www.starquebec.net

Retour à la page d’accueil

Retour au Temple de la Renommée

PIERRE

pierre labelle.jpg

LABELLE

(1941 – 2000)

 

Sa fiche-bio

Sa discographie

Ses spectacles

Ses rôles à la télévision

Ce qu’il a animé à la télévision

Ce qu’il a animé à la radio

Ses publicités ou causes comme porte-parole

Ses rôles au théâtre

Ses rôles au cinéma

Crédits et liens

  

(Source photo : Canal D.com)       

 

 

 

 

 

Sa fiche-bio

Dans la fiche-bio, vous trouverez les œuvres les plus marquantes de sa carrière.

La liste complète de ses œuvres se trouve dans les tableaux subséquents.

 

 

1941

Naissance le 16 février à Windsor en Ontario.

 

Son père : Gérard Labelle était violoncelliste pour l’Orchestre Symphonique de Détroit.

 

Sa mère : Caroline Gaudreau

 

Il est l’aîné d’une famille de deux garçons. Il a un frère, Jean-Marc.

 

 

 

Étant donné que Gérard Labelle obtient un contrat avec l’Orchestre Symphonique de Détroit, il quitte le Québec avec son épouse pour s’installer en Ontario où est né leur fils aîné, Pierre.

 

 

 

Pierre est très jeune lorsque sa famille revient s’installer à Montréal.

 

 

 

Dès sa plus tendre enfance, il fait la connaissance d’un jeune garçon de son âge qui devient le plus grand ami de sa vie : René Angélil fréquente tout comme lui l’école primaire St-Vincent-Ferrier.

 

 

 

Alors qu’ils étudient au Collège Grasset, Pierre Labelle et René Angélil font la connaissance de Jean Beaulne et Gilles Petit qu’ils rencontrent dans des concours d’amateurs. Partageant le même intérêt pour la musique, ils décident de former un groupe, les Baronets. Très rapidement, Gilles Petit quitte le groupe et les Baronets poursuivent leur carrière à trois.

 

 

1958

Le 27 décembre, au terme d’une longue maladie, sa mère Caroline s’éteint.

 

 

Années 60

Pierre occupe un emploi de dessinateur industriel tout en continuant de chanter avec ses collègues. Le groupe Les Baronets, qu’il forme avec eux, participent à différents concours d’amateurs dont Les Découvertes de Jean Simon et Les Talents de Billy Munroe.

 

 

1961

Les Baronets se produisent dans les cabarets dans des numéros mêlant musique et comédie. Ben Kaye devient leur gérant.

 

 

1962

Les Baronets enregistrent leur premier disque 45 tours. La chanson « Johanne » devient leur premier grand succès.

 

 

1962

Il fréquente une jeune chanteuse de cabaret, Ginette Reno. Leur idylle ne dure qu’un certain temps.

 

 

1964

Les Baronets connaissent leur plus grand succès en carrière avec une version d’une chanson des Beatles : « C’est fou, mais c’est tout ». Ce numéro 1 leur permet de récolter le trophée du groupe le plus spectaculaire lors du Gala des Artistes cette année-là.

 

 

 

Le grand succès de « C’est fou, mais c’est tout » les incite à offrir d’autres versions des chansons des Beatles. C’est ainsi qu’ils enregistrent « Ça recommence » et « Twiste et chante » qui deviennent également de grands succès.

 

 

1966

Jean Beaulne quitte les Baronets. Pour le remplacer, Pierre Labelle et René Angélil se joignent à Jean-Guy Chapados. Toutefois, leur popularité décline.

 

 

1967

Jean Beaulne est de retour avec les Baronets. Avec lui, ils font une tournée des cabarets américains et se rendent jusqu’à Atlantic City.

 

 

1967

Le 14 mai, en l’église syrienne de St-Sauveur, il se marie à Carole Langlois, qui lui donnera une fille et un garçon, Marlène et Jean-François. Comme la carrière de Pierre l’accapare beaucoup, le couple se sépare après quelques années.

 

 

1970

Malade, Jean Beaulne doit à nouveau prendre ses distances du métier. Cette fois, Pierre Labelle et René Angélil décident de poursuivre leur carrière en duo seulement. La fantaisie occupe maintenant une plus grande place.

 

 

1970

En compagnie de Clémence Des Rochers et de Françoise Lemieux, Pierre Labelle et René Angélil participent à la comédie musicale « La belle amanchure ».

 

 

1970

Pierre Labelle participe en tant que comédien à la série de variétés « Sous mon toit » animée par Tex Lecor. Il y interprète le personnage d’un livreur un peu niais.

 

 

1972

René Angélil et Pierre Labelle cessent de travailler en duo. Ils choisissent de poursuivre leurs carrières en solo.

 

 

1975-1992

Il anime une émission humoristique qui marque l’histoire de la radio, « Le festival de l’humour québécois ». À cette émission diffusée à CKAC, on le retrouve en compagnie de Louis-Paul Allard, Tex Lecor et Roger Joubert.

 

 

1976-1977

Il participe de façon régulière à l’émission de variétés « Pour tout le monde » animée par Gilles Latulippe et Fernand Gignac. Dans des sketches, il côtoie des grands noms de notre théâtre, notamment Michel Noël qui y reprend son personnage du Capitaine Bonhomme.

 

 

1979

Il entreprend une carrière de stand-up comique alors qu’il présente son premier one-man show, « On rit ben, mais c’est drôle pareil », au Patriote de Ste-Agathe.

 

 

1981

Nouveau spectacle d’humour, « Une farce de la nature », qui est nominé comme spectacle humoristique de l’année au Gala de l’ADISQ.

 

 

1982

Alors qu’il participe à la pièce de théâtre « Un garçon d’appartement », il fait la connaissance de la comédienne Dorothée Berryman. Ensemble, ils forment pendant sept ans l’un des couples les plus en vue du milieu artistique québécois.

 

 

1983

Il poursuit sa carrière d’humoriste avec un autre spectacle encensé par la critique, « Seul en piste ».

 

 

1985-1987

Il interprète l’un des personnages principaux d’une sitcom de TVA, « L’âme sœur ».

 

 

1986

Il présente l’un des spectacles les plus marquants de sa carrière, « Labelle… Job de fou ».

 

 

Années 80

À la fin des années 80, les déboires se succèdent dans la vie de Pierre Labelle. Il se sépare de Dorothée Berryman, il connaît des problèmes avec le fisc et doit affronter un problème de consommation de drogues.

 

 

1994

En juin, à l’âge de 53 ans, Pierre Labelle est victime d’un AVC. Paralysé du côté droit, il doit réapprendre à parler et à marcher. Malgré la maladie, son courage suscite l’admiration de ses proches et de son public.

 

 

1998

En février, il fait la connaissance de Carole L’Héreault de qui il tombe amoureux.

 

 

1998

Après une longue réhabilitation, il remonte sur scène au Théâtre St-Ours en présentant un nouveau spectacle solo, « Labelle sang fou ».

 

 

1998-2000

Il revient à la télévision en animant un magazine pour les aînés à TQS, « Y’a plein de soleil », en compagnie de ses vieux amis Louis-Paul Allard, Roger Joubert, Tex Lecor et Shirley Théroux.

 

 

2000

Le 18 janvier, il est terrassé par un second AVC. On tente en vain de le réanimer, mais Pierre Labelle meurt ainsi, subitement, à l’âge de 58 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa discographie

(Cette liste n’inclut pas les albums qu’il a enregistrés avec Les Baronets)

 

1971

Y’a toujours d’la place pour un Québécois au paradis (avec René Angélil)

1977

Le nouveau Festival de l’humour (album humoristique avec Louis-Paul Allard, Roger Joubert et Tex Lecor)

1982

Le Festival de l’humour en direct de l’Assemblée Nationale (album humoristique avec Louis-Paul Allard, Roger Joubert et Tex Lecor)

1986

Labelle… Job de fou

 

Ses disques 45 tours et simples

 

1970

Si nous sommes ensemble / Tout l’monde m’aime (avec René Angélil, Clémence Des Rochers et Françoise Lemieux) (de la comédie musicale « La belle amanchure »)

1971

Rita mon amour / Les filles (avec René Angélil)

1971

J’ai un side-line payant / Tes histoires d’autrefois (avec René Angélil)

1972

Tarzan / La complainte de Tarzan

 

Ses spectacles

 

1970

La belle amanchure (comédie musicale avec René Angélil, Françoise Lemieux et Clémence Des Rochers)

1979

On rit ben, mais c’est drôle pareil

1981

Une farce de la nature

1983

Seul en piste

1986

Labelle… Job de fou

1990

En direct

1998

Labelle sang fou

1999

Le cabaret du soir qui chante (revue musicale montée par Roger Sylvain)

 

C’est pas de ma faute (comédie musicale)

 

Labelle-Latraverse (avec Louise Latraverse)

 

Ses rôles au théâtre

 

Année

Titre de la pièce (auteur s’il y a lieu)

Lieu ou compagnie de production

  

1982?

Le garçon d’appartement

 

 

Une fin de semaine de fous !

Théâtre Le Bosquet

 

La coupe Stainless (Jean Barbeau)

Patriote

 

Ses rôles à la télévision

 

 

 

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Rôle (s’il y a lieu)

  

1976-1977

TVA

Chère Isabelle

Léon Lajeunesse

1978

SRC

La télévision du bonheur

(dans la série « Scénario »)

Maurice Beauchamp

1978-1979

TVA

Drôle de monde

Féréol Sauriol

1979

SRC

Lotonomie

Ti-Gilles Rousseau

1980

SRC

Pour adultère votre honneur

 

1981

SRC

Du tac au tac

 

1984

SRC

Bonheur d’occasion

Le patron du taxi

1985-1987

TVA

L’âme sœur

Albert Labrise

 

* Certaines années correspondent à la durée de la série et non à la période où il y joua.

 

Ce qu’il a animé à la télévision

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Genre

 

1998-2000

TQS

Y’a plein de soleil (avec Louis-Paul Allard, Roger Joubert, Tex Lecor et Shirley Théroux)

Magazine / Variétés pour aînés

 

Ce qu’il a animé à la radio

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou fonction

  

1975-1992

CKAC

Le Festival de l’humour québécois (avec Louis-Paul Allard, Roger Joubert et Tex Lecor)

 

 

Les insolences d’un téléphone (en remplacement d’Yvan Ducharme)

 

Ses publicités ou causes comme porte-parole

 

1982

Participaction

1985

Harvey’s (avec Dorothée Berryman, Jacques Lussier et Marina Orsini)

 

Ses rôles au cinéma

 

Année

Titre du film

Réalisateur

  

1970

L’initiation

Denis Héroux

1971

Après ski

Roger Cardinal

1972

L’apparition

Roger Cardinal

1975

The Mystery of the Million Dollar Hockey Puck

Jean LaFleur et Peter Svatek

 

Autres

 

 

 

 

1961-1972

Membre du groupe Les Baronets.

 

Crédits et liens

 

Littérature

 

L’HÉREAULT, Carole, « Pierre Labelle, l’étoile de ma vie », Les éditions Aux sources du cœur, 2001, 249 pages.

 

CROTEAU, Jean-Yves, « Répertoire des séries, feuilletons et téléromans québécois – De 1952 à 1992 », Les

Publications du Québec, Gouvernement du Québec, 1993, 692 pages.

 

RÉMY, Edward et VÉZINA, Marie-Odile, « Têtes d’affiche », Éditions du Printemps, 1983, pages 303-304.

 

 

Documents audio-visuels

 

LES PRODUCTIONS CARREFOUR, « Pierre Labelle, de chansons et d’humour », présentation de Patrick Labbé, textes et scénario de Michel Jasmin, réalisation de Sylvain Lampron, diffusion sur Canal D, 2001, 46 minutes.

 

 

Sites internet

(Star Québec n’est pas responsable du contenu des liens proposés)

 

Émissions.ca

The Internet Movie DataBase

Radio-Canada nouvelles

Find A Grave

 

(Veuillez nous aviser de tout lien défectueux en nous écrivant)

 

 

Le coin du consommateur

 

Acheter le CD « Le Top 30 des Baronets »

Acheter le CD « Noël avec César et les Romains et les Baronets »

 

 

Articles parus sur Star Québec

 

Février 2007

René Angélil pleure son ami Ben Kaye !

 

 

 

 

 

Fiche #380

Intronisation au Temple de la Renommée le 14 novembre 2010.

Dernière mise à jour le 20 juillet 2013.