www.starquebec.net

Retour à la page d’accueil

Retour au Temple de la Renommée

GUY A.

guy_a.jpg

LEPAGE

( Guy Lepage)

(1960 – …)

 

Sa fiche-bio

Sa discographie

Ses spectacles

Ses rôles à la télévision

Ce qu’il a animé à la télévision

Ce qu’il a animé à la radio

Ses publicités ou causes comme porte-parole

Ses doublages pour le cinéma

Ses rôles au cinéma

Textes et scénarios pour la télé

Ses réalisations pour le cinéma

Prix et hommages

Crédits et liens

  

(Source photo : Les Productions JKP)    

 

 

 

 

 

Sa fiche-bio

Dans la fiche-bio, vous trouverez les œuvres les plus marquantes de sa carrière.

La liste complète de ses œuvres se trouve dans les tableaux subséquents.

 

 

1960

Naissance le 30 août dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve de Montréal.

 

Son père : Jean Lepage

 

Sa mère : Lyette Baltazar

 

Ses parents sortent beaucoup et le jeune Guy est surtout élevé par ses grands-parents jusqu’à l’âge de 10 ans.

 

 

1971

Il doit suivre ses parents qui déménagent à Hull.

 

 

 

À l’adolescence, il devient livreur pour un pharmacien.

 

 

1980

Il s’inscrit à l’UQAM en communications. Il devient même rédacteur en chef du journal étudiant. Parmi ses professeurs, on retrouve l’ancien politicien Pierre Bourgault et le journaliste Pierre Foglia.

 

 

 

Parmi ses collègues de l’université, il fait la connaissance de Richard Sirois, André Ducharme, Bruno Landry et Yves Pelletier.

 

 

1980

Décès de sa mère Lyette.

 

 

1981-1983

Avec quelques-uns de ses amis, il développe un concept d’émission de radio communautaire pour CIBL où ils mélangent sketches et musique rock. Pour trouver le titre de l’émission, ils cherchent un jeu de mot avec Rock. L’émission devient donc « Rock et Belles Oreilles ». (Était-ce en référence avec les dessins animés de l’époque où un petit chien s’appelait Roquet Belles Oreilles?)

 

 

 

Pour se moquer de l’animateur Michel W. Duguay, chacun des membres prend une initiale. C’est ainsi qu’il devient Guy A. Lepage. L’initiale ne le quittera plus jamais, tout comme celle de Richard Z. Sirois. Ensemble, ils font le rock de A à Z. Les autres membres de l’équipe sont Yves P. Pelletier, André G. Ducharme et Bruno L. Landry. Pour les voix féminines, ils invitent régulièrement Chantal Francke à leur émission.

 

 

1983-1986

Rock et Belles Oreilles délaisse la radio communautaire et passe à la radio commerciale alors que leur émission est maintenant diffusée sur les ondes de CKOI-FM.

 

 

1985

Il fréquente la comédienne Louise Richer de qui il est amoureux.

 

 

1985-1987

Rock et Belles Oreilles se produit sur scène avec « The Spectacle ».

 

 

1986

Rock et Belles Oreilles offre à son public un album de chansons et de sketches qui comprend notamment les chansons à succès « Arrête de boire » et « Le feu sauvage de l’amour ».

   

 

1986-1989

Après la radio, « Rock et Belles Oreilles » devient une émission de télévision diffusée sur une nouvelle station de télévision : TQS. L’impact auprès du public est immédiat et le succès est instantané. Les membres du groupe deviennent les mauvais garnements de la télévision.

 

 

 

Encore aujourd’hui, plusieurs sketches de cette époque demeurent des classiques, comme « Génies en herbe ». Chacun de membres du groupe a aussi ses personnages fétiches. Pour Guy A., c’est Madame Brossard de Brossard qui fait sa renommée au sein du groupe.

 

 

1989

Rock et Belles Oreilles récidive sur disque avec l’album « Pourquoi chanter ? ». Ce disque comprend uniquement des chansons à saveur humoristique comme « Bonjour la police » et « I want to pogne ». Pour cette dernière chanson, c’est Guy qui chante en solo en compagnie de ses amis.

 

 

1989-1991

L’émission de télévision « Rock et Belles Oreilles » passe désormais à TVA.

 

 

1990-1991

Rock et Belles Oreilles présente un nouveau spectacle, « Bêtes de scènes », après quoi les membres du groupe s’offre une pause. C’est à cette époque que Chantal Francke décide de quitter le groupe.

 

 

1991

Naissance de son fils Théo, né de sa relation avec Louise Richer.

 

 

1992

Décès de sa grand-mère Annette Lepage.

 

 

1994-1995

L’émission de télé de Rock et Belles Oreilles est de retour à Radio-Canada. Cette fois, on l’intitule « RBO Hebdo ». Comme Chantal Francke avait quitté le groupe, on invite des comédiennes pour les rôles féminins complémentaires. Parmi ces comédiennes, on retrouve Sylvie Léonard qui travaille pour la première fois avec les gars.

 

 

1995

En mai, Rock et Belles Oreilles se sépare à l’amiable. Chacun des membres poursuit sa carrière en solo.

 

 

1995-1996

Il anime un talk-show quotidien de fin de soirée sur les ondes de TQS, « Besoin d’amour ». Dans le cadre de cette émission, il présente de courts sketches sur la vie de couple avec la collaboration de la comédienne Sylvie Léonard.

 

 

1997-2003

Il reprend certains petits sketches de « Besoin d’amour » et en fait un montage pour présenter une nouvelle série : « Un gars, une fille ». Le succès est si important sur Radio-Canada que la série durera près de 7 ans et sera vendue dans de nombreux pays. En plus d’y être comédien, Guy y est aussi scénariste et réalisateur.

 

 

 

L’une des marques de commerce de la comédie « Un gars, une fille », c’est que certains personnages secondaires ne paraissent pas à l’écran, les comédiens jouant derrière la caméra. C’est le cas de :

- la mère de Sylvie (Béatrice Picard)

- le père de Guy (Pierre Lebeau)

- les amis Daniel et Loulou (Daniel Brière et Louise Richer)

- l’associée de Guy, Geneviève (Geneviève Brouillette)

- le psychologue (Raymond Legault)

Au fil du temps, d’autres personnages prennent vie devant la caméra :

- la conjointe du père de Guy (Mahée Paiement)

- l’ami de Guy et nouveau voisin Martin (Martin Petit)

- la sœur de Guy (Élise Guilbeault) et sa conjointe (Geneviève Rioux)

 

 

 

Pour « Un gars, une fille », Guy remporte de nombreux prix Gémeaux et Métrostar.

 

 

2000-2004

Passionné de musique et désireux de donner la chance à la relève, Guy A. Lepage devient l’animateur du Gala de l’ADISQ.

  

 

2004-…

Il devient l’animateur du talk-show du dimanche soir « Tout le monde en parle » avec son collègue Dany Turcotte qui agit en tant que fou du roi. L’émission établit des cotes d’écoute impressionnante malgré des émissions très fortes présentées par la concurrence.

 

 

2004

Alors qu’il anime le Gala de l’ADISQ pour la cinquième fois, il commet une bourde : alors que Richard Desjardins gagne un trophée et qu’il est absent de la soirée, il réplique : « Richard, je vais prendre soin de ce trophée comme tu le ferais toi-même »… et il lance le trophée vers la coulisse.

 

 

2004

Il tient le rôle principal du film « Camping sauvage » qu’il co-réalise avec Sylvain Roy.

 

 

2005

Il se sépare de Louise Richer, directrice de l’École Nationale de l’humour, après une relation qui aura duré 20 ans.

 

 

 

Après sa séparation, Guy refait sa vie avec Mélanie Campeau.

 

 

2009-2011

Il anime le spectacle de la Fête Nationale présenté le 24 juin au Parc Maisonneuve de Montréal.

 

 

2010

En février, sa conjointe Mélanie donne naissance à une fille, Béatrice.

 

 

2011

Deux ans après le suicide de la romancière Nelly Arcan, on publie une nouvelle inédite de l’auteure. Dans ce texte intitulé « La honte », elle décrit son passage à « Tout le monde en parle » comme d’un véritable moment de torture. Guy A. Lepage est pointé du doigt dans les médias et doit se défendre.

 

 

2012

Lors du Gala Artis, il se mérite deux trophées à la suite du vote du public, l’un comme meilleur animateur de variétés / talk-show pour « Tout le monde en parle » et l’autre en tant que personnalité masculine de l’année.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa discographie

(excluant la discographie de Rock et Belles Oreilles)

 

2006

Salut Joe ! (album collectif sur lequel il interprète « Salut les amoureux » en duo avec Marc Labrèche)

 

Ses spectacles

(excluant les spectacles de Rock et Belles Oreilles)

 

1997

Les parlementeries

1997

Le show de Noël du Boum Ding Band

2007

Tournée avec les Porn Flakes

2008-2010

Charité bien ordonnée commence par nous tous

2009-2011

Spectacle de la Fête Nationale au Parc Maisonneuve

 

Ses rôles à la télévision

 

 

 

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Rôle (s’il y a lieu)

  

1986-1989

TQS

Rock et Belles Oreilles

 

1987-1988

TQS

La grande liquidation des fêtes

 

1989-1991?

TVA

Rock et Belles Oreilles

 

1990

TVA

La grande liquidation des fêtes

 

1994-1995

SRC

RBO Hebdo

 

1996

SRC

Bye-Bye 1996

 

1997-2003

SRC

Un gars, une fille

Guy

1997

SRC

Surprise sur prise, spécial Guy A. Lepage

1997

SRC

Les Parlementeries

1998

SRC

Bouledogue Bazar

Richard « Rick » St-Gelais

(1 épisode)

2003

TQS

3 X rien

Lui-même (1 épisode)

2006-2007

SRC

Le Bye-Bye de RBO

 

2007

TVA

Taxi 0-22

Lui-même (1 épisode)

2009

SRC

Tout sur moi

Lui-même (1 épisode)

 

* Certaines années correspondent à la durée de la série et non à la période où il y joua.

 

Ses textes et scénarios pour la télévision

 

1986-

TQS

Rock et Belles Oreilles

1987-1988

TQS

La grande liquidation des fêtes

1990

TVA

La grande liquidation des fêtes

1994-1995

SRC

RBO Hebdo

1995-1996

TQS

Besoin d’amour

1996

SRC

Bye-Bye 1996

1997-2003

SRC

Un gars, une fille

2004-…

SRC

Tout le monde en parle

2006-2007

SRC

Le Bye-Bye de RBO

 

Ce qu’il a animé à la télévision

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Genre

 

1995-1996

TQS

Besoin d’amour

Variétés / Talk-show

2000-2004

SRC

Le gala de l’ADISQ

Gala

2004-…

SRC

Tout le monde en parle (avec Dany Turcotte)

Talk-show

 

Ce qu’il a animé à la radio

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou fonction

  

1981-1983

CIBL

Rock et Belles Oreilles

1983-1986

CKOI

Rock et Belles Oreilles

1992-1993

Radiomutuel

RBO

 

Ses publicités ou causes comme porte-parole

 

1986-1987

Chicklet’s  (avec Rock et Belles Oreilles)

1990-1991

Pétro-Canada (avec Rock et Belles Oreilles)

1992

Fédération des producteurs de lait du Québec (avec Rock et Belles Oreilles)

1993-1994

Les Pages Jaunes (avec Rock et Belles Oreilles)

1996-1997

La sécurité à vélo

1997

Dunkin Donut’s

1998-2002

Ford (avec Sylvie Léonard)

2005

Université du Québec à Montréal

 

Ses rôles au cinéma

 

Année

Titre du film

Réalisateur

  

2004

Camping sauvage

Guy A. Lepage et Sylvain Roy

2004

Les aimants

Yves Pelletier

2005

Idole instantanée

Yves Desgagnés

2010

L’appât

Yves Simoneau

2012

L’empire Bossé

Claude Desrosiers

 

Ses réalisations pour le cinéma

 

2004

Camping sauvage (avec Sylvain Roy)

 

Ses doublages pour le cinéma

 

Année

Titre du film

Personnage (s’il y a lieu)

 

2007

Tous à l’ouest : Une aventure de Lucky Luke

Jack Dalton

 

Prix et hommages

(excluant les prix et hommages de Rock et Belles Oreilles)

 

1998

4 Prix Gémeaux :

- Meilleure série humoristique pour « Un gars, une fille »

- Meilleure interprétation spécial ou série humoristique pour « Un gars, une fille » (avec Sylvie Léonard)

- Meilleur texte, spécial ou série humoristique pour « Un gars, une fille » (prix collectif)

- Meilleure réalisation, spécial ou série humoristique pour « Un gars, une fille » (avec Sylvain Roy)

1998

Lors du Gala de l’ADISQ, Félix de l’émission de télévision de l’année – humour pour « Un gars, une fille »

1999

Métrostar de l’artiste préféré dans une émission d’humour pour « Un gars, une fille »

1999

4 Prix Gémeaux :

- Meilleure série humoristique pour « Un gars, une fille »

- Meilleure interprétation spécial ou série humoristique pour « Un gars, une fille » (avec Sylvie Léonard)

- Meilleur texte, spécial ou série humoristique pour « Un gars, une fille » (prix collectif)

- Meilleure réalisation, spécial ou série humoristique pour « Un gars, une fille » (avec Sylvain Roy)

1999

Lors du Gala de l’ADISQ, Félix de l’émission de télévision de l’année – humour pour « Un gars, une fille »

2000

Métrostar de l’artiste préféré dans une émission d’humour pour « Un gars, une fille »

2000

4 Prix Gémeaux :

- Meilleure série humoristique pour « Un gars, une fille »

- Meilleure interprétation spécial ou série humoristique pour « Un gars, une fille » (avec Sylvie Léonard)

- Meilleur texte, spécial ou série humoristique pour « Un gars, une fille » (prix collectif)

- Meilleure réalisation, spécial ou série humoristique pour « Un gars, une fille » (avec Sylvain Roy)

2000

Lors du Gala de l’ADISQ, Félix de l’émission de télévision de l’année – humour pour « Un gars, une fille »

2001

3 Prix Gémeaux :

- Meilleure comédie de situation pour « Un gars, une fille »

- Meilleur texte, comédie de situation pour « Un gars, une fille » (prix collectif)

- Meilleure réalisation, comédie de situation pour « Un gars, une fille » (avec Sylvain Roy)

2001

Lors du Gala de l’ADISQ, Félix de l’émission de télévision de l’année – humour pour « Un gars, une fille »

2001

Vidéo de diamant pour la vente de plus de 100 000 copies du coffret DVD « Un gars, une fille » en France

2002

4 Prix Gémeaux :

- Meilleure comédie de situation pour « Un gars, une fille »

- Meilleur texte, comédie de situation pour « Un gars, une fille » (prix collectif)

- Meilleure réalisation, comédie de situation pour « Un gars, une fille » (avec Sylvain Roy)

- Meilleure interprétation premier rôle dans une comédie de situation, un spécial ou une série humoristique pour « Un gars, une fille » (avec Sylvie Léonard)

2002

Lors du Gala de l’ADISQ, Félix de l’émission de télévision de l’année – humour pour « Un gars, une fille »

2002

Prix reconnaissance UQAM – Lauréat des Lettres, Langues et Communications

2003

Métrostar de la personnalité masculine de l’année

2003

Lors du Gala de l’ADISQ, Félix de l’émission de télévision de l’année – humour pour « Un gars, une fille »

2003

5 Prix Gémeaux Immortels :

- Meilleure comédie de situation pour « Un gars, une fille »

- Meilleur texte, comédie de situation pour « Un gars, une fille » (prix collectif)

- Meilleure réalisation, comédie de situation pour « Un gars, une fille » (avec Sylvain Roy)

- Meilleure interprétation premier rôle dans une comédie de situation, un spécial ou une série humoristique pour « Un gars, une fille » (avec Sylvie Léonard)

- Meilleure interprétation spécial ou série humoristique pour « Un gars, une fille » S (avec Sylvie Léonard)

2003

Grand Prix de l’Académie remis pour l’ensemble de sa carrière dans le cadre du Gala des Prix Gémeaux

2004

Nymphe d’or du meilleur format scénarisé pour « Un gars, une fille », prix remis dans le cadre du Festival de Télévision de Monte-Carlo

2004

DVD platine pour la vente de 50 000 copies du premier coffret de la série « Un gars, une fille »

2004

Prix Excellence de La Presse dans la catégorie Arts, lettres et spectacles

2005

Lors de la Soirée des Jutra, Billet d’or pour « Camping sauvage »

2005

Deux prix Gémeaux :

- Meilleure série de variétés / Talk-show pour « Tout le monde en parle »

- Meilleure animation variétés, jeu, humour, talk-show, téléréalité pour « Tout le monde en parle »

2005

Métrostar de l’animateur préféré dans une émission de variétés, divertissement, magazine culturel et talk-show pour « Tout le monde en parle »

2006

Prix Artis de l’animateur préféré dans une émission de variétés, divertissement, magazine culturel et talk-show pour « Tout le monde en parle »

2006

Deux prix Gémeaux :

- Meilleure série de variétés / Talk-show pour « Tout le monde en parle »

- Prix du public pour « Tout le monde en parle »

2006

Prix Sir Peter Ustinov Comedy Award – Life Achievment lors du Festival international de télévision de Banff

2006

Homme de l’année par le Choix du Consommateur

2007

Trois prix Gémeaux :

- Meilleure série de variétés / Talk-show pour « Tout le monde en parle »

- Meilleure animation variétés, jeu, humour, talk-show, téléréalité pour « Tout le monde en parle »

- Prix du public pour « Tout le monde en parle »

2007

Prix Astral Média de la personnalité marquante sur la scène culturelle au Québec

2008

Trois prix Gémeaux :

- Meilleure série de variétés / Talk-show pour « Tout le monde en parle »

- Meilleure animation variétés, jeu, humour, talk-show, téléréalité pour « Tout le monde en parle »

- Prix du public pour « Tout le monde en parle »

2008

Deux Prix Gémeaux Immortels :

- Meilleure série de variétés / Talk-show pour « Tout le monde en parle »

- Meilleure animation variétés, jeu, humour, talk-show, téléréalité pour « Tout le monde en parle »

2009

Quatre prix Gémeaux :

- Prix du public pour « Tout le monde en parle »

- Meilleure émission ou série d’entrevue ou de talk-show pour « Tout le monde en parle »

- Meilleure animation d’une émission ou série d’entrevue ou de talk-show pour « Tout le monde en parle »

- Meilleure série ou spécial de variétés ou des arts de la scène pour « Tout le monde en parle – Spécial du 31 décembre »

2009

Prix Artis de l’animateur préféré d’un magazine culturel ou talk-show

2010

Deux prix Gémeaux :

- Meilleure série ou spécial de variétés ou des arts de la scène pour « Tout le monde en parle – Spécial du 31 décembre »

- Meilleure émission ou série d’entrevue ou de talk-show pour « Tout le monde en parle »

2010

Rockie du meilleur programme de divertissement francophone pour « Tout le monde en parle »

2010

Prix Artis de l’animateur préféré d’un magazine culturel ou talk-show

2011

Prix Artis de l’animateur préféré d’un magazine culturel ou talk-show

2012

Deux Prix Artis :

- Animateur préféré d’un magazine culturel ou talk-show

- Personnalité masculine de l’année

 

Crédits et liens

 

Documents audio-visuels

 

 

JUSTE POUR RIRE, « Les grandes entrevues Juste pour Rire »,  entrevue de Stéphan Bureau avec Guy A. Lepage, réalisation de Stéphane Rocheleau, 2008, 68 minutes.

 

ORBI XX-I, « Guy A. Lepage : Le rebelle rassembleur », dans la série « Biographies », présentation et narration de Patrick Labbé, scénario de Mathieu Plante, réalisation de Roger Cantin, 2006, 47 minutes.

 

 

Sites internet

(Star Québec n’est pas responsable du contenu des liens proposés)

 

Les Productions Jacques K. Primeau

The Internet Movie DataBase

Wikipédia

Bilan du siècle – Université de Sherbrooke

Doublage.qc.ca

 

(Veuillez nous aviser de tout lien défectueux en nous écrivant)

 

 

Le coin du consommateur

 

Acheter le coffret DVD « Un gars, une fille 1 à 5 »

Acheter le coffret DVD « Un gars, une fille 6 à 10 »

Acheter le coffret DVD « Un gars, une fille 11 à 15 »

Acheter le DVD « L’appât »

Acheter le DVD « Camping sauvage »

 

 

Articles parus sur Star Québec

 

Septembre 2005

Des dimanches très occupés à la télé !

Décembre 2005

Les Prix Gémeaux : Une vingtième année sobre !

Décembre 2005

Guy A. Lepage est séparé !

Février 2006

Les nouveaux albums du mois de février – Salut Joe !

Avril 2006

Gala Artis ou Métrostar, le public aime les mêmes artistes !

Juin 2006

Les anglo-canadiens reconnaissent le talent de Guy A. Lepage !

Septembre 2007

Prix Gémeaux : La soirée Guy A. Lepage !

Septembre 2008

Prix Gémeaux : Le gros lot aux Lavigueur !

Dossier spécial

« Le Bye-Bye » : Une tradition du nouvel an !

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1992 à 1996

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1997 à 2001

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 2002 à 2006

 

 

 

 

 

Fiche #552

Intronisation au Temple de la Renommée le 28 avril 2012.

Dernière mise à jour le 27 avril 2012.