www.starquebec.net

Retour à la page d’accueil

Retour au Temple de la Renommée

RÉAL

real giguere.jpg

GIGUÈRE

Naissance-Décès (s’il y a lieu)

 

Sa fiche-bio

Sa discographie

Ses numéros un au palmarès

Ce qu’il a animé à la télévision

Ce qu’il a animé à la radio

Ses publicités

Ses rôles au théâtre

Ses rôles au cinéma

Textes et scénarios pour la télé

Textes et scénarios pour le cinéma

Les livres et documents qu’il a publiés

Prix et distinctions

Crédits et liens

  

(Source photo : radiomonde.lolforum.net)      

 

 

 

 

 

Sa fiche-bio

Dans la fiche-bio, vous trouverez les œuvres les plus marquantes de sa carrière.

La liste complète de ses œuvres se trouve dans les tableaux subséquents.

 

 

1933

Naissance le 24 mai à Rosemont dans une famille ouvrière.

 

Il a deux frères et une sœur.

 

 

 

Après des études à l’École Brébeuf et au Collège St-Stanislas, il s’inscrit à l’université en sciences sociales, dans une toute nouvelle discipline, les relations industrielles.

 

 

 

Comme premier travail, il est engagé comme annonceur à la radio de CJSO, succursale de Joliette.

 

 

 

Après quelques mois de travail pour CJSO, il part pendant quelques semaines en Europe.

 

 

 

De retour à Montréal, il s’engage comme annonceur à la radio de CHLP.

 

 

1955-1966

Il devient un animateur vedette de la radio en travaillant pour l’une des plus importantes stations de l’époque, CKAC.

 

 

1957

Il anime la populaire émission « Du pep avec Duceppe » à CKAC aux côtés du comédien Jean Duceppe.

 

 

Fin des années 50

Il fait sa première apparition à la télévision en annonçant les produits Gattuso.

 

 

1957

Il fait ses débuts comme animateur de télévision à Radio-Canada, pour les services des sports. En effet, on le verra animer « Télé-sports » et « L’heure des quilles ».

 

 

1961

Il est engagé par la nouvelle station de télévision Télé-Métropole dès son ouverture. Il participe à différentes émissions en y faisant les publicités en direct.

 

 

1961

Après un premier mariage qui s’est soldé par un échec, mais qui lui a laissé un fils, Sylvain, il se marie à Paulette Gingras, un mannequin qu’il a rencontré à Télé-Métropole. À son tour, Paulette lui donne un enfant, une fille du nom de Magalie.

 

 

1961

Il remplace Jean Duceppe à l’animation du premier talk-show de Télé-Métropole, « Dix sur dix », aux côtés d’Anita Barrière. Au cours de cette série, il développe une panoplie de personnages dans des sketches présentés au cours de l’émission.

 

 

1962

C’est dans le cadre d’un sketch pour « Dix sur dix » qu’il interprète le personnage d’un mythique mineur colosse appelé Gros Jambon. Le succès est si important qu’on en extrait un disque 45 tours qui se vend à plus de 300 000 copies. La chanson « Gros Jambon » se classe même en première position sur les palmarès.

 

 

 

 

1962

Grâce au succès de son émission « Dix sur dix » et de sa chanson « Gros jambon », il reçoit l’un des plus prestigieux prix de l’époque dans le milieu artistique, celui de Monsieur Radio-Télévision, décerné par vote populaire à l’artiste préféré du public.

 

 

1965

Il est la vedette principale d’un film de Pierre Patry, « Caïn », basé sur un roman qu’il a lui-même écrit, « Les marcheurs de la nuit ».

 

 

1965-1970

Il connaît un autre énorme succès à la télévision en animant le talk-show « Réal Giguère illimité ».

 

 

1967-1968

Pour la première fois, il signe les textes d’une série télévisée. En effet, il est l’auteur de la comédie « Lecoq et fils » mettant en vedette Gilles Latulippe et Paul Desmarteaux.

 

 

1969-1973

Avec Claude Blanchard, il co-anime une autre émission fort populaire, « Madame est servie ».

 

 

1973

En compagnie de Dominique Michel, il anime « Altitude 737 », une émission de variétés de Télé-Métropole qui a pour but de concurrencer « Appelez-moi Lise », présenté à Radio-Canada. Malheureusement, le pari est loin d’être gagné et l’émission est retirée.

 

 

Années 70

Il s’associe à un homme d’affaires dans le projet d’un complexe immobilier qui s’avère un cuisant échec financier.

 

 

1975-1979

Il anime le populaire talk-show de Télé-Métropole, « Parle, parle, jase, jase » en compagnie de Suzanne Lapointe et Auguste Choquette. Il prend ainsi la relève de Janette Bertrand et Jean Lajeunesse qui avaient animé l’émission lors de sa première année de diffusion.

 

 

1977-1979

Il utilise le pseudonyme d’Antoine Lefebvre pour écrire les textes du téléroman « Dominique » mettant en vedette Dominique Michel, Vincent Bilodeau, Mireille Daoust et Jacques Thisdale. La série connaît un énorme succès au niveau des cotes d’écoute.

 

 

1980

Il étonne le public en jouant un travesti dans la pièce de théâtre « La cage aux folles ». Tout le monde en parle et c’est un succès. Il y joue aux côtés de Georges Carrère dans une mise en scène de Guy Hoffmann.

 

 

1982-1983

Fort de son succès de « Dominique », il accepte d’écrire une nouvelle série pour Dominique Michel, mais cette fois à Radio-Canada. Pour l’une de ses rares incursions à la Société d’état, Réal Giguère connaît très peu de succès avec sa série « Métro-boulot-dodo ».

 

 

1983-1988

Il anime un jeu questionnaire sur les ondes de Télé-Métropole, « Galaxie ».

 

 

1985-1993

Il est l’auteur du téléroman « L’or du temps », un téléroman qui se déroule dans le milieu de la haute finance et qui met en vedette Angèle Coutu, Jean Coutu, Christine Lamer, Luis De Cespedes ainsi que son propre fils, Sylvain Giguère, devenu comédien.

 

 

 

À quelques reprises, au cours de son existence, le téléroman « L’or du temps » heurte les sensibilités en traitant de sujets délicats.

* Une scène entre Jackie Lévy et Charles DeBray (personnages de Christine Lamer et Guy Godin) les montrent en train de consommer de la cocaïne, une première à la télé

* En 1990, le personnage de Sophie DeBray, joué par Angèle Coutu, est en proie à une profonde dépression. Comme traitement, on la voit recevoir un traitement d’électrochocs, une scène qui fait réagir le public.

* En 1993, une autre scène marque l’histoire de la télévision : alors qu’Alexandre, le personnage de Michel Langevin, est initié dans une secte, le gourou de ce groupe, Damien Nomed (joué par Normand D’Amour) égorge une poule devant les caméras.

 

 

1991-1993

Il anime le jeu questionnaire « Jeopardy » à TVA.

 

 

1996

En février, à l’occasion du 35ième anniversaire de TVA, il est intronisé sur la Promenade des Stars sur la rue Alexandre-DeSève à Montréal.

 

 

2000

Il devient membre de l’Ordre du Mérite de l’Association Canadienne de la Radio.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa discographie

 

1973

Solitudes (lecture de textes sur musique)

 

Ses disques 45 tours et simples

 

1962

Gros jambon / Thème de Dix sur dix (instrumental par Roger Pilon)

1968

Dies ira / La défense de la liberté (hommages à Martin Luther King et aux Kennedy)

 

Ses numéros un au palmarès

(Chansons ayant atteint la première place sur un palmarès québécois)

 

1962

Gros jambon

 

Ses rôles au théâtre

Étant donné le caractère éphémère du théâtre, les données de cette liste risquent d’être incomplètes. Si vous possédez des informations pour enrichir cette fiche, n’hésitez pas à nous les communiquer au starquebec@hotmail.com

 

Année

Titre de la pièce (auteur s’il y a lieu)

Lieu ou compagnie de production

  

1980

La cage aux folles

 

 

Joyeuses Pâques

 

 

Ses textes et scénarios pour la télévision

 

1967-1968

TVA

Lecoq et fils

1969

TVA

Amour, délices et cie

1977-1979

TVA

Dominique (sous le nom d’Antoine Lefebvre)

1982-1983

SRC

Métro-boulot-dodo

1985-1993

TVA

L’or du temps

 

Ce qu’il a animé à la télévision

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Genre

 

1957

SRC

Télé-sports

Sports

195?

SRC

L’heure des quilles

Sports

1961-196?

TVA

Dix sur dix (avec Anita Barrière)

Variétés

1963-1966

TVA

Plaza Variétés

Variétés

1965-1970

TVA

Réal Giguère illimité (avec Jean Morin)

Variétés

1969-1973

TVA

Madame est servie (avec Claude Blanchard)

Magazine

1975-1979

TVA

Parle, parle, jase, jase (avec Auguste Choquette et Suzanne Lapointe)

Variétés

1983-1988

TVA

Galaxie

Jeu

1985

TVA

Club sandwich

Variétés

1991-1993

TVA

Jeopardy

Jeu

1996

TVA

Reporter

 

 

TVA

À vous de jouer

Jeu

 

TVA

Vrai de vrai

Jeu

 

TVA

Bonne soirée

 

 

TVA

Les matins de Réal

 

 

Ce qu’il a animé à la radio

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou fonction

  

1957

CKAC

Du pep avec Duceppe (avec Jean Duceppe)

1958

CKAC

En première place

1980

CJMS

Réalités 80

 

CKAC

Réal Express

 

Ses publicités ou causes comme porte-parole

 

Fin des années 50

Gattuso

????

Brault et Martineau

 

Ses rôles au cinéma

 

Année

Titre du film

Réalisateur

  

1965

Caïn

Pierre Patry

 

Ses textes et scénarios pour le cinéma

 

1965

Caïn

Pierre Patry

 

Les livres et documents qu’il a publiés

 

Année

Titre

Éditeur

Genre

  

196?

Les marcheurs de la nuit

 

Roman

 

Prix et hommages

 

1962

Monsieur Radio-Télévision

1996

Intronisé sur la Promenade des Stars à Montréal

2000

Ordre du Mérite de l’Association Canadienne de la Radio

 

Crédits et liens

 

Littérature

 

COUILLARD, Jean, « Répertoire des succès de la chanson francophone 1950-2003 », StankéQuébécor Média, 2003, 511 pages.

 

CROTEAU, Jean-Yves, « Répertoire des séries, feuilletons et téléromans québécois – De 1952 à 1992 », Les Publications du Québec, Gouvernement du Québec, 1993, 692 pages.

 

RÉMY, Edward et VÉZINA, Marie-Odile, « Têtes d’affiche », Éditions du Printemps, 1983, pages 268-270.

 

 

Documents audio-visuels

 

LES PRODUCTIONS CARREFOUR, « Réal Giguère, releveur de défis », dans la série « Biographies », diffusion sur Canal D, présentation de Pierre Nadeau, scénario de Michel Jasmin, réalisation de Sylvain Lampron, 1999, 45 minutes.

 

 

Sites internet

(Star Québec n’est pas responsable du contenu des liens proposés)

 

Rétro jeunesse 60

Bilan du siècle – Université de Sherbrooke

Wikipédia

The Internet Movie DataBase

Émissions.ca

 

(Veuillez nous aviser de tout lien défectueux en nous écrivant)

 

 

Articles parus sur Star Québec

 

Diaporama

50 ans de TVA – Top-10 des jeux

Diaporama

50 ans de TVA – Top-15 des téléromans

Diaporama

50 ans de TVA – Top-15 des variétés et talk-show

Diaporama

Les 60 ans de Radio-Canada – De 1982 à 1986

 

 

 

 

 

Fiche #394

Intronisation au Temple de la Renommée le 9 janvier 2011.

Dernière mise à jour le 11 avril 2013.