de Michel Poulette, « Louis 19, le roi des ondes » aux côtés de Martin Drainville.

 

 

 

Elle est décorée du titre d’Officier de l’Ordre du Canada.

 

 

1995-1997

La comédie « Moi et l’autre » est de retour, avec Denise Filiatrault, Roger Joubert et Martin

Drainville qui remplace le regretté Réal Béland.

 

 

1995

L’Académie du cinéma et de la télévision lui remet, conjointement à Denise Filiatrault, le Grand Prix de l’Académie dans le cadre du Gala des Prix Gémeaux.

 

 

 

Décès de sa mère Émérentienne Dupuis à 85 ans.

 

 

1996

Elle fréquente pendant quelques mois un homme plus jeune, Lorne Laufer.

 

 

1998-2003

Elle tient le rôle de Rachel dans la comédie « Catherine » à Radio-Canada aux côtés de Sylvie Moreau et Marie-Hélène Thibault.

 

 

2002

Elle est décorée du rang de Chevalier de l’Ordre National du Québec.

 

 

2003

Elle joue dans « Les invasions barbares » de Denys Arcand, présenté en compétition officielle au Festival de Cannes. Dominique assiste au festival en compagnie des autres comédiens du film.

 

 

2004

Elle fait la mise en scène de la pièce de théâtre « Le démon du midi », une pièce à un personnage mettant en vedette Valérie Blais et présentée dans le cadre du Festival Juste pour rire.

 

 

 

Pendant quelques mois, elle tient le rôle de Geneviève Leblanc dans le téléroman quotidien « Virginie » écrit par Fabienne Larouche.

 

 

2005

Elle est choisie personnalité la plus marquante des 20 dernières années à la télévision, prix Artis exceptionnel remis dans le cadre du 20ième anniversaire du Gala Métrostar.

 

 

 

Elle supervise le travail de la jeune humoriste Cathy Gauthier.

 

 

2006

Elle publie son autobiographie, « Y’a des moments si merveilleux » aux Éditions La Semaine. Le lancement officiel à lieu le 23 octobre à Montréal.

 

 

2007

À l’occasion du 25ième anniversaire du Festival Juste pour rire, un gala et un bien-cuit intitulé « Juste pour Dodo » lui est consacré.

 

 

2008-2009

Elle s’absente de la scène artistique pour des raisons de santé, souffrant de myalgie rhumatoïde.

 

 

2010

En juin, alors qu’elle reprend progressivement ses activités, elle donne quelques entrevues dans différentes émissions télévisées. Quelques semaines plus tard, on apprend qu’elle a dû être opérée pour un cancer du côlon. Le combat de sa vie débute alors.

 

 

2011

Elle sort de sa convalescence pour assister à une présentation spéciale du film « Le déclin de l’empire américain » à l’occasion du 25ième anniversaire de l’œuvre de Denys Arcand.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa discographie

 

1957

12 chansons canadiennes (album collectif sur lequel elle interprète « Sur l’perron »)

1959

Dominique Michel

1959

Difficultés temporaires (album collectif sur lequel elle interprète « Les snobs »)

1960

Succès du mois volume 3 (album collectif sur lequel elle interprète « Pilou pilou hé »)

1960

Succès du mois volume 4 (album collectif sur lequel elle interprète « Ne joue pas »)

1962

Dominique Michel en personne (enregistrement public)

1963

Un p’tit bout de femme

1963

Muriel Millard / Dominique Michel (compilation avec Muriel Millard)

1966

Miss Radio TV 66

1966

Moi j’aime Dominique

1966

Moi et l’autre (album humoristique avec Denise Filiatrault, Donald Lautrec et Benoît Marleau)

1968

Dominique Michel

1970

Opération vacances (album collectif sur lequel elle interprète « Enroulés de soleil »)

1971

20 succès super in (album collectif sur lequel elle interprète « Un homme »)

1971

Rendez-vous avec Dominique

1971

Tiens-toi bien après les oreilles à papa

1975

20 succès (album collectif sur lequel elle interprète « Les aventures d’une jeune veuve »)

1976

En veillant sur l’perron (album collectif sur lequel elle interprète « Sur l’perron »)

1979

Showtime, Dominique, Showtime

1983

Dominique Michel: en forme (conditionnement physique)

1985

Juste pour rire (album collectif sur lequel elle interprète « Mon pitou »)

2006

25 chansons souvenirs (compilation)

2006

28 chansons souvenirs (compilation)

 

 

Ses disques 78 tours et 45 tours

 

 

1954

Une petite canadienne / Le rapide blanc

1954

La grenouille / Simone, la pâtissière

1957

Sur l’perron / La famille

1957

Cigarettes et whisky / Les plaines d’Abraham

1958

Reviens Billy / Coco polka

1958

Qu’on est bien / Allô mon cœur (avec Jean Coutu)

1958

Caroline / Les dimanches

1959

La voisine / Ah !

1960

Ne joue pas / Pilou pilou hé

1960

La ruine babines / La voisine

1960

La petite voleuse / Une femme m’a dit bonjour (avec Paul Bédard)

1962

L’été / Un clair de lune à St-Tite

1962

Jus d’orange et café (avec Normand Hudon) / Le sauvage du nord

1963

La pitoune / C’est ça qui m’intéresse

1963

On a juste l’âge / Tu ne penses qu’à ça

1964

Dix petits indiens / Merci

1964

C’est bien joli d’être copains / Le chouchou de la classe

1965

Il ne faut pas pleurer / Je me souviens

1965

Un garçon / Puisque tu pars

1965

Une grenouille dans le vent / Rola lee rolalum

1966

Ces bottes sont faites pour marcher / Ce que je veux surtout

1966

Il va falloir te faire soigner / Sonny

1967

Je crois que je vais pleurer / Je t’aime (avec Michel Louvain)

1967

La mini-jupe / Les mal-aimés

1967

Opération TV / Montréal

1968

Y’a du soleil / Laide comme qu’a l’est (avec Denise Filiatrault)

1970

Je suis amoureuse d’un pompier / Enroulés de soleil

1971

Où sont passés tous mes amis / Un homme

1971

Pauvre Playboy / Grand-mère (avec Nana De Varennes)

1971

Mommy, daddy (avec Marc Gélinas) / Instrumental

1972

La grande patente (avec Danielle Ouimet et Benoît Marleau) / Je drague (par Danielle Ouimet)

1973

Y’a toujours moyen de moyenner (avec Willie Lamothe) / Tu parles d’un beau char (instrumental)

1974

Un homme / Marie-toi (par Aglaé)

1975

Les aventures d’une jeune veuve / Instrumental

1975

Lâche pas la patate (par Jimmy C. Newman)  / Les cœurs n’ont pas de fenêtre (par Nicole Martin et Jimmy Bond) / Loin de vous (par Yves Martin) / Les aventures d’une jeune veuve (par D. Michel)

1976

Tu me veux / Instrumental

1978

La saison de l’amour (avec Jacques Thisdale) / Instrumental

1978

Je suis up, je suis down / Instrumental

1979

Hiver maudit (j’haïs l’hiver) / Instrumental

1982

Dodo pas à peu près / Instrumental

1982

S’aimer comme avant (avec Jacques Boulanger) / Instrumental

 

Ses numéros un au palmarès

(Chansons ayant atteint la première place sur un palmarès québécois)

 

1968

Y’a du soleil (avec Denise Filiatrault)

1971

Un homme

1978

La saison de l’amour (avec Jacques Thisdale)

1979

Je suis up, je suis down

1981

Dodo… Pas à peu près

1985

Les yeux de la faim (avec la Fondation Québec-Afrique)

 

Ses autres succès de palmarès

(Chansons ayant atteint au moins une quinzième place sur un palmarès québécois)

 

1957

La famille

1957

Sur l’perron

1958

Une petite canadienne

1958

Les plaines d’Abraham

1962

Jus d’orange et café

1962

Un clair de lune à St-Tite

1962

Le sauvage du nord

1963

Tu ne penses qu’à ça

1964

C’est bien joli d’être copain

1965

Une grenouille dans le vent

1966

Ces bottes sont faites pour marcher

1967

La mini-jupe

1967

Je t’aime (avec Michel Louvain)

1968

Laide comme qu’a l’est (avec Denise Filiatrault)

1971

Mommy, daddy (avec Marc Gélinas)

1973

Y’a toujours moyen de moyenner (avec Willie Lamothe)

1979

Maudit hiver

 

Ses spectacles

 

1955

Spectacles avec la troupe du Beu qui Rit

1956

« Les Fridolinades », revue de Gratien Gélinas

Années 60

Zéro de conduite (revue)

Années 60

Les deux D (revue)

Années 60

Dans le vent (revue)

1977

Showtime, Dominique, Showtime

1980

Ben voyons donc

 

Ses rôles au théâtre

 

Année

Titre de la pièce (auteur s’il y a lieu)

Lieu ou compagnie de production

  

1962

Little Mary Sunshine

Comédie Canadienne

1981

L’heure du lunch (Jean Kerr)

Théâtre du Rideau Vert

1983

En sourdine les sardines (Michael Frayon)

Théâtre du Rideau Vert

 

Comme metteure en scène

 

2004

Le démon du midi

Juste pour rire

 

Ses rôles à la télévision

 

 

 

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Rôle (s’il y a lieu)

  

1952

SRC

Mes jeunes années

 

1956

SRC

Grandville, P.Q.

Louloutte

1959-1961

SRC

En haut de la Pente Douce

Thérèse Thibault

1962-1963

SRC

Le petit monde du Père Gédéon

Thérèse Thibault

1963-1964

SRC

Ça va éclater

 

1964-1967

SRC

Zéro de conduite

 

1966-1972

SRC

Moi et l’autre

Dominique André-Dupuis

1971-1997

SRC

Bye-Bye

 

1973-1976

SRC

La p’tite semaine

Avril Lachance

1974

SRC

Qui perd gagne (téléthéâtre)

Nièce

1976-1977

TVA

Chère Isabelle

Isabelle Robert

1977-1979

TVA

Dominique

Dominique Dupuis

1979

Antenne-2

Il y a plusieurs locataires à l’adresse indiquée

La vendeuse des puces

1981

Antenne-2

Les enquêtes du commissaire Maigret

Secrétaire

1982-1983

SRC

Métro-boulot-dodo

Andrée Chevalier

1984

SRC

Le crime d’Ovide Plouffe

L’agent de voyages

1984-1985

SRC

Le 101 ouest, avenue des Pins

Sonia

1989

SRC

Les tisserands du pouvoir

Henriette Fontaine

1991

SRC

La cour à Jean-Marc

 

1992

TVA

Montréal ville ouverte

Madame Beauchamp

1994

SRC

La petite vie

La mère de Ti-Mé

1995-1997

SRC

Moi et l’autre

Dominique Dupuis

1998-2003

SRC

Catherine

Rachel

2003

TVA

Tribu.com

 

2004-2005

SRC

Virginie

Geneviève Leblanc

2007

TVA

Taxi-022

Elle-même (1 épisode)

 

* Certaines années correspondent à la durée de la série et non à la période où elle y joua.

 

Ce qu’elle a animé à la télévision

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Genre

 

1956-1962

SRC

Au p’tit café (avec Pierre Thériault et Normand Hudon)

Variétés

1961-1962

SRC

Jus d’orange et café (avec Normand Hudon)

Émission matinale

1963

SRC

Bonsoir chéri (avec Élaine Bédard et Monique Leyrac)

Variétés

1963-1964

TVA

Copain, copain (avec Robert Demontigny)

Variétés

1965-1969

TVA

Toast et café (avec Lucien « Frenchie » Jarraud, Fernand Gignac et Paolo Noël)

Émission matinale

1969-1970

SRC

Les deux D (avec Denise Filiatrault)

Talk-show

1973

TVA

Altitude 755

Variétés

1974

SRC

Pas de problème (Spécial de variétés présenté dans le cadre des « Beaux dimanches »)

Variétés

1979

SRC

Gala de l’ADISQ (avec Denise Filiatrault)

Remise de prix

1986-???

SRC

Juste pour rire

 

1987-1988

SRC

L’Utraquiz Lance et Compte

Jeu

1988

SRC

Gala des Prix Gémeaux (avec Denise Filiatrault)

Remise de prix

1988-1992

TQS

Les grandes vacances

Variétés

1991-???

 

Ma maison  (décoration) (avec Robert Dubois)

Décoration

???

TQS

Changez de décor (avec Philippe Dagenais)

Décoration

1997

Canal D

15 ans de Juste pour Rire

Humour

1998-2000?

 

Dodo déco

Décoration

 

Ce qu’elle a animé à la radio

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou fonction

  

1961-1962

Jus d’orange et café (avec Normand Hudon)

1962

SRC

Au pied levé (avec Roger Baulu)

1963

CKVL

Ça tourne rond (avec Jean-Pierre Coallier)

 

Ses publicités ou causes comme porte-parole

 

Années 50

Développement Plateau Duberger (entreprise immobilière)

(Pub faite conjointement avec Camille Henry)

Années 50

Les boissons gazeuses Fortier

Années 50

St-Hubert BBQ

Années 60

Les soupes Aylmer

1968

La bière Dow (avec Denise Filiatrault)

1971-1976

Air Canada

1973

Chocolats Crispy Crunch et Jersey Milk de Neilson

1980

La campagne référendaire : Camp du OUI

Années 80

Le Salon de la Femme

1981

La Belle Fermière (pâtés au poulet)

1985

Porte-parole pour Leucan

1986

Coca-Cola

1990

Ultramar

1990

La Croix-Rouge

1991

Leucan (porte-parole de la campagne de financement)

1991

Nationair

1991

Banque Nationale

1992

Pepsi Cola

1994-???

Le salon national de l’Habitation

2007

Le Lait (avec Patrice L’Écuyer)

 

Ses rôles au cinéma

 

Année

Titre du film

Réalisateur

  

1956

Chantons maintenant

Claude Jutra

1957

Les nouveaux venus

Bernard Devlin

1971

Tiens-toi bien après les oreilles à papa

Jean Bissonnette

1973

Y’a toujours moyen de moyenner

Denis Héroux

1973

J’ai mon voyage

Denis Héroux

1974

Les aventures d’une jeune veuve

Roger Fournier

1976

Je suis loin de toi Mignonne

Claude Fournier

1980

Le grain de sable

Pomme Meffre

1984

Le crime d’Ovide Plouffe

Denys Arcand

1986

Le déclin de l’empire américain

Denys Arcand

1987

Un zoo la nuit

Jean-Claude Lauzon

1988

Les tisserands du pouvoir

Claude Fournier

1988

Les tisserands du pouvoir II : La révolte

Claude Fournier

1994

Louis 19, le roi des ondes

Michel Poulette

1999

Laura Cadieux, la suite

Denise Filiatrault

2003

Les invasions barbares

Denys Arcand

 

Les livres et documents qu’elle a publiés

 

Année

Titre

Éditeur

Genre

  

1982

Dominique en forme : un programme complet de conditionnement physique

Productions D. Michel

Exercices

2006

Y’a des moments si merveilleux

Éditions La Semaine

Autobiographie

 

Prix et hommages

 

1950

Miss Est Central

1957

Découverte de l’année à la télévision (Gala des Artistes)

1957

Deuxième prix au Concours de la Chanson Canadienne pour « Sur l’perron »

1958

Trophée Labatt du meilleur artiste fantaisiste (conjointement avec Denise Filiatrault)

1963

Citoyenne honoraire de Saint-Boniface.

1965

Trophée Radiomonde de la meilleure artiste fantaisiste

1966

Miss Radio-Télévision

1968

Prix de la meilleure comédienne pour « Moi et l’autre » dans le cadre du Gala des Artistes.

1977

Prix Olivier-Guimond (Affection du public)

1979

Rose d’or du Salon de la Femme

1979

Miss Télévision

1986

Artiste féminine préférée lors du Gala Artis.

1987

Prix Gémeaux pour sa participation au « Bye-Bye 1985 » avec Michel Côté, Pauline Martin et Marc

Messier.

1988

Trophée Artis de la personnalité féminine préférée

1991

Prix Gémeaux avec Patrice L’Écuyer, Claudine Mercier, Yves Jacques et René Simard pour le

« Bye-Bye 1990 ».

1992

Prix Victor du Festival Juste pour Rire.

1992

Prix du Gouverneur Général pour les arts de la scène.

1992

Prix Gémeaux conjointement avec Patrice L’Écuyer, Yves Jacques et René Simard pour

« Bye-Bye 1991 ».

1993

Métrostar pour la meilleur artiste d’émission d’humour.

1993

Prix Jacques-Bouchard pour son immense contribution à la publicité québécoise

1994

Officier de l’Ordre du Canada.

1995

Grand Prix de l’Académie avec Denise Filiatrault lors du Gala des Prix Gémeaux pour l’ensemble de leurs carrières.

1995

Personnalité artistique de l’année lors du Gala Excellence de La Presse.

1995

Intronisée sur la Promenade des Stars à Montréal.

1996

Métrostar de la personnalité féminine de l’année.

2001

Gémeaux pour une interprétation dans un rôle de soutien pour sa performance dans « Catherine ».

2002

Reçoit le titre de Chevalier de l’Ordre National du Québec.

2002

Honorée lors du Gala des Grands Montréalais.

2003

Prix hommage dans le cadre du gala des Olivier.

2005

Métrostar spécial de la personnalité la plus marquante des 20 dernières années.

 

Crédits et liens

 

Littérature

 

MICHEL, Dominique, « Y’a des moments si merveilleux », Éditions La Semaine, 2006, 522 pages.

 

COUILLARD, Jean, « Répertoire des succès de la chanson francophone 1950-2003 », Stanké – Québécor

Média, 2003, 511 pages.

 

COULOMBE, Michel et JEAN, Marcel, « Le dictionnaire du cinéma québécois », Éditions du Boréal, 4ième édition, 2006, pages 513 à 515.

 

CROTEAU, Jean-Yves, « Répertoire des séries, feuilletons et téléromans québécois – De 1952 à 1992 », Les

Publications du Québec, Gouvernement du Québec, 1993, 692 pages.

 

RÉMY, Edward et VÉZINA, Marie-Odile, « Têtes d’affiche », Éditions du Printemps, 1983, pages 196 à 198.

 

THÉRIEN, Robert et D’AMOURS, Isabelle, « Dictionnaire de la musique populaire au Québec 1955-1992 », Institut Québécois de la Recherche sur la Culture (IQRC), 1992, pages 335 à 337.

 

ÉCHOS-VEDETTE  Édition Spéciale, « Les 100 vedettes populaires qui ont marqués le XXè siècle », Communications Québécor, 2000, page 58.

 

 

Documents audio-visuels

 

POLY PRODUCTIONS, « Dodo », documentaire, réalisation de Pierre Brochu, 1991, 2 heures 17 minutes.

 

SOCIÉTÉ RADIO-CANADA, « La grande aventure de la télévision », entrevue accordée à Bernard Derome à l’occasion des 50 ans de la télévision, réalisation de Jean-François Woods, Richard Desjardins, Jean-Pierre Gagné et Dominique Landry, 2002, 24 minutes

 

SOCIÉTÉ RADIO-CANADA, « La petite Sylvestre », documentaire et variétés, réalisation de Jean Bissonnette, 1985, 49 minutes.

 

ZONE 3, en collaboration avec ARTV, « Viens voir les comédiens », entrevue accordée à René Homier-Roy, 2003, 50 minutes.

 

 

Sites internet

(Star Québec n’est pas responsable du contenu des liens proposés)

 

Rétro Jeunesse 60

Bilan du siècle – Université de Sherbrooke

Wikipédia

The Internet Movie Data Base

Le Parolier

L’Encyclopédie Canadienne

Émissions.ca

 

(Veuillez nous aviser de tout lien défectueux en nous écrivant)

 

 

Le coin du consommateur

 

Acheter le livre « Y’a des moments si merveilleux »

Acheter le coffret DVD « Moi et l’autre »

Acheter le CD « Un p’tit bout de femme »

Acheter le CD « 25 chansons souvenirs »

Acheter le CD « 28 chansons souvenirs »

 

 

Articles parus sur Star Québec

 

Juin 2006

Radio-Canada fait revivre le « Bye-Bye » !

Août 2006

C’est confirmé : il y aura un « Bye-Bye 2006 » !

Octobre 2006

Dodo vue par Dominique Michel !

Juillet 2007

Dodo, la star du Festival Juste pour rire !

Dossier spécial

« Le Bye-Bye » : Une tradition du nouvel an !

Diaporama

50 ans de TVA – Top-15 des téléromans

Diaporama

50 ans de TVA – Top-10 des téléséries

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – Des débuts jusqu’à 1957

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1962 à 1966

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1967 à 1971

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1972 à 1976

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1982 à 1986

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1987 à 1991

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1992 à 1996

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1997 à 2001

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 2002 à 2006

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – Expressions et patois

 

 

 

 

 

Fiche #2

Intronisation au Temple de la Renommée le 1er juin 2005.

Dernière mise à jour le 22 mai 2014.