www.starquebec.net

Retour à la page d’accueil

Retour au Temple de la Renommée

JOHNNY

Description : 166180.jpg

FARAGO

(1944 – 1997)

 

Sa fiche-bio

Sa discographie

Ses numéros un au palmarès

Ses autres succès de palmarès

Ses spectacles

Ses rôles à la télévision

Ce qu’il a animé à la télévision

Ses rôles au cinéma

Prix et hommages

Crédits et liens

  

(Source photo : Album « Noël blanc »)    

 

 

 

 

 

Sa fiche-bio

Dans la fiche-bio, vous trouverez les œuvres les plus marquantes de sa carrière.

La liste complète de ses œuvres se trouve dans les tableaux subséquents.

 

 

1944

Naissance à Québec le 15 juin sous le nom de Jean-Yves Béland.

 

Son père : Alfredo Benito Farago travaille à la Buanderie de Québec Steam.

 

Sa mère : Clara Béland n’était qu’une adolescente lorsqu’elle se retrouve enceinte. Elle travaillera plus tard dans un salon de coiffure.

 

Il est l’aîné de trois garçons. Il a deux frères : Alfredo et Peter.

 

 

 

Son grand-père Pietro Farago quitte l’Italie en 1900 et débarque au États-Unis. Lors d’un voyage au Québec, il rencontre une femme qu’il épouse. Avec elle, il fonde une famille dans la ville de Québec où il est l’un des tout premiers immigrants italiens.

 

 

 

Puisque sa mère Clara n’était qu’une adolescente lorsqu’elle donne naissance à son fils Jean-Yves, l’enfant passera les premières années de sa vie avec ses grands-parents maternels, Phebee Caron et Pierre Béland. Il considère ses jeunes oncles André et Marcel comme ses frères.

 

 

1950

En homme de parole, Alfredo Benito Farago prend pour épouse Clara Béland le 20 mai en l’église St-Malo de Québec. En plus de leur fils aîné déjà âgé de presque 5 ans, ils auront par la suite deux autres garçons.

 

 

 

Dès l’âge de 10 ans, pour sa famille, il imite son idole Elvis Presley.

 

 

1958

Comme il était déjà bien connu dans son quartier, il participe à l’émission « Fan club » animée par Jacques Boulanger à la radio de CHRC. Il débute dès lors une carrière de chanteur sous le nom de Johnny Stevens.

 

 

1963

Après avoir chanté avec d’autres groupes, comme les Avantis et les Mégatones, il forme son propre groupe musical, les Mercedes. Le groupe se produit régulièrement dans les salles de danse et produit également quelques disques.

  

 

1966

Sa mère Clara Béland meurt à l’âge de 37 ans.

  

 

 

Fiancé, Johnny Farago annule le mariage qu’il avait prévu avec sa conjointe. Mais un enfant est déjà en route de cette union. Sa fille, Michelle Asselin, verra le jour quelques mois plus tard.

 

 

1967

Alors que l’imprésario Guy Cloutier le voit chanter avec les Mercedes, il lui propose un contrat alléchant pour une carrière solo. Désormais connu comme Johnny Farago, il quitte les Mercedes pour entamer sa propre carrière.

 

 

1967

Il enregistre son premier succès, « Je t’aime, je te veux », version française d’une chanson de son idole, Elvis Presley. Le succès est instantané : la chanson se classe numéro un au palmarès et le 45 tours se vend à plus de 100 000 exemplaires.

 

 

1967

Fort de ce succès, il continue d’établir sa renommée avec les chansons « T’aurais pas dû mourir si jeune » et « Être naturel » en plus de participer à la tournée « Musicorama » cette année-là.

 

 

1968

Lors du Festival du Disque, il reçoit le trophée du meilleur vendeur de disques en raison du grand succès qu’il a obtenu au cours des mois précédents.

 

 

1968-1972

Il travaille de façon régulière avec Patrick Zabé, tant sur scène que sur disque. Ensemble, ils enregistrent notamment les chansons « Et si moi je n’veux pas » et « Marche un mille avec moi » qui deviennent de grands succès. En 1971, ils co-animeront même une émission de variétés télévisée sur les ondes de CFCM à Québec.

 

 

1968

Il connaît un grand succès avec les chansons « J’ai ta photo dans ma chambre » et « Chérie je me souviens ».

 

 

1969

Il réalise le rêve de sa vie en rencontrant son idole, Elvis Presley, lors d’un séjour à Las Vegas.

 

 

1969

Le 19 juillet, il épouse Michèle Leroy en l’église Notre-Dame-de-Québec.

 

 

1971

Les succès s’enchaînent et le succès ne se dément pas lorsqu’il chante « Trois petits coups » ainsi que « 1-2-3 chante avec moi ».

  

 

1971

C’est au tour de son père Alfredo Farago de mourir alors qu’il n’a que 49 ans.

 

 

 

Par la suite, même s’il continue de produire des disques et de donner des spectacles, le succès s’atténue. Pendant un court moment, il devient même représentant pour les magasins Zabé Jeans lancés par son ami Patrick Zabé.

 

 

1976

Il enregistre l’album « Pour les fans d’Elvis seulement » sur lequel il reprend des chansons d’Elvis Presley.

  

 

1977

Le 16 août, son idole Elvis Presley meurt à l’âge de 42 ans. En fan inconditionnel, il se rend aux funérailles à Memphis, Tennessee.

 

 

1977

Curieusement, la mort d’Elvis Presley lui permet de renouer avec le succès. Son album se vend plus que jamais. Sa chanson en hommage à Elvis, « Le King n’est plus », se rend même en première place des palmarès. Il effectue également une tournée de spectacles de 24 villes avec les chansons d’Elvis. Il remplit la Place des Arts pendant 11 soirs d’affilée. René Angélil est le producteur de cette tournée qui obtient un énorme succès.

 

 

1978

Son spectacle en hommage à Elvis est présenté à Portland au Maine.

 

 

1979

Il enregistre un album en duo avec son frère Alfredo sous le nom des Frères Farago.

 

 

 

Au cours de cette époque, il se sépare de son épouse Michèle Leroy.

  

 

1980

Il présente un spectacle intitulé « L’épopée du rock ».

 

 

1981

Exploitant à fond la musique des années 50 et 60, il fait partie d’une tournée intitulée « La grande rétro » qui met également en vedette Renée Martel, René Simard et Gilles Girard.

 

 

1982

Après les années rock, Johnny vibre au son du country alors qu’il enregistre l’album « Nashville-Québec » auquel participe également Châtelaine et Billy Hunter.

 

 

Années 80

Il est devient l’un des artistes québécois qui se produit le plus régulièrement au cabaret La Vie en Rose de Miami en Floride.

 

 

1984

On peut l’entendre en duo avec Michèle Richard avec qui il chante notamment « Ce soir je fête mon amour pour toi ».

 

 

1987

En janvier, il se marie à Sonia Dumas lors d’une cérémonie en Floride. L’union sera toutefois de courte durée.

 

 

1992

Il se fiance à sa nouvelle conjointe Danielle Darcy.

 

 

Années 90

Il fait la connaissance de Stéphane Maxime, un jeune homme qui chante dans les bars et qui prétend être son fils. Il serait né en 1966 à la suite de l’aventure de Johnny Farago avec une choriste de Tony Roman. Même si l’entourage remarque les ressemblances frappantes entre le père et son fils, Johnny refuse de reconnaître cet enfant illégitime.

 

 

1995

À la suite d’un test d’ADN, Johnny Farago reconnaît son fils Maxime et entame avec lui une série de spectacles en Floride et au Québec.

 

 

1995

Lors d’une soirée soulignant ses 30 ans de carrière, il demande en mariage sa conjointe Danielle Darcy. Malheureusement, le temps ne lui permettra pas de mener à terme ce projet.

 

 

1997

Le 29 juillet, il est terrassé par un AVC et sombre dans le coma. Le 31 juillet, il est déclaré cliniquement mort. Il s’éteint à l’âge de 53 ans.

 

 

 

Ses funérailles ont lieu le 4 août en l’église St-Malo de Québec, sa paroisse natale.

 

 

 

Il laisse dans le deuil sa conjointe Danielle Darcy, sa fille Michelle Asselin, son fils Maxime Farago, son petit-fils Jean-François ainsi que ses frères.

 

 

 

Après son décès, son fils Maxime Farago continuera de se produire en spectacle en reprenant ses chansons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa discographie

 

1967

Johnny Farago

1968

T’aurais pas dû mourir si jeune

1968

Johnny chante Elvis

1968

Farago en spectacle

1968

Le palmarès de Johnny Farago  (compilation)

1968

Le palmarès de Zabé et Farago (compilation avec Patrick Zabé)

1968

Farago et les Bel-Air (compilation)

1968

Réveillon chez la famille Canusa (album collectif sur lequel il interprète « Un triste Noël »)

1968

Trophée Midem 68 (album conjoint avec les Sultans et Michèle Richard)

1968

Succès du jour vol. 1 (album collectif sur lequel il interprète « Je t’aime, je te veux »)

1968

Succès du jour vol. 2 (album collectif sur lequel il interprète « T’aurais pas dû mourir si jeune »)

1969

Farago et les Bel-Air : Western volume 2 (compilation conjointe avec les Bel-Air)

1970

18 succès avec 18 artistes (album collectif sur lequel il interprète « Juste un peu de ton amour »)

1970

Tableau d’honneur, janvier, février, mars 1970 (album collectif sur lequel il interprète « Juste un peu de ton amour »)

1971

Trois petits coups

1971

F – Z (disque conjoint avec Patrick Zabé)

1971

Succès Nobel (album collectif sur lequel il interprète « Trois p’tits coups » et « 1-2-3 chante avec moi »)

1972

Croque-soleil : 21 grands succès (album collectif sur lequel il interprète « Il ferait si bon de nous revoir »)

1973

Succès Nobel volume 1 (album collectif sur lequel il interprète « Marche un mille avec moi » avec Patrick Zabé)

1974

21 disques d’or

1975

Fara… Go en province

1975

Les super succès de 75 (album collectif sur lequel il interprète « Il suffit d’un peu d’amour »)

1976

Pour les fans d’Elvis seulement

1976

Elvissement vôtre

1976

Musicomanie (album collectif sur lequel il interprète « Si tu pars, emmène-moi »)

1976

Les grands nos 1 du palmarès Radiomutuel (album collectif sur lequel il interprète « Un peu d’amour »)

1977

Pour les fans d’Elvis seulement volume 2

1977

Noël c’est l’amour (album collectif sur lequel il interprète « Tombe la neige », « Donne-moi un peu de tendresse » et « Noël rock »)

1977

Noël en famille (avec Christine Chartrand, Anne Renée et Michèle Richard)

1978

Je me souviens d’Elvis Presley

1978

Noël c’est l’amour (album collectif sur lequel il interprète « Tombe la neige », « Donne-moi un peu de tendresse » et « Noël rock »)

1979

Les frères Farago chantent les Everly Brothers

1979

Les numéros 1 du palmarès 1978-1979 (album collectif sur lequel il interprète « Le rock de Bordeaux »)

1980

L’histoire d’Elvis (spectacle enregistré en 1977)

1980

Parce qu’elle est là

1980

Rockollection (album collectif sur lequel il interprète « Le rock de Bordeaux »)

1980

Palmarès comique (album collectif sur lequel il interprète « Trois p’tits coups »)

1980

Un Noêl blanc (album collectif sur lequel il interprète « Winter Wonderland », « Blue Christmas », « Parce qu’elle est là » et « C’est Noël » avec Michèle Richard)

1981

La grande rétro (album collectif)

1982

Nashville au Québec (Johnny Farago et les Country 10, avec Châtelaine, Billy Hunter, Tina Wess et The Country Four)

1984

40 ans

1984

Super collection (album collectif sur lequel il interprète « Amigo »)

1984

Super collection volume 2 (album collectif sur lequel il interprète « Je pensais toujours à toi »)

1989

Dans ses yeux amoureux

1993

Dansons autour du sapin vert (album collectif sur lequel il interprète « Que c’est triste Noël »)

1994

Je me souviens (compilation)

1995

Les plus belles chansons de Noël (album collectif sur lequel il interprète « Que c’est triste Noël »)

1997

20 chansons d’or (compilation)

1997

Johnny Farago chante Elvis (compilation)

1999

Country chaud (album collectif sur lequel il interprète « Le rock’n’roll c’est fou »)

2000

Les années 70 (compilation de Michèle Richard avec qui il interprète « Ce soir je fête mon amour pour toi »)

2001

Corps à corps (compilation de Chatelaine avec qui il interprète « Colinda »)

2002

Le King pour toujours : 25 ans déjà (album collectif sur lequel il interprète « All Shook Up », « Je t’aime, je te veux » et « Suspicious Minds »)

2004

Noël blanc (compilation)

2004

Les grands classiques de Noël (album collectif sur lequel il interprète « Winter Wonderland »)

2004

Les idoles de jeunesse chantent Noël (album collectif sur lequel il interprète « Blue Christmas »)

2004

Promenade en traîneau (album collectif sur lequel il interprète « Tombe la neige »)

2005

L’épopée du rock (compilation)

2008

20 chansons d’amour (compilation)

2008

30 numéros 1 du King (compilation)

2009

Johnny Farago chante 30 numéros un d’Elvis Presley (compilation)

2009

C’est fou mais c’est tout (compilation de Tony Roman sur laquelle il interprète « Je t’aime, je te veux »)

2011

C’est le temps des vacances (album collectif sur lequel il interprète « Les amours d’été »)

2011

Les gars de jeunesse vol.1 (album collectif sur lequel il interprète « J’ai ta photo dans ma chambre »)

2011

Les gars de jeunesse vol.2 (album collectif sur lequel il interprète « Trois p’tits coups »)

2012

Authentique (compilation de Renée Martel avec qui il interprète « Hey Paula »)

2012

L’été est là (album collectif sur lequel il interprète « L’été est là », « L’épopée du rock », « Le monde est fou du rock’n’roll », « Jailhouse Rock » et « Hey Paula » avec Renée Martel)

2012

L’ultime album de Noël (album collectif sur lequel il interprète « Blue Christmas »)

2013

Le Top-25 (compilation)

2013

La magie de Noël (album collectif sur lequel il interprète « Noël rock »)

 

Ses disques 45 tours et simples

 

1967

Je t’aime, je te veux / Être naturel

1967

T’ai-je dit / À t’aimer

1967

T’aurais pas dû mourir si jeune / Prends-moi

1967

Ces longs week-ends / Rêves d’amour

1967

Que c’est triste Noël / C’est Noël rock (par Patrick Zabé)

1968

Chérie, je me souviens / Tout seul dans la vie

1968

Et si moi je n’veux pas / Hello Mary-Lou (avec Patrick Zabé)

1968

J’ai ta photo dans ma chambre / Je suis un tigre

1968

T’aurais pas dû mourir si jeune / Je me rétracte (par Nanette Workman)

1969

J’ai rêvé / Régina

1969

Je ne sais plus / Ma vie a changé (avec Jean Nichol)

1969

Quand tu es triste, prends une guitare et chante / J’ai tant de peine

1969

Ce merveilleux monde / Les vacances

1969

Prends cette lettre Maria / Juste un peu de ton amour

1970

Elle t’aime / Marche un mille avec moi (avec Patrick Zabé)

1970

Le soleil brille / Pardon mademoiselle (avec Patrick Zabé)

1970

Maman aimait les roses / La clé du succès

1971

I’ll Never Be A Country Boy / This Land Is Made For Love

1971

Trois petits coups / Je l’avoue

1971

1-2-3 chante avec moi / Le temps

1971

Les amours d’été / Pense à moi

1972

Comme elles sont belles / Instrumental

1972

Un seul instant / Ne pleure pas daddy

1972

Un nouveau gars est là / N’as-tu jamais vu la pluie (avec Patrick Zabé)

1972

Un beau roman d’amour / Du soleil

1972

Vacances d’été / L’été sur la plage (avec Anne Renée)

1972

L’été est là / Copacabana (avec Gilles Girard, René Simard, Anne Renée et Patrick Zabé)

1972

Trois p’tits coups / 1-2-3 chante avec moi

1972

Mon univers / Ce jour viendra

1973

Il ferait si bon de nous revoir / Tout recommence pour toi et moi

1973

Donne-moi ton amour / Are You Lonesome Tonight

1974

L’épopée du rock / Mon vieux copain

1974

De la fenêtre du salon / C’est toi mon grand amour (avec Martine Deno)

1974

Ma poupée d’amour / Quand meurt un vieil amour

1975

Il suffit d’un peu d’amour / Gérard

1975

Si tu pars, emmène-moi / Tout recommence

1976

Le jour viendra / Un peu d’amour

1977

Je t’aime comme un fou / Can’t Help Falling In Love With You

1977

Le King n’est plus / Donne-moi un peu de tendresse

1977

The King Is Gone / Surrender

1977

Blue Christmas / Instrumental

1978

Entends ma prière / That’s When Your Heartache Begins

1978

Je me souviens d’Elvis Presley / Je t’aime, je te veux

1978

Je t’aime plus qu’hier, moins que demain / À chacun son tour

1978

Rock de Bordeaux / Salut les gars

1978

Les petits enfants de Noël / Le petit renne au nez rouge

1978

Minuit chrétien / Minuit sonne

1978

I Believe In The Man In The Sky / Treat Me Nice

1978

Entends ma prière / That’s When Your Heart Ache Begins

1979

Quel merveilleux souvenirs / Jeux interdits

1979

Bye-bye mon amour / Je t’appartiens (avec Freddie Farago)

1980

Treat Me Nice / I Believe In The Man In The Sky

1980

Pense à moi / Parce qu’elle est là

1981

Love Is Burning / Impossible Dream

1981

I Remember Elvis / Running Scared

1981

Le monde est fou du rock (avec René Simard) / Run Around Sue (par René Simard)

1981

Hey Paula (avec Renée Martel) / Amigo / Loin / Running Scared

1982

Je pensais toujours à toi / Un air de blues

1983

Je t’aimerai toujours / Tu es la seule

1984

Ce soir je fête mon amour pour toi (avec Michèle Richard) / On s’aime comme on peut (par Michèle Richard)

1984

Hello / Elle danse Marie

1989

Dans ses yeux amoureux, je l’aime / Aimer en chantant (avec Serge Tremblay)

1989

L’homme qui a perdu / Femme

 

Ses numéros un au palmarès

(Chansons ayant atteint la première place sur un palmarès québécois)

 

1967

Je t’aime, je te veux

1968

J’ai ta photo dans ma chambre

1971

1-2-3 chante avec moi

1971

Trois petits coups

1976

Si tu pars, emmène-moi

1976

Un peu d’amour

1977

Le King n’est plus

1980

Love is Burning

 

Ses autres succès de palmarès

(Chansons ayant atteint au moins une quinzième place sur un palmarès québécois)

 

1967

T’ai-je dit que je t’aime

1967

T’aurais pas dû mourir si jeune

1967

Être naturel

1968

Chérie, je me souviens

1970

Prends cette lettre Maria

1970

Marche un mille avec moi (avec Patrick Zabé)

1971

Les amours d’été

1971

Comme elles sont belles

1972

N’as-tu jamais vu la pluie (avec Patrick Zabé)

1972

Vacances d’été (avec Anne Renée)

1973

Il ferait si bon de se revoir

1974

C’est toi mon grand amour

1974

Ma poupée d’amour

1978

Entends ma prière

1980

Parce qu’elle est là

1981

Amigo

1984

Elle danse Marie

 

Ses spectacles

 

1967

Musicorama (tournée avec plusieurs artistes)

1968-1972

Spectacles avec Patrick Zabé

1972

Musicorama (tournée avec plusieurs artistes)

1977-1978

Spectacle en hommage à Elvis Presley à la Place des Arts de Montréal et en tournée au Québec et au Maine

1980

L’épopée du rock

1981

La grande rétro O’Keefe (avec René Simard, Renée Martel, Gilles Girard et Johnny Jet Black et the Comaback)

 

Ses rôles à la télévision

 

 

 

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Rôle (s’il y a lieu)

  

1994

SRC

Scoop III

Elvis Lavoie

 

Ce qu’il a animé à la télévision

 

Année

Diffuseur

Titre de la série ou de l’émission

Genre

 

1971

CFCM

F – Z (avec Patrick Zabé)

Variétés

 

Ses rôles au cinéma

 

Année

Titre du film

Réalisateur

  

1972

L’apparition

Roger Cardinal

 

Prix et hommages

 

1968

Trophée du meilleur vendeur de disques lors du Festival du Disque

 

Crédits et liens

 

Littérature

 

COUILLARD, Jean, « Répertoire des succès de la chanson francophone 1950-2003 », StankéQuébécor

Média, 2003, 511 pages.

 

COUILLARD, Jean, « Répertoire des succès anglophones au Canada de 1950 à aujourd’hui », Les Éditions Uniss, 2004, 631 pages.

 

RÉMY, Edward et VÉZINA, Marie-Odile, « Têtes d’affiche », Éditions du Printemps, 1983, pages 283-284.

 

THÉRIEN, Robert et D’AMOURS, Isabelle, « Dictionnaire de la musique populaire au Québec 1955-1992 », Institut Québécois de la Recherche sur la Culture (IQRC), 1992, pages 147-149.

 

 

Documents audio-visuels

 

COSCIENT, « Johnny Farago », dans la série « Biographies », diffusion sur Canal D, présentation de Pierre Nadeau, narration de Claude Landré, scénario et réalisation de Carmel Dumas, 1998, 45 minutes.

 

 

Sites internet

(Star Québec n’est pas responsable du contenu des liens proposés)

 

Le Parolier

Rétro jeunesse 60

Wikipédia

Québec Info Musique

Les Disques Mérite

The Internet Movie DataBase

Bilan du siècle – Université de Sherbrooke

Encyclopédisque

 

(Veuillez nous aviser de tout lien défectueux en nous écrivant)

 

 

Le coin du consommateur

 

Acheter le CD « 20 chansons d’or »

Acheter le CD « 30 numéros un du King »

Acheter le CD « L’épopée du rock »

Acheter le CD « Noël blanc »

 

 

Articles parus sur Star Québec

 

 

Aucun pour le moment.

 

 

 

 

 

Fiche #300

Inscription sur le Coffre aux Souvenirs le 20 juillet 2010.

Intronisation au Temple de la Renommée le 12 août 2012.

Dernière mise à jour le 7 août 2015.