www.starquebec.net

Retour à la page d’accueil

Retour au Temple de la Renommée

WILLIE

Description : Description : willie.jpg

LAMOTHE

(1920 – 1992)

 

Sa fiche-bio

Sa discographie

Ses succès de palmarès

Ce qu’il a animé à la télévision

Ce qu’il a animé à la radio

Ses publicités ou causes comme porte-parole

Ses rôles au cinéma

Chansons hommage

Distribution de Willie

Prix et hommages

Crédits et liens

(Source photo : Télé-Métropole)

 

 

 

 

 

Sa fiche-bio

Dans la fiche-bio, vous trouverez les œuvres les plus marquantes de sa carrière.

La liste complète de ses œuvres se trouve dans les tableaux subséquents.

 

 

1920

Naissance le 27 janvier à St-Hugues-de-Bagot sous le nom de William Joachim Lamothe.

 

Son père : Eugène joue du violon dans la famille.

 

Sa mère : Ezéphérine

 

Il est le septième d’une famille de 10 enfants.

 

 

1924

La famille Lamothe déménage à St-Hyacinthe quand le père devient employé pour les chemins de fer.

 

 

 

À 7 ans, Willie reçoit son premier instrument de musique, une flûte.

 

 

1932

Il participe au cirque miniature des Frères du Patronage. Il agit comme cascadeur.

 

 

 

Il étudie au Collège St-Vincent-de-Paul où il découvre le plaisir d’être amuseur et de performer sur scène.

 

 

1935

Il joue dans la troupe de théâtre amateur du Club Ouvrier de St-Hyacinthe.

 

 

1936-1939

Il fait son cours commercial à l’Académie Girouard.

 

 

1938

Il achète sa première guitare : il a 18 ans. Il devient aussi professeur de danse, enseignant notamment le tap dance et le fox-trot.

 

 

1939-1944

C’est la guerre et il joint les rangs de l’armée canadienne. Très vite, il monte les grades et devient sergent. Avec sa guitare, il ne se fait jamais prier pour chanter. Et comme c’est l’époque du soldat Lebrun, il enregistre lui aussi quelques chansons, comme « Le bœuf à spring », qui sont intégrées à la programmation de CKAC. Il se fait alors connaître comme le « sergent chantant ».

 

 

 

Démobilisé parce qu’on le trouvait trop nerveux, il devient cadre à l’usine de Goodyear.

 

 

1944

Il fait la connaissance de Jeannette Lemieux à l’usine Goodyear de St-Hyacinthe. Après l’avoir demandée pour danser lors d’une soirée à St-Hyacinthe, ils tombent amoureux l’un de l’autre.

 

 

 

À la même époque, il commence à participer à des spectacles pour les travailleurs de la RCA.

 

 

1945

Le 3 février, il épouse Jeannette Lemieux.

 

 

 

Bientôt, les spectacles de Willie lui rapportent davantage que son travail chez Goodyear. Il quitte la manufacture et devient artiste à plein temps. Jeannette garde son emploi, mais la fin de semaine, elle vend des photos de Willie à l’entrée de ses spectacles.

 

 

1946

Il fait ses premiers enregistrements professionnels. Sa première chanson endisquée fut « Je suis un cowboy canadien ». Il épouse le style western qui est fort à la mode ces années-là.

 

 

 

La même année, sa compagnie de disques lui demande d’enregistrer sa chanson « Je chante à cheval ». Willie ne croit pas vraiment que cette chanson peut devenir un succès. Il finit par l’enregistrer, non sans réticence. Ce fut un énorme succès.

 

 

1947-1948

Il anime une émission de radio à CJSO, Sorel, « Willie Lamothe et ses chansons ».

 

 

1948

Naissance de son fils Michel.

 

 

1948

Il enregistre une chanson composée pour son fils, « Allô, allô petit Michel ». Avec ce disque 78 tours, il fracasse des records de ventes.

 

 

1950-1960

Il anime l’émission radiophonique « Willie Lamothe et ses Cavaliers des Plaines », présentée en direct du Café St-Jacques et diffusée à CKVL. Il est accompagné de Rita Germain, Fernand Thibault et les Hachey Brothers.

 

 

1951

Jeannette reste de plus en plus à la maison pour s’occuper de son fils. Willie se prend une partenaire de scène, Rita Germain, qui était notamment comédienne à la radio, et qui faisait aussi partie de son émission de radio. Avec elle, il chante sur disque et sur scène et joue des petites scènes comiques lors de leurs tournées.

 

 

 

Loin de la maison, Willie et Rita vivent comme s’ils étaient en couple. Un jour qu’elle était allée surprendre son mari dans un hôtel de Grand-Mère, Jeannette découvre que Willie et Rita ont une liaison amoureuse.

 

 

 

Même si elle sait que Willie a des maîtresses lors de ses tournées, Jeannette reste la femme de Willie et rejette l’idée d’une séparation ou d’un divorce.

 

 

 

Il fait des tournées avec la troupe de Jean Grimaldi, ce qui lui donne l’occasion de jouer aux côtés de légendes du burlesque comme Olivier Guimond et Manda Parent.

 

 

1952

Il chante au Forum de Montréal en première partie du légendaire cowboy américain Gene Autry.

 

 

1954

Pour une deuxième fois, il fait la première partie du spectacle de Gene Autry au Forum de Montréal.

 

 

 

Il fait sa première apparition à la télévision dans le cadre de l’émission de variétés « Porte ouverte » à Radio-Canada.

 

 

Années 50

Il fait une tournée de deux semaines avec le chanteur français Charles Trenet.

 

 

1956

Naissance de sa fille Danielle.

 

 

1961

Il anime « Chez Isidore » à Télé-Métropole en compagnie de Pierre Daignault.

 

 

1963

Après 11 ans, le duo formé de Willie Lamothe et Rita Germain se séparent. La rupture est autant professionnelle qu’amoureuse.

 

 

1967

Il s’associe au guitariste Bobby Hachey dont le groupe des Hachey Brothers vient d’être dissout. Ils chantent ensemble à la Place des Nations de l’Expo 67 lors d’un spectacle présenté aux dignitaires, dont le premier ministre du Canada Pierre Elliott Trudeau et le maire de Montréal Jean Drapeau.

 

 

1970

Pour souligner ses 25 ans de carrière, la station de radio CJMS organise un Festival western au Centre Paul-Sauvé de Montréal où Willie est invité à chanter devant plus de 8 000 personnes.

 

 

1970-1973

Il participe à l’émission de radio « Opération vacances » à CJMS.

 

 

1970-1976

Il co-anime avec Bobby Hachey l’émission de variétés country « Le ranch à Willie ». L’émission de Télé-Métropole reçoit bien sûr les vedettes country du Québec, mais aussi des personnalités de la chanson populaire qui viennent interpréter du country. Ils reçoivent aussi à l’occasion des vedettes de calibre international.

 

 

1971

Il fait l’objet d’un documentaire de l’Office National du Film, « Je chante à cheval ».

 

* Note : Ce film de l’ONF s’inscrivait dans une suite de films sous le thème « Les 4 as du Québec ». Trois autres films portaient sur le frère André, Maurice Duplessis et Maurice Richard.

 

 

1972

Il obtient un premier rôle important au cinéma alors que le cinéaste Gilles Carle lui propose de jouer dans « La vraie nature de Bernadette » aux côtés de Micheline Lanctôt.

 

 

 

Sur disque, il connaît un énorme succès avec la chanson « Mille après mille ».

 

 

 

Il enregistre un album de musique instrumentale où il joue de l’harmonica. Il utilise un pseudonyme pour l’enregistrement de cet album connu. Il prend le nom d’Hubert Lacroix.

 

 

1973

L’expérience cinéma de l’année précédente est si concluante que Gilles Carle récidive en lui donnant le plus beau rôle de sa carrière au cinéma dans « La mort d’un bûcheron ». Willie y est en vedette aux côtés de Carole Laure, Denise Filiatrault et Pauline Julien.

 

 

1974

Il se rend à Nashville, Tennessee, pour y enregistrer un album spécial soulignant ses 30 ans de carrière. L’album s’intitulera « 30 ans de carrière, puis Nashville ». Là-bas, il y rencontre Jimmy C. Newman qui l’invite à chanter sur la scène du Grand Ole Opry en compagnie de Bobby Hachey.

 

 

 

Il est victime d’un malaise cardiaque. Heureusement, il récupère bien.

 

 

1975

Nouveau film important dans sa carrière : « Mustang » de Marcel Lefebvre où il joue aux côtés de Bobby Hachey, Claude Blanchard, Marcel Sabourin, Albert Millaire, Luce Guilbeault et Muriel Millard.

 

 

 

Le Ministère des Affaires culturelles l’engage pour une tournée en Louisiane en compagnie de Bobby Hachey et du duo Jerry et Jo’Anne. Cette tournée se termine par un spectacle devant plus de 10 000 personnes à Lafayette.

 

 

1976

C’est la fin de l’émission « Le ranch à Willie ». Il en profite aussi pour rompre avec son partenaire de scène, Bobby Hachey.

 

 

1978

Il tourne son dernier film, « L’âge de la machine », un court-métrage de Gilles Carle.

 

 

1978

Le 29 mai, après un spectacle à Rimouski, Willie s’effondre à la suite d’une embolie cérébrale. Il demeure paralysé à la suite de cette maladie et sa carrière se termine abruptement.

 

 

1979

Il est décoré de l’Ordre du Canada.

 

 

1981

Pour honorer l’ensemble de sa carrière, l’ADISQ lui remet le Félix hommage lors de son gala annuel.

 

 

1982

La Chambre de commerce de Nashville l’honore d’un disque d’or pour avoir vendu plus d’un million d’albums en sol américain.

 

 

1990

Jeannette ne parvient plus à prendre soin de son mari et doit se résigner à le placer dans une résidence pour personnes âgées malades, la Villa des Frênes.

 

 

1992

Le 19 octobre, au terme d’une longue maladie, il meurt à St-Hyacinthe à l’âge de 72 ans, à la suite d’un arrêt cardio-respiratoire. Il laisse dans le deuil son épouse Jeannette, son fils Michel, sa fille Danielle et son petit-fils Rudy.

 

 

1996?

Décès de son ancienne partenaire de scène Rita Germain.

 

 

2000

La série télévisée « Willie » retrace la vie et la carrière de Willie Lamothe. Luc Guérin tient le rôle de Willie tandis que Nathalie Mallette personnifie Jeannette.

 

 

 

Son fils Michel lance l’album « Willie Lamothe et fils ». Sur cet album, Michel y interprète des chansons de son père, mais on y retrouve aussi des chansons tirées de la série télévisée ou interprétées par d’autres chanteurs. Michel Lamothe est un musicien reconnu qui a œuvré au sein des groupes Offenbach et Corbeau. Associé à la musique rock, son père Willie lui avait fait promettre, avant sa mort, d’enregistrer un jour un album country. Il remplit sa promesse avec ce disque.

 

 

2002

En avril, Jeannette Lemieux-Lamothe meurt d’un arrêt cardiaque à l’âge de 81 ans.

 

 

2006

Le 18 octobre, presque 14 ans jours pour jour après le décès de Willie, son ami Bobby Hachey meurt à son tour.

 

 

 

 

 

 

Sa discographie

 

1955

Willie Lamothe et ses Cavaliers des Plaines

1959

Willie Lamothe et Rita Germain (avec Rita Germain)

1960

Willie Lamothe et ses Cavaliers des Plaines avec Rita Germain (avec Rita Germain)

1961

15ième anniversaire (compilation)

1962

Chansons d’hier et d’aujourd’hui (compilation)

1963

Willie Lamothe

1963

Willie Lamothe (compilation)

1964

Willie Lamothe

1965

Succès des années 1940 et 1950 volume 2 (compilation)

1965

Mes premières chansons (compilation)

1967

Je crois en mon étoile

1969

Willie Lamothe

1970

Les grands succès de Willie Lamothe

1972

Hubert Lacroix à  l’harmonica

1972

Le soleil se lève avec papa Willie

1973

Un peu de tout

1974

20 succès souvenirs

1975

Mustang (Trame sonore du film)

1976

30 ans de carrière, puis Nashville

1983

Je reviens (compilation)

1983

Ma vie (compilation)

1995

Les grands du country : Willie Lamothe (compilation)

2000

Willie Lamothe et fils (Artistes variés et réédition de chansons de Willie)

2000

Mes premières chansons

2005

Mille après mille (compilation)

2005

Allô, allô petit Michel (compilation)

2005

Je chante à cheval (compilation)

 

 

Ses disques 78 tours

 

 

1946

Je suis un cowboy canadien / Tu m’attendras ma tendre mère

1946

L’amour des roses / Cette belle sérénade

1946

Je chante à cheval / Ma destinée

1947

Je chante au clair de lune / Les cowboys de la nuit

1947

Mon rêve / La belle Romanina

1947

Le joyeux cowboy / Pourquoi m’as-tu quitté

1948

Giddy Up Sam / J’adore toutes les femmes

1948

L’amour d’une cowgirl / Quand je reverrai ma province

1948

Je suis un as du rodéo / Ne me délaisse pas

1948

Quand je regarde tomber la pluie / L’aventure

1948

Allô, allô petit Michel / Je ne pense plus à toi

1949

Histoire de l’Est canadien / Au Lac St-Jean

1949

L’église de mon village / Je suis un sans argent

1950

Je suis un vrai cowboy / Quand je swing mon lasso

1950

Une guitare et un cowboy qui chante / Je t’aime mon amour

1950

Mon passage en Gaspésie / Le cœur d’un cowboy

1950

Au petit trot / Serment d’amour

1951

La samba des cowboys / Au son des guitares

1951

Dans mon beau pays / Chacun sa vie

1951

Je suis un cowboy fantaisiste / L’amour d’un cowboy

1951

Allô cowboy / Cowboy Michel

1952

Pour un cowboy / Mon amour t’appartient

1953

Le long du Mississippi (avec Rita Germain) / Autour du feu

1953

Ma prairie si jolie / Mon cheval Duke

1953

Jambalaya / Adieu

1953

À cheval dans Montréal / Lettre à maman

1954

Le chant du draveur / Le fer à cheval

1954

Quand vous aurez vingt ans / Petit Henri

1954

Cœur brisé / Campement

1954

Mon Palomino / Dernier mot à maman

1954

J’suis un cowboy qui a de la veine / Sur les bords du St-Laurent (avec Rita Germain)

1954

Une vie brisée / Je suis un vagabond des prairies

1955

Dans une caresse / Les chevaliers

1955

Sous le ciel bleu de ma prairie / Pourquoi pleurer

1955

Nos artistes canadiens / La chanson de Pedro

1955

Le train du Tennessee / Je t’attends toujours

 

Ses succès de palmarès

(Chansons ayant atteint au moins une quinzième place sur un palmarès québécois)

 

1950

All allô petit Michel

1950

L’amour d’une cowgirl

1951

L’amour d’un cowboy

1951

Allô cowboy

1951

Aux accords des guitares

1952

Le long du Mississippi (avec Rita Germain)

1953

Adieu

1953

Jambalaya

1953

Mon cheval Duke

1954

À cheval dans Montréal

1954

Lettre à maman

1954

Petit Henri

1955

Une vie brisée

1955

Pourquoi pleurer

1955

Nos artistes canadiens

1955

Dans une caresse

1955

Dernier mot à maman

1955

La chanson de Pedro

1955

Sur les bords du St-Laurent (avec Rita Germain)

1955

Cœur brisé

1957

Rock’n’roll à cheval

1958

Tout ce qui compte c’est le rock’n’roll

1958

Embarque on ira pas vite (avec Rita Germain)

1958

Y’a pas de cowboy à la TV

1962

Oh ma chérie

1967

Chérie tu me demandes si je t’aime

1972

Mille après mille

1973

Y’a toujours moyen de moyenner (avec Dominique Michel)

 

Ce qu’il a animé à la télévision

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Genre

 

1961

TVA

Chez Isidore (avec Pierre Daignault)

Variétés

1970-1976

TVA

Le ranch à Willie (avec Bobby Hachey)

Variétés

1978

TVA

Patrick, Renée et lui-même (avec Renée Martel et Patrick Norman)

Variétés

 

Ce qu’il a animé à la radio

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou fonction

  

1947-1948

CJSO

Willie Lamothe et ses chansons

1950-1960

CKVL

Willie Lamothe et ses Cavaliers de Plaines

1970-1973

CJMS

Opération vacances

 

Ses publicités ou causes comme porte-parole

 

Années 70

A&W (slogan : La place à Willie)

Années 70

Imperial Tobacco

Années 70

Labatt

 

Ses rôles au cinéma

 

Année

Titre du film

Réalisateur

  

1970

Je chante à cheval

Jacques Leduc

1971

On est loin du soleil

Jacques Leduc

1972

La vraie nature de Bernadette

Gilles Carle

1972

Les colombes

Jean-Claude Lord

1973

Trois fois passera

Jean Beaudin

1973

La mort d’un bûcheron

Gilles Carle

1973

Y’a toujours moyen de moyenner

Denis Héroux

1973

Je t’aime

Pierre Duceppe

1974

Bingo

Jean-Claude Lord

1974

Le plumard en folie

Jacques Lemoine

1975

Mustang

Marcel Lefebvre

1978

L’âge de la machine

Gilles Carle

 

Chansons hommages

Plusieurs artistes ont rendu hommage à Willie Lamothe en lui consacrant une chanson. En voici quelques-unes :

 

Titre de la chanson

Interprète

  

Willie

Jean Lapointe

J’écoutais Willie

Denis Champoux

Mon vieux copain

Patrick Norman

Willie et moi

Bobby Hachey

Willie m’a dit

Stephen Faulkner

 

Distribution de « Willie »

« Willie » est une télésérie en cinq épisodes présentée en 2000 sur les ondes de TVA et qui raconte la vie et la carrière de Willie Lamothe.

 

Rôle

Interprète

 

 

Willie Lamothe

Luc Guérin

Jeannette Lemieux

Nathalie Mallette

Michel Lamothe

Sébastien Huberdeau

Danielle Lamothe (15 à 20 ans)

Marie-Claude Lefebvre

Rita Germain

Julie Ménard

Bobby Hachey

Hugo Dubé

Johnny

François L’Écuyer

Gabrielle

Isabelle Blais

Carole Desmarais

Fanny Mallette

Carole Desmarais (13 à 17 ans)

Marie-Josée Tremblay

Willie de 15 à 19 ans

Raphaël Martin

Willie à 6 ans

Laurent-Christophe Deruelle

Michel Lamothe (5 ans)

Benjamin Després

Michel Lamothe (11 ans)

Dave Buri

Danielle Lamothe (9 ans)

Florence Julien-Gagné

Mère de Willie

Manon Gauthier

Père de Willie

Louis Sincennes

Mère de Jeannette

Josée Beaulieu

Père de Jeannette

Jean Doyon

Gerry Boulet

Martin Desgagnés

Le père Tourangeau

Marcel Sabourin

Yvon Lemieux

Martin Dion

Gene Autry

Noël Burton

Gérant de Gene Autry

Gordon Masten

Monique

Catherine Proulx-Lemay

Frère de Willie

Marc-Olivier Guèvremont

Sœur de Willie

Gabrielle Motard

Renée Martel

Renée Martel

Roger Miron

Roger Miron

Reynald (basse guitare)

François Whistaff

Yolande Hachey

Nadia Drouin

Frère de Bobby Hachey

Sylvain Vallières

Méo

Jean-Robert Bourdage

Françoise Gingras

Caroline Ouellette

Hercule Gingras

Thiéry Dubé

Monsieur Caron

Jean-Guy Bouchard

Paul

Denis Gagné

Diane au bar

Chantal Bisson

Georges

Jean-Pierre Leduc

Normand Houde

Jean Antoine Charest

Rachel

Salomé Corbeau

Suzanne

Sandrinne Bisson

Alice

Valérie Cantin

Mireille

Marie-Chantal Renaud

Diane (usine 1946)

Ève Duranceau

Diane (match de boxe)

Louise Draper

Paulette

Marie-Pierre Leduc

Paul

Denis Vachon

Dr Gendron

Michel Mongeau

Le patron Lacolle

Claude Préfontaine

MC au cirque 1926

Jos Guy Caron

MC au cirque 1942

Denis Tremblay

Vendeur de guitares 1935

Denis Larocque

Officier 1939

Deano Clavet

Sous-officier 1939

Vincent Leclerc

Jobin à 30 ans

Joël Couture

Violoniste 1946

André Gagné

Dame noire aux USA

Yvette Harper Pouliotte

Homme du Pizza Hut

Yvan Ducharme

Femme du Pizza Hut

Madeleine Pageau

Opératrice

Danielle Fichaud

Gars saoul

Jeff Boudreault

Journaliste 1948

André Lacoste

Patron du Bellevue

Jacques Girard

Patron de l’hôtel  1948

Serge Christiaenssens

Femme du patron 1948

Thérèse Morange

Madame Téléphone

Hélène Major

Dame au téléphone

Diane St-Jacques

Spectateur 1948

Antoine Vézina

Technicien RCA

Jocelyn Blanchard

Patron de l’hôtel 1952

Paul Dion

Invité de Noël 1959

Richard Fréchette

Journaliste 1952

Richard Lalancette

Régisseur de radio

Claude Gagnon

Directeur de TV 1966

Pierre Drolet

Le gros

Martin Larocque

Cadre TV 1966

Alain Gendreau

Fille à la contrebasse

Mara Tremblay

Fille de cabaret 1975

Hélène Florent

Gars du cabaret 1975

Alexis Bélec

Patron du Mocambo 1975

Pierre Claveau

Infirmière 1975

Michèle Sirois

Ambulancier

Paul Doucet

Golfeuse

Marie Cantin

 

Prix et hommages

 

1971

Meilleur chanteur western de l’année lors du Gala des Artistes.

1972

Prix du meilleur acteur de soutien à Cannes pour « La mort d’un bûcheron ».

1979

Décoré de l’Ordre du Canada à titre de Membre.

1981

Félix hommage remis pour l’ensemble de sa carrière dans le cadre du gala de l’ADISQ.

1982

Disque d’or de la Chambre de commerce de Nashville, Tennessee, pour la vente de plus d’un million d’albums en sol américain.

Années 80

Les trophées du gala Cabaret Country portent le nom des Willie.

 

Crédits et liens

 

Littérature

 

LAMOTHE, Jeannette, « Mes 45 ans avec Willie », Éditions 7 Jours, 1991, 135 pages.

 

COUILLARD, Jean, « Répertoire des succès de la chanson francophone 1950-2003 », StankéQuébécor

Média, 2003, 511 pages.

 

COULOMBE, Michel et JEAN, Marcel, « Le dictionnaire du cinéma québécois », Éditions du Boréal, 4ième édition, 2006, pages 413-414.

 

RÉMY, Edward et VÉZINA, Marie-Odile, « Têtes d’affiche », Éditions du Printemps, 1983, pages 213 à 215.

 

THÉRIEN, Robert et D’AMOURS, Isabelle, « Dictionnaire de la musique populaire au Québec 1955-1992 », Institut Québécois de la Recherche sur la Culture (IQRC), 1992, pages 244 à 248.

 

ÉCHOS-VEDETTE  Édition Spéciale, « Les 100 vedettes populaires qui ont marqués le XXè siècle », Communications Québécor, 2000, page 48.

 

 

Documents audio-visuels

 

AVANTI CINÉ VIDÉO, « Willie », série dramatique, réalisation de Jean Beaudin, 2000, 5 épisodes.

 

COSCIENT, « Willie Lamothe, légende du country » dans la série « Biographies », diffusion au Canal D, présentation de Pierre Nadeau, scénario et réalisation d’Anne-Marie Poulin, 1999, 45 minutes.

 

OFFICE NATIONAL DU FILM, « Je chante à cheval avec Willie Lamothe », réalisation de Lucien Ménard et Jacques Leduc, 1970, 57 minutes.

 

SOCIÉTÉ RADIO-CANADA, « Quand la chanson dit bonjour au country », scénario de Carmel Dumas, réalisation de Karl Parent et Michel Gaumont, série documentaire de 5 épisodes, dont un épisode consacré à Willie Lamothe (« Chapeau Willie »), 1991.

 

 

Sites internet

(Star Québec n’est pas responsable du contenu des liens proposés)

 

Rétro jeunesse 60

Québec Info Musique

Le Parolier

Cinémémorial

Bilan du siècle – Université de Sherbrooke - Biographie

Wikipédia

The Internet Movie DataBase

Amour du rock’n’roll

 

(Veuillez nous aviser de tout lien défectueux en nous écrivant)

 

 

Le coin du consommateur

 

Achetez le CD « Mille après mille »

Achetez le CD « Je chante à cheval »

Achetez le CD « Allô allô petit Michel »

 

 

Articles parus sur Star Québec

 

Diaporama

50 ans de TVA – Top-15 des variétés et talk-show

 

 

 

 

 

Fiche #47

Intronisation au Temple de la Renommée le 12 octobre 2007.

Dernière mise à jour le 22 mai 2014.